Intelligence artificielle L'INSERM et INRIA lancent un second AMI pour développer des projets innovants...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

L’Université Grenoble Alpes et Orange inaugurent leur laboratoire commun dédié à l’IA en santé

Alors que l'OMS vient de remettre son rapport sur l'intelligence artificielle en matière de santé, Orange et l'Université Grenoble Alpes inaugurent leur laboratoire commun...

Confiance.ai lance son appel à manifestation d’intérêt à destination des PME et start-up deeptech

Après avoir lancé le collectif Confiance.ai le 1er juillet dernier, les 13 acteurs industriels et académiques prenant part au projet ont annoncé la mise...

Les trophées de l’innovation du Big Data et AI Paris 2021 récompensent trois projets

Ces mardi 28 et mercredi 29 septembre se déroulaient la dixième édition du Big Data & AI Paris, deux journées dédiées à l'IA et...

Mayflower Autonomous Ship, un bateau autonome pour mener des expériences scientifiques en haute mer

Sur les 510 millions de km2 définissant la superficie de la Terre, 70% correspond aux mers et aux océans. Une immensité d'eau qui regorge...

L’INSERM et INRIA lancent un second AMI pour développer des projets innovants en santé numérique

L’Inserm et Inria lancent leur second appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour identifier des équipes de recherche complémentaires qui souhaitent développer des projets innovants en santé numérique. L’objectif est de créer des équipes-projet qui partagent une feuille de route scientifique pluridisciplinaire et l’ambition d’un fort impact.

Le programme Santé numérique Inserm-Inria vise à soutenir une recherche de pointe, à l’interface du numérique et de la médecine, afin de lever les verrous scientifiques, technologiques et sociétaux, notamment grâce aux traitements de données massives, aux techniques de l’intelligence artificielle et à la modélisation.

Les thèmes de recherche devront aborder une question scientifique qui relève de la santé numérique. Ils devront impérativement présenter un caractère pluridisciplinaire, intégrant à la fois une dimension sciences de l’information et mathématiques appliquées d’une part et une dimension médicale ou biomédicale d’autre part. A ce stade, il s’agit donc de recueillir les manifestations d’intérêt de chercheurs et enseignants-chercheurs qui mènent leurs travaux dans un laboratoire Inserm ou une équipe Inria, volontaires pour co-construire une équipe-projet. La date butoir d’envoi des lettres d’intention est fixée au 28 juin 2021.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’AMI Santé Numérique 2021 : Ici

 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Reconnaissance faciale : La Cour suprême de l’État de New York statue en faveur d’Amnesty International et du projet STOP

Les systèmes de reconnaissance faciale questionnent sur les enjeux de protection des données et les risques d’atteintes aux libertés individuelles, de nombreuses ONG à...

Des chercheurs de l’Université de Stanford et de NVIDIA publient l’étude « EG3D : GAN 3D efficaces et sensibles à la géométrie »

Transformer les images 2D en scènes 3D est le sujet de nombreuses recherches, Nvidia Research a récemment présenté Instant NeRf, un modèle d'IA capable...

La plateforme miniature de chirurgie assistée par robot MIRA devrait rejoindre l’ISS en 2024

En collaboration avec Virtual Incision, une société de robotique, des ingénieurs de l'Université du Nebraska ont développé MIRA, un petit robot chirurgien télécommandé qui...

France 2030 : le gouvernement dévoile les 66 premiers lauréats de l’appel à manifestations « Compétences et métiers d’avenir »

Le plan France 2030 vise à soutenir l’émergence de talents et accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci