Intelligence artificielle L'INSERM et INRIA lancent un second AMI pour développer des projets innovants...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

L’Université Grenoble Alpes et Orange inaugurent leur laboratoire commun dédié à l’IA en santé

Alors que l'OMS vient de remettre son rapport sur l'intelligence artificielle en matière de santé, Orange et l'Université Grenoble Alpes inaugurent leur laboratoire commun...

Confiance.ai lance son appel à manifestation d’intérêt à destination des PME et start-up deeptech

Après avoir lancé le collectif Confiance.ai le 1er juillet dernier, les 13 acteurs industriels et académiques prenant part au projet ont annoncé la mise...

Les trophées de l’innovation du Big Data et AI Paris 2021 récompensent trois projets

Ces mardi 28 et mercredi 29 septembre se déroulaient la dixième édition du Big Data & AI Paris, deux journées dédiées à l'IA et...

Mayflower Autonomous Ship, un bateau autonome pour mener des expériences scientifiques en haute mer

Sur les 510 millions de km2 définissant la superficie de la Terre, 70% correspond aux mers et aux océans. Une immensité d'eau qui regorge...

L’INSERM et INRIA lancent un second AMI pour développer des projets innovants en santé numérique

L’Inserm et Inria lancent leur second appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour identifier des équipes de recherche complémentaires qui souhaitent développer des projets innovants en santé numérique. L’objectif est de créer des équipes-projet qui partagent une feuille de route scientifique pluridisciplinaire et l’ambition d’un fort impact.

Le programme Santé numérique Inserm-Inria vise à soutenir une recherche de pointe, à l’interface du numérique et de la médecine, afin de lever les verrous scientifiques, technologiques et sociétaux, notamment grâce aux traitements de données massives, aux techniques de l’intelligence artificielle et à la modélisation.

Les thèmes de recherche devront aborder une question scientifique qui relève de la santé numérique. Ils devront impérativement présenter un caractère pluridisciplinaire, intégrant à la fois une dimension sciences de l’information et mathématiques appliquées d’une part et une dimension médicale ou biomédicale d’autre part. A ce stade, il s’agit donc de recueillir les manifestations d’intérêt de chercheurs et enseignants-chercheurs qui mènent leurs travaux dans un laboratoire Inserm ou une équipe Inria, volontaires pour co-construire une équipe-projet. La date butoir d’envoi des lettres d’intention est fixée au 28 juin 2021.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’AMI Santé Numérique 2021 : Ici


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....