Actualité Le World Food Program des Nations Unies et Alibaba présentent un outil...

Pour approfondir le sujet

Découvrez les lauréats des Trophées de l’Innovation Big Data : Myrtea metrics, Daher et Proxem

À l’occasion du Congrès Big Data Paris 2019, et en partenariat avec CGI, les lauréats des Trophées de l’Innovation Big Data ont été dévoilés...

CODEZ ! Expo Attention Intelligences !, performances, soirées 3×1, ateliers du 18 mai au 2 août au MAIF Social Club

Expo, performances, soirées 3x1, ateliers : le MAIF Social Club propose au public de réfléchir autour de l'intelligence artificielle entre le 18 mai et...

Carlsberg se tourne vers l’intelligence artificielle pour tester ses nouvelles bières

Le brasseur danois Carslberg a investi plusieurs millions de dollars dans un projet de recherche reposant sur l'intelligence artificielle. Pour ce faire, il collabore...

Donald Trump signe un décret faisant de l’intelligence artificielle une priorité

Ce lundi, dans un communiqué, le gouvernement américain a annoncé la signature par Donald Trump d'un « Executive Order » sur l'intelligence artificielle. Ce...

Le World Food Program des Nations Unies et Alibaba présentent un outil basé sur du machine learning pour lutter contre la faim

Alibaba Group et le World Food Programme (WFP) des Nations Unies ont annoncé le lancement de l’initiative « Hunger Map LIVE ». Cette solution mondiale de gestion et de prévision de la famine dans le monde s’appuie sur l’intelligence artificielle, le machine learning et l’analyse des données pour prédire et suivre l’amplitude et la sévérité des crises alimentaires dans 90 pays, presque en temps réel.

La lutte contre la faim est l’un des challenges mondiaux depuis de trop nombreuses années. Alibaba et le WFP des Nations Unies ont souhaité présenté un nouvel outil et montrer comment la technologie dont l’intelligence artificielle peut essayer de contribuer à combattre des enjeux planétaires tels que la faim dans le monde.

Hunger Map LIVE condense des flux d’informations accessibles au public sur la sécurité alimentaire, la nutrition, les conflits, les conditions météorologiques et diverses données macroéconomiques — y compris celles du WFP — en un seul endroit pour donner une image globale de la situation et de la sécurité alimentaire. Cette solution utilise la technologie de machine learning pour faire des prévisions sur la sécurité alimentaire, en tenant même compte de paramètres et de facteurs pour lesquels les données sont actuellement limitées. Des outils avancés de visualisation des données convertissent ensuite ces analyses de l’insécurité alimentaire en indicateurs mondiaux, nationaux et régionaux pour les afficher sur une carte interactive.

En disposant des informations les plus récentes en matière de sécurité alimentaire sur une plate-forme centrale, le WFP, l’ensemble de la communauté humanitaire et les dirigeants mondiaux peuvent suivre les progrès et identifier rapidement les tendances négatives, ce qui permet en fin de compte de prendre de meilleures décisions pour améliorer l’efficacité des temps de réponse et réduire les coûts.

Lors d’un événement avec les chefs d’État, la société civile et les dirigeants du secteur technologique qui s’est tenu cette année à New York en marge de l’Assemblée générale des Nations Unie, le Directeur Exécutif du WFP, David Beasley a déclaré :

« La Hunger Map LIVE est un rappel visuel quotidien qui nous montre un instantané en temps réel du problème et nous rappelle à tous que nous devons faire davantage pour vaincre la faim ».

« La Hunger Map LIVE démontre l’engagement du World Food Program en faveur de la transformation numérique, en travaillant stratégiquement avec des partenaires comme Alibaba pour utiliser la technologie d’une manière qui nous aide à devenir plus efficaces et efficients ».

Soulignant l’engagement renouvelé du WFP en faveur de la transformation numérique, il a également indiqué :

« Nous avons commencé ce partenariat stratégique avec Alibaba en 2018 parce que nous savons qu’à l’ère du numérique, la coopération avec le secteur technologique est essentielle. Nous devons continuellement étudier les technologies et les idées les plus avancées et créer des synergies durables avec nos partenaires pour nous aider à atteindre nos objectifs ».

Ce lancement marque la première étape d’un partenariat à long terme signé l’année dernière qui vise à réunir l’expertise du WFP et d’Alibaba pour soutenir les efforts visant à parvenir à libérer le monde de la faim d’ici 2030.

« Nous sommes ravis de mettre à disposition du World Food Program notre technologie et nos ressources pour lutter contre la faim. Lancer Hunger Map LIVE n’est qu’un premier pas », a déclaré Alibaba Partner et Président de la Fondation Alibaba Lijun Sun.

« Au sein du Groupe Alibaba, nous avons développé un écosystème technologique de pointe, et en travaillant avec les experts du WFP, nous pouvons vraiment penser son utilisation à travers de nouvelles perspectives. Cela rejoint notre vision d’utiliser la technologie pour créer un monde meilleur. »

De son côté, Arif Husain, économiste en chef et directeur du WFP, qui supervise l’équipe chargée de fournir les données et les analyses sur la sécurité alimentaire, a précisé :

« Hunger Map LIVE est un bien public mondial, une ressource en ligne accessible à tous. L’insécurité alimentaire est généralement mesurée de façon statique, même si nous savons qu’elle est dynamique parce qu’elle change tout le temps. Avec l’application de cette technologie, la communauté mondiale a accès à des estimations quotidiennes de l’insécurité alimentaire, et c’est révolutionnaire. »

Ce n’est pas la première fois que le WFP et Alibaba unissent leurs forces pour lutter contre la faim et atténuer la pauvreté. En août 2017, ils avaient déjà travaillé sur un projet de réduction de la pauvreté reliant directement les petits exploitants agricoles de l’Anhui, une province de l’est de la Chine, au marché par le biais du commerce électronique afin de fournir à cette population vulnérable un accès au marché et d’aider les agriculteurs à obtenir de meilleurs prix pour leurs produits agricoles, notamment le kiwi.

Thomas Calvi

Partager l'article

Scikit-learn, SOFA, Coq, Pharo : Inria lance son Academy de formation continue dédiée aux logiciels libres

Inria a présenté fin juillet son nouveau dispositif de formation continue. Centré sur les logiciels libres cette structure permettra l’accès aux grands noms des...

Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe

Ce 4 août, Life & Soft et le CEA ont présenté officiellement leur accord de collaboration. Signé en avril 2020 pour une durée de...

Machine learning : L’Université d’Oxford et Atos installeront le plus grand super calculateur du Royaume-Uni

Atos et l'Université d'Oxford ont signé un contrat de quatre ans et d'une valeur de 5 millions de livres sterling pour un nouveau supercalculateur de...

Replay : Le “droit” des robots, réalité ou abus de langage ? avec Nathalie Nevejans et Serge Tisseron

Dans le cadre de son émission Matières à penser, Serge Tisseron avait reçu en 2018 Nathalie Nevejans, maîtresse de conférences en droit privé à...