Intelligence artificielle Le nouveau fonds d'investissement de Swisscom se focalisera sur l'intelligence artificielle, le...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Cybersécurité : DataDome annonce une levée de fonds de 35 millions de dollars pour renforcer ses équipes

DataDome, une entreprise spécialisée en cybersécurité, a annoncé avoir levé 35 millions de dollars auprès d' Elephant, et de son investisseur historique ISAI. La...

French Tech Rise : une initiative du gouvernement pour soutenir le financement des start-up en région

Tandis que le programme French Tech Tremplin recevra dix millions d’euros d’investissements supplémentaires, le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications...

Chaintrust lève 2,5 millions d’euros afin de déployer sa solution d’IA pour les experts comptables

Chaintrust, une start-up spécialisée dans l'écriture comptable, a annoncé avoir levé 2,5 millions d'euros auprès de la société d'investissement Eurazeo et d'Euler Hermes, une...

Artur’in annonce un financement de 42 millions d’euros pour accélérer son développement

La solution Artur'In, basée sur l'IA et automatisant la communication digitale des TPE et PME, a annoncé avoir levé 42 millions d'euros auprès du...

Le nouveau fonds d’investissement de Swisscom se focalisera sur l’intelligence artificielle, le cloud, la cybersécurité et les télécommunications

Depuis 2007, la société de télécommunications Swisscom a mis en place Swisscom Ventures et investit dans une cinquantaine de start-ups pour un montant total de près de 100 millions de francs suisses. Cependant, afin d’affiner son approche dans les nouvelles technologies dont l’intelligence artificielle, le cloud et la cybersécurité, l’entreprise a décidé de créer un fonds doté de 200 millions de francs suisses pour réaliser des investissements externes. Baptisé Digital Transformation Fund, il réalisera des opérations en Suisse, en Europe ou encore aux États-Unis et en Israël.

Le Digital Transformation Fund dispose d’un capital total de 150 millions de francs suisses. L’entreprise Swisscom fournira les 50 millions supplémentaires pour porter le total à 200 millions de francs suisses. Plusieurs caisses de pension et investisseurs institutionnels suisses ont participé à la création de ce fonds. Dans la lignée du Swiss Early Age Fund, il s’intéressera particulièrement aux jeunes pousse et participera à des levées de fonds de série A mais également aux tours de tables suivants. L’objectif de Swisscom est d’investir dans des start-ups au stade précose puis de les suivre dans leur développement.

Swisscom indique d’ores et déjà qu’une attention toute particulière sera portée aux domaines de l’intelligence artificielle, de la cybersécurité, du cloud ou encore des télécommunications. La moitié des investissements devraient être réalisés dans des jeunes pousses suisses innovantes en tant que lead. Le fonds, géré par la société luxembourgeoise Pancura, réalisera également des opérations dans des start-ups internationales surtout en tant que co-investisseurs.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....