Intelligence artificielle Le groupe Manutan opère une transformation digitale de sa supply chain et...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Supply Chain : Une étude Ivalua permet de mesurer l’impact de la pandémie sur la digitalisation

Ivalua est un fournisseur de solutions de gestion des dépenses basées sur le Cloud. La société accompagne les entreprises dans la gestion des différentes...

GEO : une solution pour automatiser l’analyse et la visualisation des données comptables des entreprises

La solution digitale d'audit et de contrôle financier et comptable Global Entreprise Observer (GEO) a annoncé le déploiement de son offre au sein du...

L’intelligence artificielle dans le service client des entreprises : l’enquête d’Axys Consultants

Dans sa seconde édition du baromètre pour mieux saisir l'impact de l'IA et de la digitalisation sur le service client, Axys Consultants a interrogé...

Total collabore avec Everysens afin d’exploiter son logiciel dédié à la logistique ferroviaire

Everysens, une entreprise lilloise éditrice de plusieurs solutions de visibilité supply chain, a annoncé la signature d'un partenariat avec Total, le groupe français spécialisé...

Le groupe Manutan opère une transformation digitale de sa supply chain et de son système d’information

Le groupe Manutan, acteur du e-commerce BtoB spécialisé dans la distribution d’équipements et fournitures aux entreprises et aux collectivités, a lancé en janvier dernier, un nouvel entrepôt entièrement automatisé. Ce centre est exploité par sa filiale Papeteries Pichon consacrée à la vente de fournitures scolaires en vente. Ce projet entre dans le cadre de la transformation digitale de la supply chain et du système d’information de l’entreprise. 

Un entrepôt automatisé qui entre dans la stratégie de transformation digitale de Manutan

En janvier 2021, un nouvel entrepôt basé à Veauche, non loin de Saint-Étienne, a été inauguré. Ce bâtiment sera utilisé par Papeteries Pichon pour anticiper les importants volumes de commandes de la firme grâce à un agrandissement de la surface de stockage et de préparation ainsi que par les nouvelles capacités de traitements de commandes mises en place. Ce sont 18 000 m2 couplés aux 3 600 m2 d’espaces de bureaux qui seront disponibles pour traiter 10 000 colis et 250 000 pickings par jour.

Mais la particularité de cet entrepôt réside dans les systèmes d’automatisation qu’il propose :

  • Le système de préparation “Goods to Persons” (GTT) conçu par Savoye, éditeur dijonnais de solutions logistiques sur-mesure. L’outil dispose de 72 navettes autonomes d’une capacité de transport de 40 000 bacs.
  • Pour le stock, le site est équipé d’un transstockeur d’environ 13 000 palettes comprenant 5 navettes autonomes.
  • Un système d’information qui permet à l’ensemble des équipes de Papeteries Pichon de prendre et transmettre les commandes sous format digital.

Cette stratégie d’automatisation et d’autonomisation des procédés a été mise en place pour répondre à des objectifs de stock et d’efficacité croissants. Tout ce processus logistique s’inscrit pour répondre au pic d’activité lié à la rentrée des classes de septembre, une période qui représente 80 % du chiffre d’affaires de la filiale. Henri Adreit, Directeur Technologie et Data du groupe Manutan, s’est exprimé autour de cette stratégie et des outils proposés dans cet entrepôt :

“Les Papeteries Pichon étaient la filiale, parmi toutes celles du groupe Manutan, à fonctionner avec encore énormément de dossiers papier, notamment au service client. Avec ce nouveau système d’information, on a concrètement fait un “annule et remplace” des anciens processus pour digitaliser l’ensemble de la chaîne de travail du bâtiment et de l’entrepôt. Les Papeteries Pichon sont la première filiale de la division “Collectivités” du groupe Manutan à se voir installer ce système d’information totalement digitalisé, avec des adaptations appropriées au secteur.”

Une transition numérique qui ne dévalorise pas les équipes du groupe Manutan

L’ensemble des équipes informatiques du Groupe Manutan ont été mises à contribution pour déployer ces outils qui avaient déjà été exploités. Un des enjeux de la mise en place de ces systèmes était de réduire drastiquement le papier qui prend une place conséquente au quotidien pour l’ensemble des taches administratives et logistiques des employés du groupe. La marque est passée désormais au “zéro papier” dès la prise de commandes web directement gérées par un logiciel ERP spécialement créé dans le respect de cette démarche.

Grâce à ces outils, l’entreprise souhaite opérer une transformation digitale de sa supply chain et de son système d’information. Le groupe Manutan affirme qu’aucun emploi n’a été supprimé, comme l’indique Grégoire Koudrine, Directeur de la Supply Chain Groupe chez Manutan :

“On a tout changé, sauf les équipes ! Et on souhaite même les renforcer avec des créations d’emplois à plus forte valeur ajoutée directement liées aux enjeux clients.”

Une dizaine de postes ont été créés pour gérer ces innovations : ingénieurs sur les nouveaux systèmes automatisés, chef de projet supply chain, techniciens de maintenance des technologies déployées. Les emplois ont été revalorisés avec une montée en compétences pour la gestion des nouveaux outils : Manutan a mis en place un plan de formations à destination des “key users” en particulier sur la partie entrepôt, prises de commandes et service après-vente, qui ont pu à leur tour, formé leurs équipes sur le fonctionnement de ces nouveaux outils.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Quel rôle l’intelligence artificielle joue-t-elle dans la lutte contre les incendies de forêt ?

Le Maroc, l'Espagne et la France connaissent actuellement une vague de chaleur très importante qui surprend les météorologues car elle arrive précocement. Avec le...

L’UMONS introduit 40 portefeuilles projets FEDER-FSE+ pour un budget de plus de 280 millions d’euros

Le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) et le FSE (Fonds Social Européen Plus) ont pour objectif de renforcer la cohésion sociale et économique...

Yoshua Bengio fait son entrée dans le dictionnaire Larousse

Nouveau signe de la popularisation de l'intelligence artificielle, le directeur scientifique de Mila et professeur à l’Université de Montréal, Yoshua Bengio, intègre le Petit...

METAFORA biosystems lance METAflow, logiciel cloud d’analyse numérique de cytométrie en flux

METAFORA Biosystems, une société qui a développé une plateforme de cytométrie en flux alimentée par l'IA pour générer des diagnostics in vitro (DIV) plus...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci