Le gouvernement canadien finance un système de traitement de l’eau basé sur l’intelligence artificielle

BioAlert Solutions Canada eau

La semaine dernière, le ministre canadien de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, et la députée de Sherbrooke, Élisabeth Brière, ont annoncé un investissement de 900 000 $, soit un peu plus de 620 000 euros, dans BioAlert Solutions via TDDC. Ce premier investissement permettra à l’entreprise de perfectionner sa technologie de surveillance de la qualité de l’eau, afin de minimiser les risques et les coûts entraînés par la contamination de l’eau par les Legionella.

Le Canada souhaite jouer un rôle de leader dans le domaine des technologies propres au niveau mondial et se donne les moyens pour cela. À titre d’exemple, 11 entreprises canadiennes, dont 9 ont été financées par TDDC, se sont classées au palmarès Global Cleantech 100 de 2021. Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne a déclaré :

“Le moment est venu d’agir fermement pour lutter contre les changements climatiques. L’innovation, l’entrepreneuriat et la commercialisation dans le domaine des technologies propres sont la clé d’une transition essentielle à un environnement plus sain et à une économie carboneutre. Le projet annoncé aujourd’hui renforcera notre leadership en matière de technologies climatiques et de réduction des déchets, et contribuera à promouvoir un exemple de réussite vraiment canadien.”

En décembre 2020, le gouvernement du Canada annonçait donner priorité à “un environnement sain et une économie saine”, le plan climatique renforcé du Canada, qui a majoré le soutien consenti à TDDC de 750 millions de dollars sur cinq ans.

TDDC est un organisme fédéral indépendant de financement et le plus important pour les entrepreneurs canadiens en technologies propres. Il apporte son soutien pour leur permettre de relever certains défis environnementaux, comme la lutte contre le réchauffement climatique, l’assainissement de l’air, l’accès à l’eau potable et la propreté des sols. Son appui joue un rôle déterminant dans le marché mondial hyperconcurrentiel des technologies propres.

La bactérie Legionella pneumophila est présente dans les systèmes industriels et commerciaux d’approvisionnement en eau, les tours de refroidissement, les bains à jet, les bains à remous, etc… Lorsque ce pathogène devient aérien et qu’il est inhalé par des humains, ces derniers peuvent acquérir la maladie du légionnaire, (ou légionellose), une forme grave de pneumonie souvent mortelle.

BioAlert Solutions a mis au point une technologie innovante pour surveiller en continu les systèmes d’eau industriels et commerciaux afin de détecter la présence de cette bactérie et éviter ainsi les infections. La députée de Sherbrooke, Élisabeth Brière, a commenté :

“Je suis fière de constater qu’une fois de plus, des entreprises de Sherbrooke comme BioAlert Solutions contribuent à mettre notre ville et le Canada à l’avant-plan sur la scène mondiale des technologies propres. C’est ce qui nous permettra d’avoir un avenir durable.”

Cet investissement permettra à BioAlert Solutions de mettre au point et valider un indicateur de rendement du traitement de l’eau, d’améliorer sa plateforme automatisée de surveillance qui permet de détecter la contamination des tours de refroidissement par la bactérie Legionella. Ce système de biodétection servira à réduire la consommation d’eau, le recours à des biocides toxiques et le risque de maladie. Le président-directeur général et cofondateur de BioAlert Solutions, Étienne Lemieu déclare :

“Le soutien consenti par TDDC permet à BioAlert d’améliorer grandement le rendement de son système, grâce à l’intégration de l’intelligence artificielle à ses fonctions de surveillance et de soutien au traitement. BioAlert Solutions est convaincue que sa technologie peut réduire l’empreinte de carbone des systèmes de refroidissement tout en améliorant la protection de la santé publique.”

Le gouvernement canadien compte poursuivre ses investissements dans les technologies propres pour une économie plus forte, plus verte et plus durable, qui crée des emplois. Les sommes investies aujourd’hui favoriseront la croissance économique et aideront le Canada à protéger l’environnement et la santé humaine. La présidente-directrice générale de Technologies du développement durable Canada, Leah Lawrence se félicite :

 ”Les entrepreneurs canadiens propulsent l’innovation qui nous ouvre la voie d’un avenir plus durable et prospère. L’investissement annoncé aujourd’hui aidera BioAlert Solutions à accélérer la mise au point de ses idées et à en faire la mise en marché, ce qui concrétisera l’élan déjà bien amorcé du secteur public et du secteur privé en matière de technologies propres.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
OutSystems - Developpement Low code par DYNACENTRIX

Depuis mars 2022, dynacentrix est partenaire intégrateur de la solution de développement low-code visuel, à base de modèles assistés par une ia de la ...

 

Profitez de l'offre Cyber Monday :
1 an d'abonnement électronique pour 15€

Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.