Le CRI organise ‘No Human Left Behind’, un Hackathon Intelligence artificielle pour une éducation inclusive

Le CRI organise ‘No Human Left Behind’, un Hackathon Intelligence artificielle pour une éducation
Actu IA
Couv

Du 11 au 13 mai prochain le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI) organise No Human Left Behind, le Hackathon Intelligence artificielle pour une éducation inclusive. L’événement se tiendra dans ses locaux au 33 avenue du Maine à Paris.

Intelligence artificielle et éducation inclusive

Toute personne a droit à l’éducation comme l’indique le CRI sur son site, et ce droit est trop souvent mis à mal : par un accès limité au savoir ou à l’environnement d’apprentissage ; par une stigmatisation ; par le manque de formation spécifique des professionnel·les de l’éducation face aux problématiques d’inclusivité ; par du matériel inadapté conçu à destination d’un individu moyen fictif.

L’objectif de cet évènement est de soutenir des projets existants pour une éducation plus inclusive, et d’en créer de nouveaux, en se servant de méthodes d’intelligence artificielle qui permettent à leurs utilisateur·rices de trouver, de transformer et d’analyser l’information de manière nouvelle ou plus efficace.

Ce hackathon se déroulera donc le week-end du 11 mai. Le thème du hackathon est l’intelligence artificielle pour l’éducation inclusive. Rentre dans ce cadre tous les projets qui d’une part reposent sur le développement d’un outil logiciel qui traite d’une question non-réductible à une méthode simple, précise et algorithmique, et qui d’autre part ont pour but de renforcer l’accessibilité de l’éducation (moyens, processus et résultat du développement des aptitudes physiques, intellectuelles et morales) à toute personne, sans distinction d’identité (religieuse, sexuelle, ethnique, …) et de capacités.

Pour permettre aux participant·es d’avoir un maximum d’impact grâce à leurs travaux du week-end, les challenges sont définis en amont en fonction de leur adéquation au thème du hackathon, mais aussi du projet plus large dans lequel ils s’inscrivent (contexte, structure porteuse du projet, moyens alloués, objectifs et impact visés, avancement) et enfin de leur faisabilité dans le cadre d’un week-end.

Le programme et le fonctionnement du hackathon

Les participants auront accès à des défis pré-sélectionnés. Tous les défis seront présentés par leur porteur⋅euse de projet au début du week-end.

Le vendredi soir sera réservé à la découverte des défis et à se répartir en équipes. Chaque défi aura un⋅e porteur.euse de projet : la personne qui a proposé le défi et qui s’assurera que le travail réalisé pendant le week-end soit valorisé par la suite. Iels auront aussi une idée des compétences les plus nécessaires pour leur défi. Mais iels ne seront pas chef⋅fe ! Une fois l’équipe formée, chacun⋅e est sur un pied d’égalité pour le week-end.

Le samedi et le dimanche matin seront réservés au brainstorming, prototypage, programmation, design, test, … Ce qui est important n’est pas d’atteindre les objectifs du défi mais de faire avancer le projet tout en se faisant plaisir. Pour certain⋅es ça sera de desinger une application mobile, pour d’autres de faire tourner un algorithme d’apprentissage automatique, de rassembler des données ou entre de transformer un chatbot en un mentor d’apprentissage.

Dimanche après-midi sera le moment de partager votre projet du week-end. Pas de pression! Le hackathon n’est pas une compétition : vous êtes cellui qui décidez si vous êtes satisfait de votre travail, en tant qu’individu et en tant qu’équipe. Alors partagez vos succès et échecs et célébrez le processus de création du week-end! Peu importe le nombre d’objectifs que vous avez atteints lae porteur⋅euse de projet de votre défi aura certainement de quoi faire en rentrant chez ellui! En fonction du défi, iel pourra vous proposer une forme de reconnaissance concrète, un Open Badge, une lettre de recommandation, un stage…

De nombreuses personnes sont invitées à y participer :

  • Les développeur⋅euses et étudiant⋅es en intelligence artificielle
  • Les chercheur⋅euses
  • Les professeur⋅es, mentors et autres professionel⋅les de l’éducation
  • Les artistes
  • Les professionel⋅les et étudiant⋅es de l’inclusion, l’insertion et l’accessibilité
  • Les parents, étudiant⋅es, voisin⋅es… Toustes celleux qui souhaitent oeuvrer pour une éducation plus inclusive

Plus d’informations et inscription à l’événement sur le site du CRI.