Intelligence artificielle Le 3IA Côte d'Azur lance une nouvelle formation autour de l'intelligence artificielle...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Copilot, TabNine : le défi des outils d’autocomplétion basés sur l’IA pour aider les développeurs à écrire leurs codes

La plateforme de développement logiciel GitHub a annoncé, à la fin du mois de juin, le lancement de son dernier outil : GitHub Copilot....

Comment le deep learning et les réseaux de neurones sont utilisés pour analyser des données de biologie marine ?

Des chercheurs québécois ont exploité l'intelligence artificielle et plus précisément le deep learning pour mieux comprendre le régime alimentaire du Fou de Bassan, un...

Comment la NASA exploite le machine learning pour calibrer ses télescopes et obtenir des images de qualité ?

Depuis 2010, le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA travaille activement pour fournir des images haute définition du soleil. Pour y parvenir, ils...

IBM et la fondation Michael J. Fox exploitent le machine learning pour lutter contre la maladie de Parkinson

En mai dernier, IBM présentait ses nouveautés en matière d'intelligence artificielle lors de la Conference Think 2021. Un nouveau modèle d'IA a été conçu...

Le 3IA Côte d’Azur lance une nouvelle formation autour de l’intelligence artificielle en santé et en médecine

En partenariat avec la faculté de médecine de l’université Côte d’Azur, l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle Côte d’Azur (3IA Côte d’Azur) proposera une formation autour de l’IA et de la santé. Elle s’adressera aux professionnels de santé (médecins, pharmaciens, physiciens médicaux, etc.), étudiants et chercheurs en biologie et santé ainsi qu’aux ingénieurs biomédicaux souhaitant développer des projets d’IA utilisant la data médicale. La première promotion suivra cette formation dès novembre 2021.

Un diplôme universitaire sur l’intelligence artificielle appliquée à la santé

Le 3IA Côte d’Azur, dont l’axe d’application principal est la santé numérique, annonce le lancement de son nouveau diplôme universitaire (DU) Intelligence Artificielle et Santé. Une initiative qui entre dans le cadre de la stratégie de l’institut comme le précise Olivier Humbert, médecin et Professeur à Université Côte d’Azur en Médecine Nucléaire & Biophysique :

“Au 3IA Côte d’Azur, en matière de santé numérique, nous œuvrons pour faire collaborer des experts et professionnels nationaux et internationaux, de différentes disciplines, pour faire avancer la recherche. Le Soph.I.A Summit, dont la prochaine édition se tient en novembre prochain, en est d’ailleurs un bon exemple de mise en forme. Tous ensemble, rejoignons le mouvement d’une start-up Nation française et contribuons à faire évoluer la Médecine de demain.”

D’une durée totale de 112 heures, cette formation comporte 4 modules obligatoires et 1 module optionnel, sur un mode associant cours en distanciel et TP en présentiel :

  • Module 1 : Données de santé – 21h (dont 5h de TD). Acquérir des compétences en gestion réglementaire et technique des données médicales de haute dimension issues de l’image médicale, des techniques “omiques”, du dossier patient.
  • Module 2 : Intelligence Artificielle fondamentale – 56h (dont 24h de TD). Apprendre à choisir et utiliser l’algorithme le plus adapté à la question posée et aux données médicales d’un projet.
  • Module 3 : Radiomique – 7h (dont 3h de TD). Production et l’analyse statistique des données quantitatives massives extraites de l’image médicale.
  • Module 4 : Innovation et entrepreneuriat – 14h. Initier un projet entrepreneurial et anticiper la valorisation scientifique et médico-économique des solutions développées en IA médicale (rencontres de start-up, PME, visite d’incubateurs…).
  • Module optionnel : programmation pour les sciences de données – 14h. Développer les compétences (ou remise à niveau) en langage de programmation Python et R, nécessaires pour les modules 2 et 3.

La formation s’adresse aux professionnels de santé (médecins, pharmaciens, physiciens médicaux…), étudiants et chercheurs en biologie santé, ingénieurs biomédicaux qui souhaitent initier et développer des projets d’intelligence artificielle utilisant les Big Data médicales.

L’objectif principal : s’inscrire dans la dynamique de la médecine de demain

Olivier Humbert précise tout l’attrait de l’IA dans le monde de la santé et de la médecine :

“L’intelligence artificielle permet, par exemple, une analyse “en profondeur” de l’image médicale et l’extraction de milliers d’informations très fines, non analysables par l’œil du radiologue. Loin d’être une menace pour le corps médical, elle représente une opportunité incroyable, tant dans la précision que dans la rapidité, pour l’aide à l’analyse des données médicales complexes d’un patient donné et, à terme, l’aide au choix de la meilleure stratégie thérapeutique pour ce patient. Le DU Intelligence Artificielle et Santé a, ainsi, vocation à former les professionnels de santé à la compréhension de cette technologie, de ses enjeux et de ses limites, mais également à la manipulation des données médicales massives, les big data, et des algorithmes d’Intelligence Artificielle.”

Au cours de leur formation, les participants apprendront à manipuler les données médicales de haute dimension (imagerie, biologie et données textuelles), à utiliser les modèles et algorithmes d’IA pour l’analyse de ces données, à valoriser leurs solutions IA innovantes en santé.

L’accent du DU sera mis sur l’interdisciplinarité grâce à l’implication d’enseignants de haut niveau de différents domaines : médecins de diverses spécialités, mathématiciens experts en machine learning et deep learning, data-manager, chercheurs en traitement d’images, etc. Il abordera les méthodes de collaboration avec des partenaires industriels ou la création de start-ups, de valorisation scientifique et économique des outils d’IA développés, ainsi que divers enjeux tels ceux de la propriété intellectuelle. Des ingénieurs d’entreprises spécialisées en IA et santé interviendront dans le DU.

Toute personne souhaitant candidater doit proposer son dossier jusqu’au 15 octobre 2021 et justifier d’un niveau bac+4. La première promotion suivra cette formation entre novembre 2021 et avril 2022.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci