Intelligence artificielle L'accélérateur Velocity Health offre 68.000£ à des start-ups santé IA et machine...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Hôtellerie & Plannings : La start-up de la French Tech Skello lève 40 millions d’euros pour améliorer sa solution d’automatisation des plannings

Skello, une des start-up de la French Tech, annonce avoir levé 40 millions d'euros auprès du fonds d'investissement Partech. Avec ce financement, la jeune...

SoftBank Vision Fund et Speedinvest lancent la seconde édition du programme d’accélération Emerge

Le fonds d'investissement européen Speedinvest et le fonds de placement SoftBank Investement Advisers ont annoncé le lancement de la seconde édition programme d'accélération Emerge....

La scale-up française Botify lève 55 millions de dollars pour améliorer son offre en adéquation avec la croissance du marché SEO

Botify, une start-up française spécialisée dans le référencement naturel (SEO) a annoncé avoir levé la somme de 55 millions de dollars auprès de InfraVia...

Cybersécurité : 22 lauréats sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets de la Commission européenne

L'appel à projets "2020 CEF Telecom Call - Cybersecurity", autour des enjeux liés à la cybersécurité et dans le cadre du mécanisme pour l'interconnexion...

L’accélérateur Velocity Health offre 68.000£ à des start-ups santé IA et machine learning

Les applications basées sur l’intelligence artificielle commencent à avoir un fort impact sur le système de la santé. Le secteur est en demande de nouveaux outils et les start-ups et investisseurs s’intéressent de très près à ce marché. Velocity Health a ouvert ses inscriptions pour rejoindre son accélérateur. La deadline est fixée au 4 janvier prochain.

Deux start-ups utilisant l’IA et le machine learning 

Velocity Health est un accélérateur lancé par Mercks Sharp & Dohme et Wayra UK, la plate-forme d’accélération de Telefónica. Créé en 2015, il a été développé pour soutenir des jeunes pousses travaillant sur les défis que rencontre le système de santé public britannique.

Avec l’essor des applications et systèmes intelligents basés sur du machine learning, Velocity Health a décidé de se focaliser sur des entreprises utilisant ces technologies dans le cadre de la prévention des maladies. Leur programme proposera donc un maximum 68.000£, soit près de 77.500€, à deux jeunes pousses, une partie en tant que financement et une seconde pour son accélération.

Inscription possible des jeunes pousses non-UK

Velocity Health privilégiera des jeunes pousses en création ou des entrepreneurs avec une idée innovante pas encore mise en développement.

Elles intégreront l’accélérateur pour une durée de 10 mois où elles pourront échanger avec des mentors et investisseurs tout en bénéficiant d’un fort soutien entrepreneurial. Les start-ups étrangères peuvent envoyer leur dossier de candidature mais il leur faudra obtenir par la suite une autorisation pour se rendre sur place (permis de séjour, visa de travail ou autre). N’hésitez pas à consulter le règlement concernant les inscriptions à cet accélérateur.

Pour les entrepreneurs intéressés, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 4 janvier prochain sur ce site. Les finalistes seront annoncés le 12 janvier.

 
Thomas Calvi

Partager l'article

Etude du Centre Hubertine Auclert sur « Les freins à l’accès des filles aux filières informatiques et numériques »

De nombreuses études sont menées tout au long de la scolarité des élèves, certaines se rapportent à la réussite scolaire des filles et leurs...

Le Conseil de l’UE invite les Etats Membres à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme

Début juin, le Conseil de l'UE a adopté des conclusions sur les actions accomplies et les prochaines étapes à franchir pour assurer la protection...

Village by CA Paris dévoile les duos lauréats des « Village Awards 2022 »

Le 30 juin dernier, le Village by CA Paris a organisé la cinquième édition des Village Awards en collaboration avec Les Echos Entrepreneurs et...

Focus sur les recommandations de la CNCDH visant à promouvoir un encadrement juridique ambitieux de l’IA

Le 21 avril 2021, la Commission Européenne présentait son projet de réglementation de l'IA. Plus récemment, en décembre dernier, la Slovénie qui assurait alors...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci