Actualité L'accélérateur Velocity Health offre 68.000£ à des start-ups santé IA et machine...

Pour approfondir le sujet

France BioTech met à l’honneur le hub medtech et la médecine du futur

France Biotech, l'association des entrepreneurs de l'innovation en santé, a profité de VivaTech pour mettre en avant le dynamisme du hub medtech français. Depuis...

La start-up BioSerenity lève 15 millions d’euros pour poursuivre sa croissance

La start-up BioSerenity est l'une des medtechs les plus dynamiques. Après une première levée de fonds en 2015, elle a annoncé avoir bouclé un...

Colloque “Des algorithmes et des Hommes: quel avenir pour notre santé?” – Le 1er février au #Business Cloud Center à Paris

Le #Business Cloud Center accueillera le 1er février prochain, à Paris, le colloque RGA intitulé « Des algorithmes et des Hommes : quel avenir pour notre...

Forum Cybermed 2017: Toutes les innovations en cybermédecine le 23 septembre 2017 à Juan Les Pins

La troisième édition du Forum Cybermed se tiendra ce 23 septembre 2017 au Palais des Congrès de Juan Les Pins. Toutes les innovations du secteur...

L’accélérateur Velocity Health offre 68.000£ à des start-ups santé IA et machine learning

Les applications basées sur l’intelligence artificielle commencent à avoir un fort impact sur le système de la santé. Le secteur est en demande de nouveaux outils et les start-ups et investisseurs s’intéressent de très près à ce marché. Velocity Health a ouvert ses inscriptions pour rejoindre son accélérateur. La deadline est fixée au 4 janvier prochain.

Deux start-ups utilisant l’IA et le machine learning 

Velocity Health est un accélérateur lancé par Mercks Sharp & Dohme et Wayra UK, la plate-forme d’accélération de Telefónica. Créé en 2015, il a été développé pour soutenir des jeunes pousses travaillant sur les défis que rencontre le système de santé public britannique.

Avec l’essor des applications et systèmes intelligents basés sur du machine learning, Velocity Health a décidé de se focaliser sur des entreprises utilisant ces technologies dans le cadre de la prévention des maladies. Leur programme proposera donc un maximum 68.000£, soit près de 77.500€, à deux jeunes pousses, une partie en tant que financement et une seconde pour son accélération.

Inscription possible des jeunes pousses non-UK

Velocity Health privilégiera des jeunes pousses en création ou des entrepreneurs avec une idée innovante pas encore mise en développement.

Elles intégreront l’accélérateur pour une durée de 10 mois où elles pourront échanger avec des mentors et investisseurs tout en bénéficiant d’un fort soutien entrepreneurial. Les start-ups étrangères peuvent envoyer leur dossier de candidature mais il leur faudra obtenir par la suite une autorisation pour se rendre sur place (permis de séjour, visa de travail ou autre). N’hésitez pas à consulter le règlement concernant les inscriptions à cet accélérateur.

Pour les entrepreneurs intéressés, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 4 janvier prochain sur ce site. Les finalistes seront annoncés le 12 janvier.

Thomas Calvi

Partager l'article

Lancement du Collectif International technologique Intelligence Artificielle du Village Francophone à l’occasion de Vivatech

Le Village Francophone, moteur de l'animation de délégations francophones lors d'événements nationaux et internationaux, a lancé son collectif IA ce mardi 16/06 à l'occasion...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d'ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de...

Tractable, spécialiste des solutions de vision par ordinateur pour les assurances, devient une licorne

Tractable, une entreprise développant des systèmes d'intelligence artificielle au service de la gestion des sinistres et accidents vient de lever la somme de 60...

Le projet CETI : comprendre la langue des cachalots grâce à des outils d’intelligence artificielle

Comprendre la langue utilisée par les animaux est un des enjeux de certains scientifiques : c'est notamment le cas de Denise Herzing qui étudie,...