Intelligence artificielle La maîtrise de soi et la flexibilité mentale améliorées par l’intelligence artificielle...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

La startup montpelliéraine Quantum Surgical spécialisée en robotique médicale lève 40 millions d’euros

Quantum Surgical, basée à Montpellier, conçoit des robots médicaux spécialisés dans le traitement mini-invasif du cancer dont Epione, développé pour les cas de cancer...

Santé : Medtronic acquiert Medicrea, pionnier en chirurgie de la colonne vertébrale grâce à l’IA

Medtronic et Medicrea ont annoncé dans un communiqué être en train de finaliser l'acquisition par l'entreprise américaine de la PME lyonnaise. Cette dernière est...

Focus sur RebrAIn, la start-up qui ambitionne de révolutionner le ciblage chirurgical de la Stimulation Cérébrale Profonde

RebrAIn est une toute jeune start-up, spécialisée dans le ciblage des zones du cerveau à l’origine des maladies du tremblement essentiel et de Parkinson...

L’Université Grenoble Alpes et Orange inaugurent leur laboratoire commun dédié à l’IA en santé

Alors que l'OMS vient de remettre son rapport sur l'intelligence artificielle en matière de santé, Orange et l'Université Grenoble Alpes inaugurent leur laboratoire commun...

La maîtrise de soi et la flexibilité mentale améliorées par l’intelligence artificielle et la stimulation électrique

Des chercheurs de la faculté de médecine de l’université du Minnesota ont déclaré qu’une stimulation électrique spécifique du cerveau à l’aide de techniques d’intelligence artificielle pouvait améliorer certaines fonctions cérébrales humaines liées à la flexibilité mentale et à la maîtrise de soi. Cette étude est le fruit d’expériences de stimulation cérébrale réalisées sur 12 personnes subissant une chirurgie cérébrale pour l’épilepsie. Elle a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Biomedical Engineering.

Des centaines d’électrodes pour stimuler le cerveau

La procédure de stimulation cérébrale consiste à placer soigneusement des centaines de minuscules électrodes directement dans le cerveau afin d’enregistrer l’activité et d’identifier l’origine des crises. Une zone spécifique du cerveau, appelée capsule interne a été découverte à l’occasion par ces chercheurs. Lorsqu’elle est stimulée électriquement, elle entraîne une amélioration de certaines fonctions cérébrales chez les patients. Cette zone est souvent altérée dans de nombreuses maladies mentales car elle est liée au contrôle cognitif, c’est-à-dire à l’activité impliquée dans le passage d’un schéma de pensée, ou de comportement, à un autre.

L’intelligence artificielle aide les patients à surmonter les blocages cognitifs

Des algorithmes d’intelligence artificielle ont servi à « décoder » le moment où un patient était bloqué par une difficulté afin de lui envoyer une petite impulsion électrique dans le cerveau et l’amener ainsi à passer outre cette difficulté, explique Alik Widge, professeur adjoint de psychiatrie à l’université du Minnesota et auteur principal de l’étude. Elle ajoute :

« Ce système peut lire l’activité cérébrale, ‘décoder’ le moment où un patient présente une difficulté et appliquer une petite décharge de stimulation électrique au cerveau pour le pousser à surmonter cette difficulté. »

Les résultats sont prometteurs. En effet, cette étude est la première à montrer qu’une fonction mentale spécifique chez l’homme, liée à une maladie mentale, peut être améliorée de manière fiable via une stimulation électrique ciblée. En outre, les chercheurs ont découvert dans cette étude que différentes parties de la capsule interne peuvent être utilisées très efficacement pour l’amélioration des fonctions cognitives.

Des progrès dans la gestion de l’anxiété

Alik Widge a réalisé cette étude avec Sydney Cash, MD, PhD au Massachusetts General Hospital et expert en recherche sur l’épilepsie, et Darin Dougherty, MD, expert en stimulation cérébrale clinique. Les chercheurs ont également constaté une modification de l’état d’anxiété des patients. En effet, en plus de leur épilepsie, certains souffraient d’anxiété sévère. Mais après avoir reçu la stimulation d’amélioration cognitive, ils ont déclaré que leur anxiété s’était améliorée, ils étaient capables de détourner leurs pensées de leur détresse pour se concentrer sur ce à quoi ils voulaient réellement penser. Selon Widge, cela pourrait être un bon moyen de soulager l’anxiété mais aussi des troubles graves comme la dépression.

« Au lieu d’essayer de supprimer les symptômes, nous pourrions donner aux patients un outil leur permettant de prendre le contrôle de leur propre esprit. Nous pourrions les remettre dans le siège du conducteur et leur permettre de ressentir un nouveau sens de l’agence. »

Des études cliniques doivent être menées désormais pour prouver davantage l’efficacité de cette méthode.

Source : Université du Minnesota
Réf : Basu, I., et al. (2021) Closed-loop enhancement and neural decoding of cognitive control in humans. Nature Biomedical Engineering. doi.org/10.1038/s41551-021-00804-y.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Aurélie Lorot

Partager l'article

Quel avenir pour l’IA dans l’industrie ? Une enquête de Ey-Parthenon soulève la nécessité de l’IA de confiance

L'industrie est un des secteurs où la transformation numérique s'accélère de façon exponentielle, les industriels confirment la nécessité de solutions d'IA de confiance certifiées...

Cyberharcèlement : Twitch présente son nouvel outil de modération basé sur de l’intelligence artificielle

Les confinements depuis le début de la pandémie ont décuplé l'utilisation des smartphones et des applications mobiles. La plateforme de streaming et de jeux...

IA visuelle pour les entreprises : Alteia annonce un financement de 15 millions d’euros de la BEI

Alteia a annoncé la signature d'un contrat de financement de 15 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement (BEI). Ce montant viendra soutenir ses investissements...

Semi-conducteurs : l’European Chips Act sera présenté début 2022 pour une Europe autonome

La nécessité de retrouver une politique de souveraineté pour les infrastructures critiques au niveau européen et de mener une politique d'indépendance économique et numérique...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci