Intelligence artificielle La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d'euros pour financer les cinq...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Business France et Bpi France dévoilent les lauréats de la 3ème édition du programme Impact Germany

En collaboration avec Bpifrance, le département économique de la Bavière, la société d'avocats Mazars en Allemagne, du Moove Lab (l’accélérateur de startups de la...

Lancement du projet franco-allemand AIOLOS, plateforme de détection des épidémies dues aux virus respiratoires

L’objectif d'AIOLOS, plateforme de collecte de données multi-sources en temps réel, basée sur l'IA et la modélisation prédictive, est de détecter une épidémie liée...

La Conférence Nationale en Intelligence Artificielle (CNIA) se déroulera à Saint-Etienne du 27 au 29 juin prochain

La Conférence Nationale en Intelligence Artificielle (CNIA) s’adresse à l’ensemble de la communauté de recherche en IA. Elle vise à renforcer les liens et...

Évènement : le big data et l’IA au programme du Summer camp de l’Université de la e-santé de Castres-Mazamet

Espace de rencontres transdisciplinaires, des télécoms aux patients, en passant par le big data et l’intelligence artificielle, l’Université de la e-santé fête cette année...

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub France IA et de Numeum, un événement au cœur du salon industriel Global Industrie, à Paris Villepinte : Le « Village IA », qui a débuté le 17 mai dernier et se terminera ce 20 mai. L’Allemagne et la France qui avaient lancé un APP le 3 février 2021 pour « Dynamiser l’offre de solutions en intelligence artificielle (IA) pour la prévention des risques, la gestion des crises et la résilience dans 3 domaines d’application » y ont annoncé un financement de 17,5 millions d’euros pour les cinq projets retenus.

Le Village IA

Les start-ups et les grands groupes ont l’opportunité de venir présenter leurs initiatives et solutions autour de l’IA lors de cet évènement qui vise à mettre l’IA au cœur de la transformation numérique de l’industrie et des entreprises en France et en Europe ainsi qu’à positionner les technologies d’IA comme des leviers de productivité, d’excellence opérationnelle et de croissance.

Il a pour objectif de :

• promouvoir une initiative européenne concrète sur l’IA ;
• démystifier et faire connaître des cas d’usage de l’IA pour l’industrie et pour les entreprises ;
• créer des synergies commerciales entre les entreprises ;
• renforcer les liens entre les écosystèmes européens de l’IA pour l’industrie par le biais de rencontres et échanges entre entreprises, professionnels et universitaires.

Durant ces quatre jours, cinq tables rondes autour des défis technologiques de l’IA pour l’industrie, des stratégies à adopter, sur l’IA de confiance, son adoption par les entreprises ainsi que sur la règlementation européenne en matière d’IA sont prévues. En outre, des rendez-vous professionnels ont été mis en place pour permettre aux entreprises de nouer des relations commerciales.

Les pitchs ont lieu au Pavillon France où ont également été présentés les cinq projets lauréats de l’APP franco-allemand sur l’IA, qui a pour objectif est de rendre nos sociétés plus résilientes face aux différentes crises écologique, sanitaire ou économique et industrielle.

Les lauréats de l’APP franco-allemand

Dans le cadre du traité d’Aix-la-Chapelle, signé en 2019, la France et l’Allemagne ont débuté une collaboration dans le domaine de l’IA et ont lancé cet appel, 25 projets rassemblant 119 partenaires ont été soumis, cinq retenus qui ont ainsi obtenu ce financement de 17,5 Millions d’euros.

Ce sont:

Le projet AIOLOS , Artificial Intelligence Tools for Outbreak Detection and Response (Outils d’intelligence artificielle pour la détection et la réponse aux épidémies).

AIOLOS vise à intégrer une grande variété de sources de données et à développer de nouveaux modèles basés sur l’IA pour surveiller et détecter l’apparition de nouvelles épidémies, prédire leur développement futur, évaluer l’impact de différentes interventions et définir les besoins en ressources sanitaires pour maîtriser ces épidémies.

Partenaires : Fraunhofer-Gesellschaft zur Förderung der Angewandten Forschung e.V. (GER), Umlaut Consulting GmbH (GER), CompuGroup Medical SE & Co. KGaA (GER), Quinten (FR), Sanofi Pasteur (FR).

Le projet CONTRAILS – Contrails in the Climate System : from Observation to Impact Modeling and Prediction (Les traînées de condensation dans le système climatique : de l’observation à la modélisation et à la prévision de l’impact)

Ce projet a pour objectif de développer et  coupler des méthodes d’IA de confiance et des modèles physiques pour améliorer l’identification, la caractérisation, l’assimilation des données et la prévision des traînées de condensation. Les résultats de ce projet fourniront des outils pour surveiller l’impact des traînées de condensation sur le climat et contribueront à informer les futurs tests expérimentaux d’optimisation des trajectoires en empêchant leur formation.

Partenaires : Deutscher Wetterdienst (GER), Thales Research & Technology (FR), Reuniwatt SAS (FR),Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales (FR).

Le projet RenovAIte – Booster l’industrie de la rénovation avec l’IA.

RenovAlte fournira un logiciel basé sur l’IA pour optimiser la rénovation des logements et des routes à grande échelle. Il couvrira l’ensemble de la chaîne de valeur, de l’acquisition de données aux outils de prise de décision pour les bureaux d’études, les services de gestion des logements et des routes des collectivités locales.

Partenaires : OFFIS – Institut für Informatik (GER), VIA IMC GmbH (GER), Action Logement (FR), ALEIA (FR), Leonard (FR).

Le projet GreenBotAI – Frugal and adaptive AI for flexible industrial Robotics (IA frugale et adaptative pour une robotique industrielle flexible)

Ce projet a trois objectifs principaux :

  • assurer une production continue en Europe pendant les pandémies,
  • assurer la souveraineté européenne en matière d’automatisation de la production
  • réduire l’impact environnemental des usines européennes – en réduisant de 50% la consommation d’énergie des applications robotiques.

Ces objectifs doivent être atteints en développant un système intelligent qui devrait permettre aux robots industriels de s’adapter aux besoins de la ligne de production, de gérer des tâches complexes et laborieuses et donc d’améliorer les conditions de travail, de contrôler les défauts lors de la manipulation des articles et de réduire la phase d’installation et de formation.

Partenaires : Fraunhofer-Gesellschaft zur Förderung der angewandten Forschung e.V. (GER), Hochschule München University of Applied Sciences (GER), GrAI Matter Labs SAS (FR), Arts et Métiers (ENSAM LIPSEN) (FR).

Le projet GANResilRob – Generative Adversarial Networks and Semantics for Resilient, Flexible Production Robots (Réseaux antagonistes génératifs et sémantiques pour une robotique de production résiliente et fleixble) vise à accroître la résilience de l’industrie de production française et allemande en combinant les connaissances et les technologies sur la planification de l’assemblage robotique basée sur l’IA, la compréhension sémantique et la programmation intuitive des tâches à distance. Les principaux objectifs sont de créer des systèmes de production numériques en améliorant les robots industriels avec des technologies d’IA ; de réduire les contacts humains pendant les crises pandémiques par l’intégration de l’enseignement des tâches à distance ; d’adapter automatiquement la production en cas d’interruption des chaînes d’approvisionnement en matériaux en passant à d’autres produits.

Partenaires : FZI Forschungszentrum Informatik (GER), ArtiMinds Robotics GmbH (GER), Secma SA (FR), Two-I SAS (FR), CNRS DR Centre-Est (FR)

 
Thomas Calvi

Partager l'article

Quel rôle l’intelligence artificielle joue-t-elle dans la lutte contre les incendies de forêt ?

Le Maroc, l'Espagne et la France connaissent actuellement une vague de chaleur très importante qui surprend les météorologues car elle arrive précocement. Avec le...

L’UMONS introduit 40 portefeuilles projets FEDER-FSE+ pour un budget de plus de 280 millions d’euros

Le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) et le FSE (Fonds Social Européen Plus) ont pour objectif de renforcer la cohésion sociale et économique...

Yoshua Bengio fait son entrée dans le dictionnaire Larousse

Nouveau signe de la popularisation de l'intelligence artificielle, le directeur scientifique de Mila et professeur à l’Université de Montréal, Yoshua Bengio, intègre le Petit...

METAFORA biosystems lance METAflow, logiciel cloud d’analyse numérique de cytométrie en flux

METAFORA Biosystems, une société qui a développé une plateforme de cytométrie en flux alimentée par l'IA pour générer des diagnostics in vitro (DIV) plus...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci