Intelligence artificielle La fintech Younited lève 170 millions de dollars dans l'objectif de devenir...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Mayday lève 2,5 millions d’euros afin de développer son logiciel de base de connaissance intelligente

Mayday, une start-up connue pour son logiciel de base de connaissance intelligente à destination des services client, a annoncé une levée de fonds de...

La scale-up française Botify lève 55 millions de dollars pour améliorer son offre en adéquation avec la croissance du marché SEO

Botify, une start-up française spécialisée dans le référencement naturel (SEO) a annoncé avoir levé la somme de 55 millions de dollars auprès de InfraVia...

DessIA lève 5,5 millions d’euros pour développer son intelligence artificielle dans le secteur de l’ingénierie

Cette semaine, la start-up DessIA a annoncé avoir levé près de 5,5 millions d'euros auprès des fonds d'investissement Supernova Invest, btov Partners, Go Capital...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

La fintech Younited lève 170 millions de dollars dans l’objectif de devenir un leader du secteur du paiement en Europe

La fintech Younited annonce avoir levé 170 millions de dollars auprès de deux investisseurs internationaux : Goldman Sachs Asset Management (Goldman Sachs) et Bridgepoint, mais également auprès de ses actionnaires historiques : Eurazeo, Bpifrance via son fonds Large Venture et AG2R La Mondiale. Depuis sa création, le total de fonds levés par l’entreprise est de 400 millions de dollars. L’objectif : devenir le leader du crédit et du paiement en Europe grâce à ses Software-as-a-Service (SaaS), ses offres business to business (B2B) et ses nouvelles offres business to consumer (B2C).

Younited Credit : la fintech française membre du Next 40

Fondée en 2009 par Charles Egly, Geoffroy Guigou et Thomas Beylot, l’entreprise Younited Credit s’ouvre au public en décembre 2011. Elle propose des offres de crédit, de paiement fractionné et de coaching budgétaire pour aider ses clients à réaliser leurs projets de manière simple et sécurisé. Aujourd’hui la fintech, membre du Next40, couvre 5 pays représentant un marché de plus de 265 millions de consommateurs européens et a financé pour plus de 2,6 milliards d’euros de prêts depuis son lancement.

La firme a conçu une plateforme SaaS 100% cloud qui permet de prendre en compte les données issues de l’agrégation bancaire (“open banking”) accessible depuis l’entrée en vigueur de la directive DSP2. Comme l’affirme la marque, “sa technologie de pointe lui permet de construire des circuits de financement à la fois plus lisibles, plus rapides, et profitables à tous les acteurs économiques”.

De plus, depuis 2018, la firme propose des offres B2B pour les entreprises qui souhaitent proposer à leurs clients des solutions 100% digitales de crédit à la consommation ou de paiement fractionné. À l’heure actuelle, une trentaine de structures utilisent ces services comme Orange Bank, N26, Free, Microsoft, LDLC, Wizink, Admiral-Conte, HSBC France, Fortuneo ou Lydia.

Une levée de fonds de près de 170 millions de dollars

Récemment, Younited a annoncé la levée de 170 millions de dollars (145 millions d’euros) auprès de Goldman Sachs, Bridepoint, Eurazeo, BpiFrance et AG2R La Mondiale. Charles Egly, CEO et cofondateur de Younited, évoque ce financement dans ses propos :

“Cette nouvelle levée de fonds d’un montant très significatif va nous permettre d’investir massivement dans notre technologie de rupture, dans la data et de lancer de nouveaux produits uniques sur le marché. Plus spécifiquement, elle est l’occasion de faire rentrer au capital de Younited deux nouveaux investisseurs internationaux de renom, Goldman Sachs Growth Equity et Bridgepoint, qui, aux côtés de nos actionnaires historiques, nous aideront à en faire un leader technologique du crédit et du paiement d’envergure mondiale.”

Les fonds serviront à consolider la présence de Younited sur le marché européen, en France, mais également en Italie, en Espagne, au Portugal et en Allemagne. La fintech souhaite fortement déployer et industrialiser son offre B2B pour conquérir de nouveaux marchés et étoffer son réseau de partenaires. Elle veut également recruter de nouveaux experts : si aujourd’hui, elle compte 440 collaborateurs, elle souhaite que 200 nouveaux spécialistes rejoignent ses rangs d’ici la fin de l’année 2022.

Ces arrivées coïncident avec le lancement de Younited Pay, une offre B2C, au second semestre 2021 : un moyen de paiement qui devrait permettre aux e-commerçants et aux acteurs de la distribution physique de proposer une offre de paiement étalé sur 3 à 48 mois. Pour finir, Gilles Grapinet, CEO de Worldline et président du Conseil de Surveillance de Younited, évoque toute l’ambition future de Younited :

“Au nom du Conseil de Surveillance, je souhaite exprimer notre plaisir d’accueillir prochainement en notre sein Bridgepoint et Goldman Sachs, à l’occasion de cette augmentation de capital, la plus importante depuis le lancement de la Société. Nous sommes tous pleinement engagés, aux côtés de Charles Egly, Geoffroy Guigou et de leurs équipes pour accompagner cette prochaine étape très ambitieuse du développement de Younited. Déjà fintech européenne de référence, je suis convaincu que Younited détient tous les atouts pour devenir un leader de tout premier plan au sein de l’écosystème du crédit et du paiement.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci