Intelligence artificielle Kyndryl, la nouvelle société distincte d'IBM qui proposera des services managés d'infrastructure

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Partenariat IBM – Google : IBM Power Systems est désormais disponible sur Google Cloud

Dans le cadre d'un accord entre IBM et Google, Google Cloud propose maintenant IBM Power Systems. À destination des entreprises souhaitant adopter une solution de cloud...

Cinq acteurs du monde de l’automobile et des technologies s’associent pour créer la “Software république”

Afin de créer la "Software République", Thalès, STMicroelectronics, Dassault Systèmes, Groupe Renault et Atos ont annoncé, ce 9 avril 2021, l'officialisation de leur collaboration....

Scaleway propose sa nouvelle gamme d’instances virtuelles, basée sur processeurs AMD

Scaleway, fournisseur européen d'Infrastructure as a Service (IaaS) et de Platform as a Service (PaaS), a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme d'instances...

Troisième session plénière du Hub France de GAIA-X le 23 septembre

GAIA-X, le projet d'infrastructure de données européennes mis en place par la France et l'Allemagne durant l'année 2019 a fait l'objet de deux sessions...

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d’infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante. Kyndryl sera scindée de la multinationale IT pour que cette dernière puisse s’investir pleinement dans le cloud. Cette nouvelle société dont le chiffre d’affaires s’élève à 19 milliards de dollars, comptera 90 000 personnes, possède déjà une base installée de 4 600 clients et vise les entreprises du classement Fortune 100.

Forte de sa base de clients, Kyndryl travaillera avec un immense écosystème de partenaires technologiques. Cette nouvelle société indépendante est dirigée depuis le début de l’année civile par Martin Schroeter, l’ancien CFO d’IBM jusqu’en 2017. La marque est basée à New York, non loin du siège d’IBM à Armonk, situé à une soixantaine de kilomètres.

Les ambitions de la marque sont assez claires : faire en sorte que l’entreprise devienne une référence mondiale de la conception, de la modernisation et de la gestion d’infrastructures technologiques critiques auprès de grandes institutions et entreprises. La scission de la multinationale est en cours et sera effective d’ici la fin d’année 2021, ce qui permettra à IBM de concentrer son activité sur d’autres domaines : cloud hybride, intelligence artificielle, matériel, logiciels et conseil.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...

Intervention de Rémi Bardenet, chercheur en IA, ce 19 mai lors du Colloquium Polaris

La communauté scientifique des chercheurs en informatique et automatique de Lille, en forte croissance ces dernières années, s’est fédérée autour de la constitution du...

IA et Oncologie : l’IRT Saint Exupéry et l’IUCT-Oncopole collaborent pour faire avancer la recherche en cancérologie

Le 17 mai dernier, deux instituts toulousains, l'IRT Saint Exupéry et l’IUCT-Oncopole, centre d’expertise européen en oncologie, ont conclu un partenariat centré sur l’intelligence...

SystemX crée les « Tech Labs @SystemX » pour accélérer la valorisation et le transfert technologique de ses actifs

SystemX, l’Institut de Recherche Technologique (IRT) dédié à l’ingénierie numérique des systèmes, a annoncé le 16 mai dernier, la mise en place de «...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci