Intelligence artificielle Journée mondiale de l’océan : L’UNESCO présente des cas d’usage de la...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Comment l’intelligence artificielle peut permettre de lutter contre l’extinction des éléphants d’Afrique

Les applications d'outils basés sur l'intelligence artificielle pour la biodiversité sont nombreux. Cette semaine, nous évoquions par exemple la plateforme développer par des chercheurs de l'université d'Alicante...

L’ONU appelle à exploiter tout le potentiel de la science et de la technologie pour l’Agenda 2030

Dans le cadre de la réalisation des objectifs de l'Agenda 2030, le programme de développement durable de l'ONU à l'horizon 2030, la science, la...

Comment le deep learning et les réseaux de neurones sont utilisés pour analyser des données de biologie marine ?

Des chercheurs québécois ont exploité l'intelligence artificielle et plus précisément le deep learning pour mieux comprendre le régime alimentaire du Fou de Bassan, un...

Chine : Une IA serait utilisée pour juger les émotions des ouïghours sous contrainte

Selon une information de la BBC, relayée par Le Point, un ingénieur logiciel a affirmé avoir installé des caméras dotées d'un système de détection...

Journée mondiale de l’océan : L’UNESCO présente des cas d’usage de la technologie pour un océan durable

Aujourd’hui se tient comme chaque 8 juin, la Journée mondiale de l’océan des Nations Unies. Cette année, l’UNESCO a souhaité mettre en avant l’importance cruciale de l’innovation pour un océan durable en évoquant quelques unes des technologies utilisées : du dispositif de surveillance de la faune par des drones employé dans le Système naturel de la Réserve de l’île Wrangel en Fédération de Russie à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans La Grande Barrière en Australie.

Comme l’indique l’UNESCO, les sites marins du patrimoine mondial de l’UNESCO sont aussi le moteur de l’innovation scientifique et contribuent à façonner rapidement l’avenir de la conservation de l’océan. Bien que ces sites soient particulièrement connus pour leurs écosystèmes exceptionnels, leur beauté inégalée et leur biodiversité emblématique, c’est leur capacité à transformer la science et l’innovation en politiques et décisions qui est au cœur de leur leadership en matière de conservation.

La Réserve de l’île Wrangel

De mars à avril, les oursons polaires du Système naturel de la Réserve de l’île Wrangel (Fédération de Russie) quittent leur tanière de mise bas pour faire leur premier plongeon dans la mer glacée et apprendre la chasse aux phoques. Pour les gardes forestiers locaux, cette période représente le point culminant de la saison de surveillance de la faune. C’est au cours de cette période que sont enregistrées les tendances annuelles de la population d’ours polaires la plus dense au monde. Les tanières d’ours polaires sont extrêmement difficiles à localiser dans l’île arctique couverte de neige, mais les caméras thermiques fixées aux drones sont désormais capables d’effectuer ce travail avec une précision inédite, en utilisant moins de carburant et en offrant des conditions de travail plus sûres aux gardes forestiers.

Le Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize

Des véhicules aériens pilotés à distance sont également utilisés pour surveiller les vastes étendues océaniques du Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize, site inscrit au patrimoine mondial et deuxième plus grand système de récifs coralliens au monde. Les véhicules capturent des photographies haute résolution et des modèles numériques de surfaces en 3D qui aident les scientifiques à comprendre les conditions variables de ce fragile récif corallien.

La Grande Barrière australienne

À La Grande Barrière, en Australie, l’intelligence artificielle, la technologie de reconnaissance d’images et l’apprentissage approfondi ont permis aux scientifiques de mieux déterminer l’emplacement des espèces envahissantes, ce qui a permis d’intensifier la mise en œuvre de programmes de contrôle comme ceux utilisés pour l’acanthaster pourpre (Acanthaster planci), une espèce d’étoile de mer dévastatrice.

Aujourd’hui, la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO compte 50 sites marins emblématiques, répartis dans 37 pays. En tant qu’aires marines protégées iconiques, elles sont particulièrement bien placées pour être le fer de lance du changement et incarner des symboles d’espoir dans un océan en mutation. La Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, qui s’étendra de 2021 à 2030, est une occasion unique pour le monde de multiplier les investissements dans les sciences océaniques et de mobiliser les dernières avancées scientifiques et innovantes en faveur de la sauvegarde de notre patrimoine mondial marin, commun à l’humanité tout entière, pour les générations futures.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de lire notre article : “Journée mondiale de l’océan : quelques exemples d’utilisation de l’IA dans le domaine maritime


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

United Robotics envisagerait l’achat de Pepper, division française de Softbank.

Selon Reuters, Softbank, après avoir donné un coup d'arrêt à la production des robots Peppers créés en 2014, a engagé des pourparlers avec United...

800 millions du plan France 2030 consacrés à la Robotique.

Lundi 25 octobre dernier, lors de la Visite du groupe Siléane à Saint-Etienne, Emmanuel Macron a annoncé que le plan d'investissement France 2030 allait...

Le nouveau GPU d’ARM, doté d’une puissance de calcul 30% supérieure à celle du Mali-G710 arrive en 2022

Les puces de conception ARM sont utilisées dans les domaines allant de l'Intelligence Artificielle à la 5G (pratiquement tous le smartphones en sont équipés)....

États-Unis : pluie de critiques sur la création éventuelle d’un centre de recherche national dédié à l’intelligence artificielle

La course à l'intelligence artificielle continue et les États-Unis cherchent à renforcer leur leadership dans le domaine face à une Chine qui aspire à dominer...