Intelligence artificielle Jaguar Land Rover et NVIDIA annoncent un partenariat

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Focus sur le projet DEEL : l’IA pour l’aéronautique, l’espace et les systèmes embarqués

Le projet DEEL vise le développement d’une intelligence artificielle (IA) interprétable, robuste, sécuritaire et certifiable, appliquée aux systèmes critiques dans le domaine de l’aérospatiale...

Vivoka officialise son partenariat avec NXP Semiconductors

Vivoka, société lorraine leader français de la reconnaissance vocale avec le Voice Development Kit, a annoncé début janvier sa participation au programme de partenariat...

Bosch et Cariad, la filiale logicielle du groupe Volkswagen, partenaires pour la conduite automatisée

Les sociétés allemandes Bosch et Cariad, filiale logicielle du groupe Volkswagen, ont annoncé un partenariat étendu visant à accélérer l'introduction de fonctions de conduite...

Ile de France : Heex Technologies, épaulé par Datategy, co-financé par le Pack IA dans le cadre du plan France IA 2021

L'accélération du développement de l'Intelligence Artificielle est un défi mondial. Les Etats-Unis, la Chine en sont les leaders mais la France n'entend pas rester...

Jaguar Land Rover et NVIDIA annoncent un partenariat

L’an passé, Jaguar Land Rover annonçait sa stratégie «Reimagine» visant à produire tous ses modèles en mode 100% électriques d’ici 2030, entendant ainsi créer un nouveau standard environnemental et sociétal. Dans ce but, elle a ouvert des collaborations, la dernière, qu’elle vient tout juste d’annoncer, est un partenariat avec NVIDIA, leader en IA et microprocesseurs, pour le développement de systèmes de conduite automatisée de nouvelle génération basés sur l’IA via la plateforme NVIDIA Drive.

Jaguar et Land Rover sont deux marques qui évoquent le luxe et le sport. Le groupe Jaguar Land Rover (JLR) a été fondé en 2013 par la société indienne Tata Motors qui avait racheté les deux entreprises à Ford en 2008. Si les ventes du groupe étaient bonnes, notamment en 2017, elles ont ensuite chuté par manque de qualité et de fiabilité. L’impact du covid-19 avec la pénurie de semi-conducteurs a amplifié le problème. Thierry Bolloré, nommé PDG en 2020, a lancé la stratégie «Reimagine» pour redorer l’image du groupe et «réinventer le luxe moderne» en février 2021. Il y annonçait que tous les modèles de Jaguar et Land Rover seraient disponibles en mode 100% électrique d’ici 2030 et que le groupe dévoilerait son  premier modèle Land Rover tout électrique en 2024. Il y révélait aussi JLR vise aussi à devenir une entreprise à zéro carbone net dans sa chaîne d’approvisionnement, ses produits et ses opérations d’ici 2039.

Le partenariat JLR-NVIDIA

L’accord signé entre NVIDIA et Jaguar Land Rover va permettre à ce dernier d’intégrer la plateforme NVIDIA Drive Hyperion 8 sur tous ses véhicules électriques à partir de 2025.

NVIDIA Hyperion 8 fournit des systèmes d’IA pour la conduite, le stationnement, la surveillance du conducteur et des occupants, ainsi qu’une visualisation avancée de l’environnement du véhicule. Cette architecture informatique permet d’accélérer le développement, les tests et la validation des modèles pour la conduite autonome en intégrant des calculs d’IA basés sur DRIVE Orin grâce à différents capteurs incluant douze caméras extérieures, trois caméras intérieures, neuf radars, douze modules ultrasoniques, un capteur lidar à l’avant et un capteur lidar pour la collecte de données ground-truth (vérité terrain). DRIVE Hyperion intègre une pile logicielle complète pour la conduite autonome (DRIVE AV) ainsi que des fonctionnalités de surveillance et de visualisation du conducteur (DRIVE IX), qui peuvent être mises à jour de manière directe pour ajouter de nouvelles fonctionnalités et capacités tout au long du cycle de vie du véhicule.

Un développement commun

Jaguar Land Rover s’appuiera également sur des solutions de centre de données développées en interne avec les supercalculateurs NVIDIA DGX pour la formation de modèles d’IA ainsi que sur le logiciel DRIVE Sim basé sur NVIDIA Omniverse pour une simulation physique précise en temps réel. Les fonctionnalités définies par logiciel de Jaguar Land Rover et son architecture de vérification et de validation de bout en bout permettront de fournir des services innovants de conduite assistée et automatisée tout au long de la durée de vie du véhicule via des mises à jour logicielles en direct.

Thierry Bolloré, président-directeur général de Jaguar Land Rover, a déclaré :

« La collaboration et le partage des connaissances avec le leader de l’industrie NVIDIA sont essentiels à la réalisation de notre stratégie Reimagine, établissant de nouvelles références en matière de qualité, de technologie et de durabilité. Jaguar Land Rover deviendra le créateur des véhicules et des services de luxe les plus recherchés au monde pour les clients les plus exigeants. Notre partenariat stratégique à long terme avec NVIDIA ouvrira un monde de potentiel pour nos futurs véhicules alors que l’entreprise poursuit sa transformation en une puissance numérique véritablement mondiale. »

De son côté, Jensen Huang, fondateur et PDG de NVIDIA, a déclaré :

« Les voitures de nouvelle génération transformeront l’automobile en l’une des industries technologiques les plus importantes et les plus avancées. Des flottes de voitures programmables définies par logiciel offriront de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services pendant toute la durée de vie des véhicules. Nous sommes ravis de nous associer à Jaguar Land Rover pour réinventer l’avenir des transports et créer les voitures les plus avancées. »

Jaguar Land Rover va réduire progressivement la production de ses modèles actuels pour se consacrer aux véhicules entièrement électriques.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

META AI dévoile BlenderBot 3, un projet de recherche sur l’IA conversationnelle

Après avoir présenté BlenderBot en 2020, la mouture BlenderBot 2.0 en 2021, META a dévoilé BlenderBot 3 le 5 août dernier. Comme pour ses...

Reconnaissance faciale : la plateforme « From Numbers to Name » aide à identifier les victimes de l’Holocauste

Le deep learning est aujourd'hui utilisé dans de nombreux domaines, il l'est de plus en plus dans celui de l'histoire. Daniel Patt, un ingénieur...

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et...

Focus sur SMART, programme de l’IARPA visant à identifier et surveiller les constructions à grande échelle grâce au machine learning

L'IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le programme SMART (Space-based Machine...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci