Actualité Intelligence artificielle : prédiction de la fatigue après un cancer du sein

Pour approfondir le sujet

Radiothérapie : rencontre avec Nikos Paragios, président cofondateur de TheraPanacea

S'il y a des secteurs dans lesquels les attentes sont grandes en matière d'intelligence artificielle, celui de la santé en fait incontestablement partie. Il...

Machine learning : L’Université d’Oxford et Atos installeront le plus grand super calculateur du Royaume-Uni

Atos et l'Université d'Oxford ont signé un contrat de quatre ans et d'une valeur de 5 millions de livres sterling pour un nouveau supercalculateur de...

Cyberdéfense : Thales inaugure La Ruche travaillant notamment sur l’approche CybAIR

Thales a lancé officiellement le 19 novembre La Ruche. Ce nouveau site est spécialisé en cyberdéfense et rassemble une soixantaine de personnes. Les équipes...

Des chercheurs du MIT, de Nvidia et d’Aalto University utilisent un réseau de neurones formé sans images nettes pour débruiter des clichés

Le 9 juillet dernier, Nvidia a mis en avant sur son site un projet de recherche qui sera présenté lors de la International Conference...

Intelligence artificielle : prédiction de la fatigue après un cancer du sein

Le Dr Ines Vaz Luis, oncologue médicale à Gustave Roussy présente l’étude sur la prédiction de la fatigue après un cancer du sein dont les résultats ont été dévoilés au cours de l’ASCO 2019.

L’objectif de l’étude était de comprendre quels sont les patients à risque de développer et maintenir une fatigue après un cancer du sein.

Selon le Dr Ines Vaz Luis : “Notre étude, en utilisant des méthodes d’intelligence artificielle, a été capable de trouver un modèle génomique, avec la capacité d’identifier de nouveaux mécanismes biologiques qui peuvent être associés à la fatigue cognitive.

C’est la première fois qu’un modèle basé sur l’intelligence artificielle nous apporte des connaissances sur un domaine de la fatigue après le cancer.

Pour faire cela, on a utilisé une grande base de données qui est CANTO. C’est la plus grande base de données sur l’après cancer dans le monde”.

Pour la première fois, cette étude distingue les différents types de fatigue: physique, émotionnelle, cognitive. Le Pr. Fabrice André, cancérologue, coordonateur de l’étude, estime que cette étude permettra d’améliorer la qualité de vie des patientes pendant et après leur cancer du sein.

Selon le centre Gustave Roussy, “CANTO est principalement financé par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre du programme « Investissements d’avenir ». Il s’agit d’une vaste étude de cohorte initiée en 2012 qui inclut 12 000 patientes à travers plus de 20 centres en France. Après avoir sélectionné les patientes qui n’étaient pas fatiguées avant leur traitement, [des médecins-chercheurs de Gustave Roussy, en collaboration avec des chercheurs du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center] ont séquencé leur génome afin d’identifier les différents polymorphismes génétiques (variations dans la séquence des gènes réalisées avec Genmed). Puis ils ont identifié, grâce à une méthode d’intelligence artificielle, une combinaison de polymorphismes génétiques susceptibles d’être à l’origine de la fatigue post-traitement.”

Plus d’informations sur l’étude Canto : http://www.etudecanto.org/


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...