Intelligence artificielle et sport : les protège-dents sont de plus en plus connectés

Les protège-dents, qui ont pour rôle d’empêcher une fermeture brusque des mâchoires lors d’un impact violent, ne se contentent pas de protéger les dents, ils atténuent aussi les risques de fracture de la mâchoire, de commotion cérébrale, de lésions des vertèbres cervicales ou de perte de conscience. Plusieurs modèles de protège-dents intelligents ont été testés dans le milieu du rugby, l’IBA (International Boxing Association) annonce une nouvelle technologie offrant une meilleure protection des athlètes mais qui pourrait également apporter un soutien aux juges dans leurs prises de décisions.

Intelligence artificielle et sport

L’intelligence artificielle est de plus en plus employée pour mesurer les performances sportives, les montres connectées rencontrent un grand succès auprès du grand public. Les bases de données et les algorithmes permettent aux joueurs de haut niveau et aux clubs de football, de rugby… d’analyser les stratégies de leurs adversaires, leur propre jeu pour l’améliorer mais aussi pour prévenir les blessures.

Pour les prochains jeux olympiques de 2024, à Paris, le gouvernement a lui aussi misé sur l’IA et le deep learning et lancé le Programme Prioritaire de Recherche (PPR) « Sport de très haute performance » (STHP), doté de 20 millions d’euros, financé par le PIA et piloté scientifiquement par le CNRS. L’appel à manifestation d’intérêt avait été lancé en février 2019.

Les protège-dents innovants

En 2014, Anthony Gonzales et Bob Merriman ont conçu FITGuard (Force Impact Technologies Guard), un protège-dents connecté pour éviter les commotions cérébrales. En effet, les sportifs dans le jeu de l’action ne mesurent pas forcément la violence du coup reçu. C’est justement ce pourquoi est prévu FITGuard : une lampe à LED placée devant ce protège-dents s’éclaire de couleurs différentes suivant la violence du choc, le rouge indiquant un risque de commotion, les données sont envoyées sur smartphone.

Plusieurs protège-dents beaucoup plus innovants sont actuellement mis à l’étude par World Rugby. Ainsi, l’ASM Clermont Auvergne a été choisie pour tester au niveau professionnel ceux de la société américaine Prevent Biometrics qui mesurent en fréquence et en intensité les chocs reçus lors des entrainements et des matches. Les mâchoires des joueurs sont scannées pour réaliser ces protège-dents sur mesure où l’on intègre une puce qui transfère les données recueillies par l’accéléromètre qui les équipe lui aussi.

D’autre part, plusieurs équipes de Premiership testent PROTECHT, un autre système connecté, prévu pour lutter contre les commotions.

Le protège-dents de l’IBA

L’association internationale de boxe a annoncé le test réussi d’un nouveau protège-dents qui offrirait une meilleure protection aux boxeurs mais aussi un jugement plus précis. Il intègre un accéléromètre, un gyroscope et un émetteur.

Lors des Championnats junior de boxe 2022 qui ont eu lieu récemment à Sofia, des sportifs l’ont porté, les données collectées sont traitées de façon anonyme. Elles sont accessibles en temps réel aux médecins présents lors des combats, ce qui leur permet de mieux estimer les risques de traumatisme.

Les juges peuvent eux aussi utiliser ces données pour évaluer les combats mais, selon l’IBA, même lorsqu’elle sera tout a fait finalisée, cette technologie n’a pas pour but de les remplacer.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
XLRISK® par Addinsoft

Logiciel de simulation monte carlo qui rend l'analyse quantitative des risques intuitive. xlrisk® est un complément excel® qui permet d'inclure de l'i...

 

Profitez de l'offre Cyber Monday :
1 an d'abonnement électronique pour 15€

Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.