« Ai vs AI » : Ai Weiwei questionne chaque soir l’intelligence artificielle sur l’humanité

En octobre 2020, Ai Weiwei, un artiste dissident chinois, était le premier invité par CIRCA à présenter une de ses œuvres sur le panneau d’affichage électronique géant de Piccadilly Circus à Londres. Depuis le 11 janvier dernier, on peut le retrouver sur Piccadilly Lights où il interpelle l’IA, notamment ChatGPT, et le grand public sur des sujets qu’il considère fondamentaux à l’instar de la liberté d’expression. 

L’Institut Culturel des Arts Radicaux Contemporains (Cultural Institute of Radical Contemporary Arts – CIRCA) est une plateforme dédiée à la promotion et à la diffusion des formes d’art contemporain les plus avant-gardistes, visant à favoriser le dialogue et l’échange d’idées entre les artistes, les critiques, les universitaires et le public.

Lancé en pleine pandémie mondiale, en 2020, il a choisi les panneaux publicitaires de Piccadilly Circus, un lieu touristique fréquenté par plus de 100 millions de personnes chaque année, pour exposer les œuvres des artistes retenus. La 1ère année, elles étaient diffusées durant trois minutes à partir de 20h20, en 2024, année oblige, elles le sont à 20h24, heure locale, puisqu’on peut désormais les retrouver également sur des écrans à Tokyo, Times Square, Milan, Melbourne, Dublin et Séoul.

Le projet “Ai vs AI” de l’artiste Weiwei

Ai Weiwei est un artiste contemporain chinois renommé, connu pour ses œuvres provocatrices et critiques envers le régime de son pays. Né le 28 août 1957 à Pékin, il a été influencé par son père, Ai Qing, un poète et intellectuel renommé, dont les prises de position ont valu à la famille d’être exilée dans des zones rurales lors de la Révolution culturelle chinoise jusqu’en 1976, année de la mort de Mao Tse Toung.

Ai Weiwei, utilise différents médias, comme la sculpture, l’architecture, la photographie, les films ou ls médias sociaux  pour exprimer sa vision de l’art et de la société. S’il a critiqué l’absence du respect des droits humains et de liberté d’expression en Chine, c’est sous le motif d’évasion fiscale qu’il a été arrêté en 2011, et détenu pendant 81 jours avant d’être relâché sous caution.

Dans le cadre de ce projet, l’artiste va poser 81 questions à l’IA en référence aux interrogatoires qu’il a subis durant ces jours d’emprisonnement, s’inspirant des questions céléstes (Tiānwèn), 172 questions posées aux dieux, écrites par le poète chinois Qu Yuan il y a près de 2 300 ans sur les murs d’un temple.

L’artiste, qui a mis ces dernières années en lumière le rôle de l’humanité vis à vis du déplacement des réfugiés dans des camps ou du sort des migrants, l’envisage aujourd’hui dans le cadre des crises politiques et des nouvelles technologies, notamment de l’IA générative capable de copier le style d’un artiste, et invite le public à se poser les bonnes questions.

Ai Weiwei explique :

“À l’époque actuelle, si l’art existe, son essence réside dans le fait de s’efforcer de libérer potentiellement les individus des chaînes de la connaissance ou de l’esclavage de l’information. Il ne s’agit pas de liberté d’expression. Il s’agit de la liberté de questions. Tout le monde a le droit de poser des questions. Les questions sont importantes parce qu’elles se rapportent à nos histoires personnelles. Si les humains sont un jour libérés, ce sera parce que nous posons les bonnes questions, pas parce que nous fournissons les bonnes réponses”.

L’artiste expérimente pour la 1ère fois l’intelligence artificielle en tant que forme d’art. Selon lui, notre époque est en butte à une surcharge d’informations, cette période est “ riche en questions ; Jamais auparavant l’humanité n’a été aux prises avec un tel état de tumulte et de perplexité”.

On peut retrouver les questions posées ainsi que les réponses d’Ai Weiwei et de l’IA sur le site de CIRCA, le but final du projet est de dresser un portrait du monde d’aujourd’hui.

Voici quelques exemples de ces questions/réponses :

Qui suis-je ?

Ai Weiwei : C’est la question ultime : qui suis-je en opposition au monde ? De même, il s’agit de savoir si je fais partie du monde, ou si le monde fait partie de moi. Cette question reste insoluble dans la réalité.

Intelligence artificielle : :La question « Qui suis-je ? » se penche sur l’identité personnelle et l’enquête existentielle. Il incite les individus à réfléchir à leur conscience de soi, à leurs valeurs, à leurs expériences et aux facteurs qui définissent leur sentiment d’être. C’est une question philosophique et introspective avec des réponses subjectives. (ChatGPT)

Y a-t-il un espoir de paix ?

Ai Weiwei : Au stade actuel du développement politique et de la structure sociale, la paix semble impossible.

Intelligence artificielle  : Il y a toujours de l’espoir pour la paix grâce à la diplomatie, à la résolution des conflits et à la coopération mondiale. Les individus et les nations qui œuvrent à la compréhension et à la collaboration contribuent à favoriser un monde plus pacifique. (ChatGPT)

Quelle est la question que vous aimeriez poser aux humains ?

Ai Weiwei : L’IA devrait répondre à cette question.

Intelligence artificielle : « Comment l’humanité peut-elle œuvrer collectivement pour un avenir plus équitable et durable ? » ChatGPT

Si un artiste n’est pas un activiste, peut-il tout de même être considéré comme un artiste ?

Ai Weiwei : Les artistes, par essence, sont des individus qui s’engagent dans l’action. Les personnes qui passent à l’action ne sont pas nécessairement identiques aux activistes, car les considérations esthétiques et éthiques des artistes possèdent une indépendance inhérente et des qualités uniques. Sans cette indépendance, l’existence et la validité des formes artistiques seraient compromises. Un artiste qui n’est pas un activiste s’apparenterait sans aucun doute à une entité sans vie.

Intelligence artificielle : Oui, un artiste peut toujours être considéré comme un artiste même s’il n’est pas un activiste. L’expression artistique est diversifiée et les individus peuvent s’engager dans leur art pour diverses raisons, pas nécessairement liées à l’activisme. ChatGPT

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Plateforme d'optimisation de la planification et de l'ordonnancement de la workforce par DecisionBrain

La plateforme d'optimisation de la planification et de l'ordonnancement de la workforce permet le développement rapide d'applications personnalisées d...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.