Puce neuromorphique Loihi : La puce intel dédiée exclusivement à la recherche

Intel a annoncé la création de Loihi, sa puce neuromorphique. Développée en partenariat avec Caltech, elle sera exclusivement dédiée à la recherche.

Une puce pour accélérer les applications d’intelligence artificielle

La puce Loihi mimera les fonctions cérébrales humaines en apprenant à partir des données fournies par son propre environnement. Elle pourra ainsi gérer des tâches de machine learning, détecter des anomalies ou encore développer les services de cybersécurité.

Plus économique en énergie et plus rapide que les processeurs traditionnels, ce type de puce neuromorphique permettra d’accélérer les applications d’intelligence artificielle. Le gain d’autonomie conféré sera particulièrement intéressant pour la robotique, l’automobile, la sécurité ou encore le secteur médical.

Intel

Des capacités importantes

Intel annonce que sa puce Loihi sera disponible au cours du 1er semestre 2018. Mille fois plus économe qu’un processeur classique à usage général, elle est également près d’un million de fois plus rapide, notamment dans les tests de machine learning.

Avec ses 130.000 neurones et 139 millions de synapses, elle reste toutefois moins puissante que TrueNorth, la puce d’IBM. Les capacités de Loihi sont cependant très intéressantes pour les chercheurs. La puce a un champ d’applications illimité étant donné qu’elle est capable d’apprendre par elle-même. Pour Intel, les puces neuromorphiques font partie de l’avenir de l’intelligence artificielle.

Vous pensez avoir trouvé une inexactitude dans cet article ? Contactez-nous

Si vous avez apprécié cet article, merci de le partager
PARTAGER