Intelligence artificielle Zoom sur OPAL : la plateforme mutualisée pour le calcul haute performance,...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Teradata Vantage : une plateforme de stockage de données pour aider les entreprises à migrer vers le cloud

Dans le cadre d'un partenariat, Deloitte, une entreprise fournissant des services dans le domaine de l'audit, de la consultation, de la fiscalité et du...

ZF et Cognata s’associent pour accélérer la validation des systèmes d’aide à la conduite grâce à l’IA

Le groupe ZF, spécialiste dans les systèmes de mobilité, a collaboré avec Cognata, une entreprise spécialisée dans les systèmes autonomes et l'intelligence artificielle. Le...

Partenariat entre Juniper Networks et Fujitsu pour améliorer l’offre d’infrastructure réseau de pointe de la firme japonaise

Juniper Networks, une société spécialisée dans les réseaux sécurisés pilotés par l'intelligence artificielle, annonce la signature d'un nouvel accord de partenariat avec Fujitsu. Cette...

Google Cloud et NVIDIA collaborent pour la création d’un laboratoire 5G et intelligence artificielle

Dans le cadre d'un partenariat, Google Cloud et NVIDIA vont créer un laboratoire dédié à l'intelligence artificielle et à la 5G. Ce laboratoire conjoint...

Zoom sur OPAL : la plateforme mutualisée pour le calcul haute performance, le traitement et la visualisation de données de la Côte d’Azur

Afin d’aider les acteurs académiques de la Côte d’Azur à parfaire leurs recherches et à interagir plus facilement avec les entreprises et les instituts d’IA, Inria a annoncé contribuer au développement d’OPAL (Observatoire Pluridisciplinaire des Alpes-Maritimes). L’objectif est de favoriser les recherches transdisciplinaires grâce aux nombreux outils mutualisés au sein de cette plateforme.

Le projet OPAL s’inscrit dans une vraie volonté de structurer l’ensemble des instituts de recherche et d’enseignement du territoire autour de l’Université Côte d’Azur. Grâce à OPAL, ces instituts disposent d’une véritable plateforme multifonction. OPAL repose sur la mise en commun et l’évolution des équipements de calcul haute performance et de visualisation de plusieurs établissements de recherche : celles de l’Inria Sophia Antipolis – Méditerranée, de l’Université Côte d’Azur (mésocentre Azzurra), de l’Observatoire de la Côte d’Azur (mésocentre SIGAMM) et de Mines ParisTech (cluster Laffitte). Ces établissements de recherche possèdent leurs fonds propres et sont également appuyés par l’Etat (via la DRRT), par la Région Sud – Provence Alpes Côte d’Azur, par la communauté d’agglomération Sophia Antipolis (CASA) dans le cadre du CPER (Contrat de Plan Etat Région) 2015-2020 et par l’IDEX UCAjedi pour l’équipement Azzurra.

Dans le cadre d’OPAL, les équipements de calcul à haute-performance Nef et Azzurra, leurs outils associés permettant le traitement de données massives, et enfin la salle de visualisation immersive sont mutualisés. L’une des véritables nouveautés initiées par le projet OPAL se focalise sur cette nouvelle salle immersive mesurant 16 m3. Elle se compose d’un écran tactile de 5,3 m2 au ratio 16/9 et d’un projecteur laser stéréo dernière génération (32 points de contact, 6 caméras infrarouges et un rendu 2560*1440 pixels). À l’intérieur, les technologiques 3D issues de l’ombrage de Gouraud et de l’ombrage de Phong sont associées à une connexion réseau à très haut débit (40Gb/s) et à faible latence. La mutualisation du Nef et de la salle de visualisation immersive permet de combler certaines attentes spécifiques (expérimentation, développement des codes, prototypage d’applications, etc.) dans le traitement et la visualisation de données recueillies notamment.

De par ses performances, OPAL peut être également utilisé dans le cadre du deep learning et des data sciences, ce qui permet de mettre l’accent sur les accélérateurs et le stockage massif. Ces aspects-là ont suscité l’intérêt de l’INRIA Sophia Antipolis – Méditerranée de contribuer à OPAL en y intégrant le Nef et l’ensemble de l’équipement de visualisation précédemment exposés.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci