Actualité Idemia et Bosch Building Technologies s'associent pour proposer une solution d'accès biométrique...

Pour approfondir le sujet

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...

Idemia et Bosch Building Technologies s’associent pour proposer une solution d’accès biométrique innovante

L’entreprise Idemia, spécialisée dans l’identité augmentée, a annoncé le lancement d’un partenariat avec Bosch Building Technologies, la filiale de Bosch se focalisant sur le secteur de la sécurité. L’objectif est d’exploiter le marché du contrôle d’accès biométrique : un sujet qui fait notamment débat depuis l’annonce de la réglementation européenne sur l’IA et les différents avis exprimés par l’EPDB et la CEPD. À l’heure actuelle, selon le cabinet d’analyse OMDIA, le marché pèse près d’un milliard de dollars et devrait atteindre 1,4 milliard de dollars en 2024. 

Idemia souhaite rentrer dans le marché du contrôle d’accès biométrique

Idemia est une entreprise spécialisée dans l’identité augmentée. Elle a pour but de fournir un environnement de confiance permettant aux consommateurs et aux citoyens, plus généralement, d’accomplir certaines de leurs activités quotidiennes (comme les paiements par exemple, ou l’accès à certains lieux) et donc, de garantir une certaine sécurité.

La firme souhaite franchir un cap en s’intéressant au marché du contrôle d’accès biométrique qui est en plein essor. Et il est vrai qu’à l’heure actuelle, la sécurité ne peut pas se reposer plus uniquement sur de simples badges d’identification facilement duplicables ou volables. La biométrie est une solution envisageable pour confirmer l’identité d’une personne en exploitant des caractéristiques personnelles ou physiologiques, qui elles, ne sont pas spoliables ou reproductibles.

Pour faire son entrée dans le marché, Idemia annonce une collaboration avec Bosch Building Technologies, filiale de Bosch qui propose une solution unique, intitulée Bosch Building Integration System (BIS), qui gère différents sous-systèmes de sécurité tels que le contrôle d’accès, la vidéosurveillance, l’alarme incendie, la sonorisation et les systèmes d’intrusion.

Un partenariat entre Idemia et Bosch Building Technologies

Grâce à ce partenariat, Bosch exploitera les terminaux biométriques sans contact d’Idemia, à savoir :

  • MorphoWave, un terminal capable de scanner et de vérifier 4 empreintes digitales en moins d’une seconde par un simple et rapide mouvement de la main, entièrement sans contact.
  • VisionPass, un terminal de reconnaissance faciale sophistiqué qui associe des caméras 2D, 3D et infrarouges et les principaux algorithmes de reconnaissance faciale d’Idemia.

Avec ces deux terminaux intégrés dans BIS, les deux firmes proposeront une nouvelle expérience biométrique couplant précision, rapidité et facilité.

Gregor Schlechtriem, Directeur général délégué de Bosch Building Technologies, pôle Accès et Intrusion, s’est exprimé sur sa volonté de proposer à ses clients des solutions biométriques de qualité avec l’aide d’Idemia :

“Bosch est synonyme de qualité et de fiabilité. Nous voulons proposer des solutions innovantes, utiles et captivantes, en phase avec notre slogan, “inventé pour la vie”. IDEMIA est donc le partenaire idéal, du fait de son expertise technologique et de la qualité de ses solutions éprouvées sur le terrain. Les terminaux biométriques que nos clients vont déployer pour leur sécurité seront installés pour plusieurs années, et nous tenons donc à leur offrir la meilleure solution.”

Yves Portalier, Vice-président exécutif en charge des activités Terminaux biométriques et Automobile chez Idemia, évoque ce tout nouveau partenariat et l’arrivée de l’entreprise dans le marché du biométrique :

“Nous sommes ravis de mettre en place ce partenariat mondial avec Bosch. L’alliance de nos dispositifs biométriques avec la plateforme BIS constituera une offre de poids pour les entreprises à la recherche d’un haut niveau de sécurité et de confort d’utilisation.”

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...