IBM inaugure ses premiers locaux à Paris-Saclay et annonce des programmes de R&D en IA et quantique

IBM inaugure ses premiers locaux à Paris-Saclay et annonce des programmes de R&D en IA et quantique
Actu IA
IBM Saclay

IBM a inauguré hier ses premiers locaux au sein du pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay. En présence de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de Cédric O, Secrétaire d’Etat au Numérique, et de Cedric Villani, le géant a annoncé que plusieurs programmes de R&D en Intelligence artificielle et quantique, d’ambition mondiale, seraient développés et gérés en France.

IBM Paris-Saclay, inauguré hier, est une première étape pour accélérer la collaboration avec les partenaires publics et privés, comme Guerbet dont l’équipe IA viendra régulièrement sur le site pour travailler au co-développement du projet “Liver Care Advisor” d’aide au diagnostic et au traitement du cancer du foie. IBM France confirme sa volonté de faire évoluer IBM Paris-Saclay en un centre de co-innovation d’intelligence artificielle pouvant accueillir jusqu’à 350 personnes. La nouvelle implantation est en cours de construction et s’achèvera d’ici 2 ans.

Le projet IBM Business Automation Intelligence with Watson

Le projet IBM Business Automation Intelligence with Watson, annoncé en février à Think San Francisco, sera piloté depuis la France. Cette plateforme ouverte permettra aux entreprises d’améliorer leur performance en intégrant l’intelligence artificielle dans leurs processus opérationnels quotidiens :

  • En identifiant les opportunités où l’automatisation peut avoir le plus grand impact
  • En améliorant l’efficacité opérationnelle, notamment en matière de contrôle
  • En émettant de meilleures recommandations pour améliorer les prises de décision.

Ce projet, qui sera mené par une équipe d’une cinquantaine d’experts R&D, a vocation à être enrichi de la contribution d’autres entreprises et de partenaires académiques français. IBM BAI with Watson s’inscrit dans la démarche de co-innovation avec l’écosystème local que le groupe souhaite développer à Saclay pour se positionner comme un vecteur de croissance pour cet écosystème sur de nouveaux marchés et à l’international.

Le support de la plateforme logicielle open-source

Ce support, permettant de programmer les ordinateurs quantiques, sera assuré par le centre IBM de Montpellier (IBM Q Hub). Le IBM Q Hub en France – inauguré en décembre dernier – assurera un support mondial pour la plateforme logicielle open source (Qiskit), qui travaille avec les ordinateurs quantiques accessibles dans le cloud.

De plus en tant que 7ème Hub mondial, le IBM Q Hub de Montpellier apportera l’expertise Technique aux membres du réseau IBM Q (entreprises, universités…) dans le monde entier afin de leur permettre de développer des cas d’usage. Il aura également la fonction de mener des actions d’éducation auprès des partenaires publics et privés d’IBM. Cela renforce le positionnement du IBM Q Hub, inauguré en décembre dernier, et créé avec le soutien de la région Occitanie.

Le Hub quantique national IBM Q Hub espère bénéficier de l’écosystème de Saclay pour développer des projets quantiques.

Le projet AutoAI sera en partie géré par les équipes de France Lab

Le projet AutoAI annoncé à IBM Think San Francisco en février vise à aider les data scientistes à créer automatiquement des modèles de machine learning et ainsi à accélérer leur travail et la qualité des modèles. Une équipe d’experts en algorithmique dédiée d’IBM R&D se consacre à ce projet mondial.

IBM France, un acteur de l’écosystème Paris- Saclay et de l’innovation en France

Par ailleurs, depuis plusieurs années, IBM France développe la synergie et la collaboration scientifiques avec le monde académique du plateau de Saclay, dont l’Université de Paris-saclay, l’Ecole Polytechnique, HEC et Centrale/Supelec. Les domaines d’intervention sont principalement la data science, l’intelligence artificielle, le cloud, la cybersécurité et progressivement l’algorithmie et l’informatique quantique.

De plus, IBM France contribue aussi à 3 projets d’instituts 3IA -Toulouse, Nice Sophia-Antipolis et Grenoble – sur le territoire national et participe ainsi au positionnement de la France comme un des leaders dans le domaine de l’intelligence de nouvelle génération et contribue à son attractivité des talents et des chercheurs.