Intelligence artificielle IA et Éthique : Google dévoile l'ATEAC, son groupe de réflexion indépendant

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Google annule son comité d’éthique sur l’intelligence artificielle et cherchera d’autres solutions

La semaine dernière, Google annonçait sur son blog la création dévoile l’ATEAC, son groupe de réflexion indépendant composé d'experts. Ce comité de 8 membres...

Orange constitue un conseil consultatif d’éthique de la data et de l’IA composé d’experts

Orange a présenté la création de son Conseil d’éthique de la Data et de l’IA composé de 11 personnalités reconnues dans le domaine. Présidé...

Google I/O : annonce du chatbot LaMDA, capable de dialoguer naturellement avec un humain

Après avoir annoncé ses nouveaux TPU sa technologie d'intelligence artificielle MUM, Google présente son modèle Language Model for Dialogue Applications (LaMDA) dans le cadre...

Vers une intelligence artificielle inclusive et responsable : Trois questions à Cristina Lunghi d’Arborus

Arborus et Orange ont dévoilé, le 21 avril 2020, la Charte internationale pour une intelligence artificielle inclusive. Un an plus tard, l'ensemble des partenaires...

IA et Éthique : Google dévoile l’ATEAC, son groupe de réflexion indépendant

En juin dernier, Google mettait en avant l’importance de l’éthique dans le développement de l’intelligence artificielle dans Google’s AI Principles, la charte présentée par Sundar Pichai. Afin de travailler sur le sujet, le géant du web annonce la création d’un conseil consultatif externe : l’Advanced Technology External Advisory Council (ATEAC).

Dans un article publié hier sur le blog de Google, Kent Walker (SVP, Global Affairs) a expliqué que ce groupe de réflexion externe serait désormais en charge de la réflexion sur les enjeux éthiques entourant l’IA. Baptisé Advanced Technology External Advisory Council (ATEAC), il est composé de huit membres venant à la fois du secteur public et du privé qui se réunira 4 fois en 2019 et remettra un rapport en fin d’année qui sera alors rendu public.

Google met en avant l’expertise en matière d’éthique du numérique, en mathématiques, machine learning et ingénierie mais aussi en politiques publiques, psychologie et gestion d’entreprise de ces 6 hommes et 2 femmes. Leur mission désormais sera de formuler des recommandations au géant concernant le développement de technologies comme la reconnaissance faciale. Autre sujet sur lequel l’ATEAC devra réfléchir : l’équité dans le machine learning.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci