Actualité Honda collabore avec la licorne SenseTime spécialisée en IA pour ses voitures...

Pour approfondir le sujet

La licorne SenseTime boucle un tour de table de 600 millions de dollars pour sa technologie de reconnaissance faciale IA

SenseTime, l'une des licornes chinoises, a repoussé les limites en levant 600 millions de dollars, soit 488 millions d'euros, lors de sa levée de...

De l’intelligence artificielle à l’intelligence juridique : nouveau livre blanc de LexisNexis

Mettre les progrès technologiques au service des métiers du droit, c'est le sous-titre du nouveau livre blanc de LexisNexis, intitulé "De l’intelligence artificielle à...

Ouverture de l’appel à candidatures pour la 2ème promotion du Prevent2Care Lab

La Fondation Ramsay Générale de Santé, avec ses partenaires le Fonds de dotation Pfizer Innovation France et l’accélérateur de la nouvelle économie INCO, ont...

Partenariat CNES et VEDECOM : La science spatiale au service du véhicule autonome et des mobilités durables

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES (Centre National d’Études Spatiales) et Rémi Bastien, Président de VEDECOM, ont signé en ce mois de janvier un...

Honda collabore avec la licorne SenseTime spécialisée en IA pour ses voitures autonomes

Honda a annoncé ce jour son partenariat avec SenseTime, une licorne chinoise spécialisée en intelligence artificielle. Cette collaboration de recherche et développement d’une durée de cinq ans devrait permettre au constructeur japonais de poursuivre ses avancées en conduite autonome.

Se positionner sur le marché des voitures autonomes

SenseTime a acquis une réputation internationale grâce à ses technologies de reconnaissance d’images, principalement en détection de mouvements d’objets, basées sur le deep learning. Fondée en 2014, elle a notamment remporté le ImageNet Large Scale Visual Recognition Challenge (ILSVRC) en 2015 et 2016. De son côté, Honda cherche à se positionner dans la course au véhicule autonome face à des concurrents qui planifient déjà la mise en vente de voitures ou taxis autonomes.

Le constructeur japonais avait indiqué plus tôt cette année vouloir mettre sur le marché des véhicules de niveau 4 d’ici 2020. Pour cela, Honda ne lésine pas sur les investissements et a notamment ouvert un laboratoire d’innovation à Tokyo.

L’enjeu de la conduite autonome en zone urbaine

Dans le cadre de leurs recherches conjointes, les deux entreprises projettent de combiner les technologies de reconnaissance d’objets en mouvement de SenseTime et les algorithmes IA de compréhension de situations, prévision de risques et planification d’action de Honda. Cela devrait leur permettre de développer des technologies de conduite autonome de pointe permettant la conduite autonome complexe en zones urbaines.

Comme l’indique Honda dans son communiqué les deux entreprises comptent travailler dans les domaines suivants:

  • Algorithmes d’IA à appliquer pour les systèmes de conduite automatisés

Compréhension de la scène: Estimer l’environnement de conduite et les comportements et intentions des piétons et des véhicules.
Prévision des risques: Prédire la position future des piétons et des véhicules en fonction des résultats de l’estimation de l’environnement de conduite et des intentions des piétons et des véhicules.
Planification de l’action: Décider des actions prises par le véhicule telles que l’arrêt, le démarrage et l’évitement, puis générer une trajectoire de conduite en fonction des résultats de la prévision des risques.

  • Technologies informatiques à grande échelle nécessaires pour apprendre les algorithmes IA
  • Technologies pour intégrer des programmes IA avec des contrôleurs embarqués

Honda précise également que cette collaboration ne sera pas limitée à la conduite autonome. Le constructeur et SenseTime prévoient en effet d’étendre leurs activités au domaine de la robotique.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Replay : Le “droit” des robots, réalité ou abus de langage ? avec Nathalie Nevejans et Serge Tisseron

Dans le cadre de son émission Matières à penser, Serge Tisseron avait reçu en 2018 Nathalie Nevejans, maîtresse de conférences en droit privé à...

Le Comité économique et social européen rend son Avis sur le Livre blanc sur l’Intelligence artificielle

À l'occasion de la session plénière du 16 juillet dernier, le Comité économique et social européen (CESE) a rendu son avis sur le Livre...

Données, intelligence artificielle et edge computing : Orange et Google Cloud annoncent un partenariat stratégique

Orange souhaite accélérer sa transformation digitale et annonce avoir signé un partenariat stratégique avec Google Cloud. Cet accord permettra notamment au groupe de développer...

Une équipe de chercheurs présente une intelligence artificielle différenciant les oiseaux d’une même espèce

Une équipe de scientifiques CNRS/ Université de Montpellier/ Université Paul-Valéry-Montpellier/ IRD/ EPHE/ CIBIO à l’Université de Porto ont présenté les résultats de leurs recherches sur...