Google se lance dans la course aux processeurs pour ses prochains smartphones

intelligence artificielle, smartphone, processeur, machine learning

Google sortira deux nouveautés Google Pixel cette année, probablement équipées d’un processeur Qualcomm Snapdragon 836.

Un recrutement majeur pour Google

L’arrivée de Manu Gulati, Lead SOC Architect, chez Google après 8 ans chez Apple pourrait permettre au groupe de développer ses propres processeurs mobiles. En effet, Manu Gulati a travaillé sur la conception des processeurs d’Apple. Google pourrait ainsi en tirer profit afin de renforcer sa gamme Pixel.

Gagner en indépendance

Produire ses propres processeurs permettrait à la firme de poursuivre ses développements dans l’intelligence artificielle et le machine learning tout en gagnant en indépendance. Parallèlement, la firme pourra ainsi proposer une meilleure optimisation hardware/software ainsi que des architectures correspondant parfaitement à l’appareil et aux fonctionnalités souhaitées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here