Google se lance dans la course aux processeurs pour ses prochains smartphones

Couv

Google sortira deux nouveautés Google Pixel cette année, probablement équipées d’un processeur Qualcomm Snapdragon 836.

Un recrutement majeur pour Google

L’arrivée de Manu Gulati, Lead SOC Architect, chez Google après 8 ans chez Apple pourrait permettre au groupe de développer ses propres processeurs mobiles. En effet, Manu Gulati a travaillé sur la conception des processeurs d’Apple. Google pourrait ainsi en tirer profit afin de renforcer sa gamme Pixel.

Gagner en indépendance

Produire ses propres processeurs permettrait à la firme de poursuivre ses développements dans l’intelligence artificielle et le machine learning tout en gagnant en indépendance. Parallèlement, la firme pourra ainsi proposer une meilleure optimisation hardware/software ainsi que des architectures correspondant parfaitement à l’appareil et aux fonctionnalités souhaitées.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :

Qualcomm est une entreprise américaine active dans le domaine de la technologie mobile. Elle est spécialisée dans la conception et la mise en place de

Découvrir Qualcomm

 
Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.