Actualité Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d'utiliser l'IA dans le cadre...

Pour approfondir le sujet

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l’AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour but d’accélérer le développement de thérapies géniques innovantes grâce à l’intelligence artificielle. La plateforme Catalyst de WhiteLab Genomics sera utilisée par les équipes de Généthon afin de concevoir des composantes essentielles à l’élaboration de produits de thérapie génique.

L’IA comme solution aux problèmes de la thérapie génique

Les composantes essentielles contenues dans les produits de thérapies géniques sur lesquelles cette plateforme va se focaliser sont les capsides et les vecteurs. L’emploi des vecteurs actuels dans la thérapie génique est sujet à des limites : ils sont dérivés de virus adéno-associés (AAV) auxquels 30% à 40% de la population sont immunisés. De plus, les chercheurs sont obligés de concevoir à l’heure actuelle, un grand nombre de vecteurs afin de les utiliser pour cibler un tissu précis, une tâche ardue.

C’est pour contourner cette difficulté que l’utilisation de l’intelligence artificielle peut être déterminante. Elle pourrait permettre de produire des vecteurs optimisés en quantité réduite qui cibleraient beaucoup mieux les tissus à atteindre. Cela aurait pour effet de maximiser les effets de la thérapie.

Une plateforme spécifique

C’est grâce à la plateforme Catalyst développée par WhiteLab Genomics que les chercheurs de Généthon pourront faire un pas de plus vers l’amélioration des thérapies géniques. Les algorithmes de machine learning présents dans la plateforme vont aider les chercheurs à produire de nouvelles générations de vecteurs moins immunogènes et plus spécifiques afin de mieux cibler les tissus.

David Del Bourgo, CEO et co-fondateur de WhiteLab Genomics évoque sa volonté d’intervenir dans le domaine de la thérapie génique :

“La France est un vivier d’innovations dans ce domaine et nous souhaitons aider les équipes de recherche, en France et dans le monde, à utiliser facilement ces jeux de données biologiques extrêmement complexes et les assister pour permettre des développements optimisés plus rapidement”

Le Dr Giuseppe Ronzitti, responsable de la collaboration pour Généthon met en avant l’utilisation prochaine de la plateforme de WhiteLab Genomics :

“Les outils développés par WhiteLab vont nous permettre de passer en revue des milliers de séquences et de proposer de nouvelles combinaisons innovantes. Notre objectif est de développer une nouvelle génération de vecteurs AAV plus spécifiques et de permettre l’émergence de nouveaux traitements dans les maladies neuro-musculaires”

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....