Intelligence artificielle Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d'utiliser l'IA dans le cadre...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Astek et Craft AI présentent leur solution de machine learning dans le domaine de la cybersécurité

Dans le cadre de leur partenariat, Astek et Craft AI ont présenté leur première solution dans le domaine de la cybersécurité. L'entreprise spécialisée en...

Intelligence artificielle, oncologie et immunologie : AP-HP et Owkin présentent leurs résultats

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) et Owkin, start-up technologique spécialisée dans l'IA et dans l'apprentissage fédéré (federated learning) pour la recherche et...

T-Systems et Google Cloud prolongent leur partenariat

Dans le cadre d'un partenariat entre T-systems et Google Cloud, la filiale de Deutsche Telekom propose désormais des services managés pour la plateforme de...

Afin de lutter contre la présence d’amiante dans ses wagons, la SNCF fait appel au machine learning

Durant l'été 2019, plusieurs salariés de la SNCF ont dénoncé un problème sanitaire majeur dans certains des wagons de fret de la société ferroviaire....

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l’AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour but d’accélérer le développement de thérapies géniques innovantes grâce à l’intelligence artificielle. La plateforme Catalyst de WhiteLab Genomics sera utilisée par les équipes de Généthon afin de concevoir des composantes essentielles à l’élaboration de produits de thérapie génique.

L’IA comme solution aux problèmes de la thérapie génique

Les composantes essentielles contenues dans les produits de thérapies géniques sur lesquelles cette plateforme va se focaliser sont les capsides et les vecteurs. L’emploi des vecteurs actuels dans la thérapie génique est sujet à des limites : ils sont dérivés de virus adéno-associés (AAV) auxquels 30% à 40% de la population sont immunisés. De plus, les chercheurs sont obligés de concevoir à l’heure actuelle, un grand nombre de vecteurs afin de les utiliser pour cibler un tissu précis, une tâche ardue.

C’est pour contourner cette difficulté que l’utilisation de l’intelligence artificielle peut être déterminante. Elle pourrait permettre de produire des vecteurs optimisés en quantité réduite qui cibleraient beaucoup mieux les tissus à atteindre. Cela aurait pour effet de maximiser les effets de la thérapie.

Une plateforme spécifique

C’est grâce à la plateforme Catalyst développée par WhiteLab Genomics que les chercheurs de Généthon pourront faire un pas de plus vers l’amélioration des thérapies géniques. Les algorithmes de machine learning présents dans la plateforme vont aider les chercheurs à produire de nouvelles générations de vecteurs moins immunogènes et plus spécifiques afin de mieux cibler les tissus.

David Del Bourgo, CEO et co-fondateur de WhiteLab Genomics évoque sa volonté d’intervenir dans le domaine de la thérapie génique :

“La France est un vivier d’innovations dans ce domaine et nous souhaitons aider les équipes de recherche, en France et dans le monde, à utiliser facilement ces jeux de données biologiques extrêmement complexes et les assister pour permettre des développements optimisés plus rapidement”

Le Dr Giuseppe Ronzitti, responsable de la collaboration pour Généthon met en avant l’utilisation prochaine de la plateforme de WhiteLab Genomics :

“Les outils développés par WhiteLab vont nous permettre de passer en revue des milliers de séquences et de proposer de nouvelles combinaisons innovantes. Notre objectif est de développer une nouvelle génération de vecteurs AAV plus spécifiques et de permettre l’émergence de nouveaux traitements dans les maladies neuro-musculaires”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci