Intelligence artificielle French Tech Rise : une initiative du gouvernement pour soutenir le financement...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Hôtellerie & Plannings : La start-up de la French Tech Skello lève 40 millions d’euros pour améliorer sa solution d’automatisation des plannings

Skello, une des start-up de la French Tech, annonce avoir levé 40 millions d'euros auprès du fonds d'investissement Partech. Avec ce financement, la jeune...

Lancement de la French AgriTech par le gouvernement pour soutenir l’agriculture et l’innovation

Tandis que le label DIGIFERMES lance son appel à candidatures, le gouvernement se penche sur l'agriculture et l'innovation avec le lancement de la French...

La scale-up française Botify lève 55 millions de dollars pour améliorer son offre en adéquation avec la croissance du marché SEO

Botify, une start-up française spécialisée dans le référencement naturel (SEO) a annoncé avoir levé la somme de 55 millions de dollars auprès de InfraVia...

Le programme French Tech Tremplin va recevoir un investissement de 10 millions d’euros supplémentaires

Le programme French Tech Tremplin, lancé en 2019, recevra dix millions d'euros d'investissements supplémentaires. C'est ce qu'ont annoncé Élisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de...

French Tech Rise : une initiative du gouvernement pour soutenir le financement des start-up en région

Tandis que le programme French Tech Tremplin recevra dix millions d’euros d’investissements supplémentaires, le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, a annoncé le lancement de French Tech Rise. En partenariat avec Bpifrance, cette initiative a pour but de soutenir le financement des start-up régionales. Le gouvernement entend ainsi dynamiser les écosystèmes territoriaux.

Une initiative du gouvernement français pour aider les start-up à se faire fiancer

Dans le but de valoriser le dynamisme des écosystèmes territoriaux et de permettre à des start-up de toutes les régions de métropole et d’outre-mer, de bénéficier d’un potentiel financement d’un des plus grands fonds d’investissement en capital-risque présent en France, le Gouvernement français lance le projet French Tech Rise.

C’est le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, qui a annoncé son lancement en évoquant dans ses propos, tout l’intérêt du projet de la French Tech pour l’économie française :

“La French Tech va être un pilier de la relance économique française. Non seulement nos start-up contribuent à nous rendre plus compétitifs sur le plan technologique, mais elles renforcent jour après jour notre souveraineté économique, en créant sur tout le territoire des emplois à tous niveaux de compétences. Le Gouvernement a fait du développement des écosystèmes tech territoriaux, l’une de ses priorités. Avec Bruno Le Maire, nous avons par exemple lancé Community Fund qui a déjà permis de soutenir près de 130 projets des Capitales et Communautés French Tech.”

Les start-up seront sélectionnées selon plusieurs critères

Avec l’aide de Bpifrance, les start-up seront sélectionnées selon les critères suivants :

  • Perspectives de levée de fonds dans les 18 prochains mois.
  • Recherche de financement en seed, série A ou B (de 500 000 euros à cinq millions d’euros).
  • Entreprise de moins de 15 ans.
  • Siège social situé en France.

Les Capitales French Tech pourront sélectionner 5 start-up et les Communautés French Tech des régions sans Capitales, 3 start-up. Pour l’outre-mer, il y aura 2 start-up pour la région pacifique (Communautés French Tech de Nouvelle-Calédonie et Polynésie française), 3 start-up pour la région de l’océan indien (Communautés French Tech Réunion et Mayotte) et 3 start-up pour les Antilles (Communautés French Tech de Guadeloupe, Martinique et Guyane).

82 start-up seront conviées à un évènement sur Paris en novembre où elles auront la chance de présenter leur structure à un parterre d’investisseurs. De plus, plusieurs prix seront remis dans différentes catégories.

De la French Tech à la French Tech Rise, en passant par la French Tech Trempin

L’objectif de la French Tech depuis 2014 : dynamiser l’économie française au niveau de la croissance, des emplois et de l’innovation. A l’horizon 2025, les 120 startups du classement FT Next40/120 prévoient à elles seules de créer plus de 200 000 emplois, d’où l’intérêt pour le gouvernement français que cet élan positif puisse bénéficier à tous les territoires français grâce à l’initiative French Tech Rise.

Cédric O précise :

“Il y a les programmes nationaux de la Mission French Tech, tels que French Tech Tremplin ou French Tech Central qui sont désormais développés dans de nombreux territoires. French Tech Rise va permettre de continuer de structurer le financement des écosystèmes tech territoriaux en mettant un coup de projecteur sur les entrepreneurs de talents qu’abritent nos régions. Il nous faut plus de licornes en région !”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

IA et Musique : Soundcloud, plateforme de streaming audio musicale, annonce l’acquisition de Musiio

L'IA pour la musique est un sujet qui passionne, nous lui avons d'ailleurs consacré un dossier dans le dernier numéro d'ActuIA, actuellement en vente...

Focus sur la solution Tekimpact qui vise à accélérer l’innovation technologique des entreprises

La SATT CONECTUS, société alsacienne d'accélération du transfert de technologie, et la startup TEKIMPACT ont signé une licence exclusive pour l’exploitation mondiale d’une technologie...

Transition énergétique : Autogrid annonce son rachat par Schneider Electric

Début, Autogrid, société pionnière de l'optimisation basée sur l'IA pour les ressources énergétiques distribuées (RED), qui s'est donné pour mission d'accélérer l'accès aux énergies...

Atos annonce le lancement d’« Atos Business Outcomes-as-a-service » développé en collaboration avec Dell Technologies

Début mai, Atos a annoncé le lancement d’Atos Business Outcomes-as-a-Service ( Atos BOaaS ), une offre 5G, Edge et IoT développée conjointement avec Dell...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci