France BioTech met à l’honneur le hub medtech et la médecine du futur

France BioTech met à l’honneur le hub medtech et la médecine du futur
Actu IA
Medtech biotech healthtec

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, a profité de VivaTech pour mettre en avant le dynamisme du hub medtech français. Depuis 1997, elle accompagne les entrepreneurs de l’innovation santé et contribue à faire de la Healthtech une nouvelle industrie à part entière. Pour poursuivre sa mission de soutien et de facilitation de l’innovation santé en aidant start-ups et PME, France Biotech propose un panorama du hub medtech et de la médecine du futur. (DP)

En France, plus de 700 entreprises innovent au service de la santé du futur pour soigner, faciliter les diagnostics, améliorer le quotidien des patients et assister les médecins dans différents actes médicaux.
C’est en combinant de multiples technologies (digital, science des matériaux, big data, intelligence artificielle, nanotechnologies,…), que ces medtechs conçoivent les solutions thérapeutiques de demain : organes artificiels, prothèses et implants intelligents, objets médicaux connectés, robots chirurgiens, outils de diagnostic, etc.

Dix des medtechs françaises les plus prometteuses

Pour la première fois cette année, France Biotech a participé à Viva Technology, un événement international qui a rassemblé les grands groupes et start-ups autour de la thématique de l’innovation. Cet
acte fort a été l’occasion pour France Biotech de mettre en lumière l’immense potentiel sociétal et économique des révolutions médicales portées par ces pépites françaises. Dans son HUB Medtech l’association a accueilli 10 des medtechs françaises les plus prometteuses :

  • Axilum Robotics

Créée en 2011, Axilum Robotics est spécialisée dans la conception des solutions robotiques destinées à améliorer des procédures techniques médicales et à mettre à disposition de nouvelles ressources médicales pour les professionnels de santé. Axilum Robotics a développé et commercialise TMS-Robot, le premier et seul robot au monde, conçu pour assister les professionnels de santé et les chercheurs dans la Stimulation Magnétique Transcrânienne (TMS). La TMS est utilisée dans le diagnostic et dans le traitement des affections psychiatriques et neurologiques résistants aux médicaments.

  • Brain Dynamic Imaging

Créée en 2013, Brain Dynamic Imaging est spécialisée dans le développement d’un système d’imagerie moléculaire fonctionnelle du cerveau, spécialement adapté aux maladies neurologiques et neurodégénératives. Avec Brain PET, Brain Dynamic Imaging propose un tomographe (PET Scan) procurant, de façon non-invasive, une image moléculaire du cerveau d’une précision, jusqu’alors, jamais atteinte. Il permet de diagnostiquer précisément des maladies neurologiques naissantes, d’ajuster rapidement les traitements et d’accélérer fortement la recherche sur le traitement de la maladie d’Alzheimer. En 2018, 15 millions d’examens PET Scan ont été réalisés dans le monde.

  • CorWave

Créée en 2011, CorWave est spécialisée dans le développement de dispositifs d’assistance cardiaque innovants permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’insuffisance cardiaque. CorWave développe deux produits, Neptune et Nemo, dotés d’une membrane ondulante capable de reproduire un pouls et des vitesses d’écoulement du sang similaires à ceux d’un cœur sain limitant ainsi les troubles de l’hémostase. Aujourd’hui les systèmes d’assistance ventriculaire sont tous des pompes rotatives utilisant des pales qui tournent à grande vitesse. Si ces systèmes sauvent des vies, ils exposent les malades à des complications sévères comme des AVC ou des saignements intestinaux car ils ne sont pas physiologiques.

  • I.CERAM

Créée en 2005, I.CERAM est spécialisée dans le développement d’implants innovants en céramique offrant une biocompatibilité unique et permettant un relargage d’antibiotiques in situ sécurisant l’implantation et les premières étapes de cicatrisation. I.CERAM développe notamment un implant sternal répondant à trois indications pour lesquelles il n’existe à ce jour peu ou pas de réponses pour les patients : les infections et les métastases osseuses et l’agénésie (développement incomplet lors de la période fœtale). L’ambition d’I.CERAM est de s’adresser, à terme, à l’ensemble du squelette. Avec 2 à 4% des prothèses qui s’infectent par an dans le monde, I.CERAM offre une réponse inédite en matière de remplacement osseux.

  • Mauna Kea Technologies

Crée en 2000, Mauna Kea Technologies est le pionner et leader mondial de l’endomicroscopie qui permet aux médecins et chirurgiens une visualisation directe au niveau cellulaire des tissus, autrement dit une véritable biopsie optique. Le produit phare de la société, Cellvizio®, est couramment utilisé dans la prise en charge des patients souffrant de reflux gastro-œsophagien ou de lésions kystiques du pancréas. Si la plupart des kystes pancréatiques ne présentent pas de potentiel malin, les procédures de ponction guidées par écho- endoscopie jusqu’alors utilisées sont peu précises et peuvent conduire dans près de 60% des cas à une prise en charge thérapeutique inadéquate. Cellvizio permet aux médecins de changer positivement leur diagnostic et leur décision thérapeutique dans 30% des cas.

  • Neurallys

Créée début 2016, Neurallys est une start-up spécialisée dans la mesure ambulatoire de la pression intracrânienne afin d’améliorer le confort de vie des patients présentant une hydrocéphalie et de proposer aux neurochirurgiens un nouvel outil d’aide au diagnostic et de suivi de la pathologie. Neurallys développe un dispositif médical très innovant, implantable en même temps qu’une chirurgie de valve ou de remplacement de valve permettant notamment aux chirurgiens d’acquérir des données inédites telles que la variation de la pression intracrânienne au jour le jour, essentielle pour le suivi de ces patients. Aujourd’hui le seul moyen de traiter l’hydrocéphalie est la pose d’une valve implantable présentant 40% de dysfonctionnement à 2 ans et 98 % à 10 ans.

  • OpenHealth

OpenHealth est leader français dans la collecte et l’analyse en temps réel des données de santé. Cette expertise s’appuie sur l’agrégation et le traitement de volumes massifs de données de santé multi-sources, en particulier : données de consommation des produits de santé, données médicales, données longitudinales patients, données internationales, à des fins d’études en santé pour les industriels et les institutionnels du secteur. OpenHeath a lancé en 2017 Le Hub, la première plateforme d’analytics en ligne en France pour le suivi en temps réel des données de santé. Le Hub permet notamment de piloter les ventes et l’usage de près de 300 000 produits de santé. Le Hub a reçu le Prix Coup de Cœur du Jury Big Data Paris 2018.

  • Sensome

Fondée en 2014, Sensome est spécialisée dans le développement d’une technologie révolutionnaire de télésurveillance capable de transformer des dispositifs médicaux vasculaires invasifs en dispositifs médicaux connectés. Cette technologie repose sur un microcapteur piloté par intelligence artificielle permettant une identification instantanée et non invasive de la composition tissulaire. La première application est un guide connecté pour le traitement des AVC ischémiques. Identifiant la composition du caillot à extraire, cet outil offre au corps médical la capacité de choisir le mode d’intervention le plus adapté à l’occlusion à traiter, et pourrait ainsi permettre de réduire coûts et délais. Cet impact sur le temps d’intervention est crucial, car l’obstruction d’un vaisseau sanguin par un caillot provoque la mort de millions de cellules nerveuses par minute.

  • Supersonic Imagine

Créée en 2005, Supersonic Imagine est spécialisée dans le secteur de l’imagerie médicale. Elle exploite une technologie UltraFastTM avec une cadence d’acquisition environ 200 fois plus rapide que les échographes conventionnels permettant aux médecins de visualiser et d’analyser en temps réel la dureté des tissus, grâce à une procédure fiable, reproductible, et non-invasive. Supersonic Imagine développe et commercialise Aixplorer®, utilisé notamment dans la prise en charge du cancer du sein. Cette innovation offre une qualité d’image supérieure avec une gamme complète de sondes optimisées pour le sein, une image en temps réel en 2D et 3D et une meilleure caractérisation des lésions mammaires garantissant un meilleur suivi et diagnostic des patientes. Dans plus de 50% des cas et avec les échographes conventionnels, la mammographie échoue dans l’identification des cancers du sein chez les patientes aux seins denses.

  • Theraclion

Créée en 2004, Theraclion est une société spécialisée dans l’équipement médical de haute technologie utilisant des combinaisons de thérapies par ultrasons pour le traitement des tumeurs et potentiellement bientôt les varices. Theraclion commercialise une solution innovante d’échothérapie : l’Echopulse® permettant un traitement non-invasif et ambulatoire des adénofibromes du sein et des nodules thyroïdiens bénins. 10% des femmes auront un adénofibrome au cours de leur vie et les nodules de la thyroïde sont présents chez 5% de la population. L’insuffisance veineuse concerne près d’un tiers de la population active.

C’est à travers cette expérience immersive que l’association des entrepreneurs innovants en santé a invité les visiteurs à découvrir les fleurons de ce secteur.

« La France est un incroyable vivier d’innovations dans lequel les entreprises qui vont révolutionner la santé, et tout particulièrement les medtechs, occupent une place croissante. Ces entreprises qui interviennent dans différentes aires thérapeutiques (neurologie, cardiologie, orthopédie imagerie etc.) permettront d’améliorer la prise en charge de millions de patients. Nous sommes ravis d’accueillir, pour notre première participation, 10 des medtechs les plus prometteuses et de vous proposer une expérience immersive.Ensemble, misons sur l’avenir ! » – Maryvonne Hiance, Présidente de France Biotech

Les medtechs françaises

Les medtechs mettent l’innovation au service du monde médical pour inventer la médecine de demain. Les promesses de ce secteur sont nombreuses : diagnostics facilités, suivi médical optimisé, mise au point de traitements révolutionnaires, prothèses et implants de nouvelles générations, création d’objets médicaux connectés, etc.

D’ici à 2020, le marché mondial des medtechs représentera 425 milliards d’euros. La France est particulièrement innovante dans ce secteur avec plus de 700 entreprises dans ce secteur représentant 85 000 emplois directs et indirects.

Affichant un immense potentiel médical et économique, ces sociétés de pointe qui ont fortement misé sur la recherche et le développement affichent une croissance annuelle de 4 %.

La healthtech : une révolution majeure de la prochaine décennie

Le secteur de la santé va vivre dans les prochaines années une gigantesque transformation : une nouvelle vague d’innovations technologiques permettra bientôt de guérir des maladies aujourd’hui incurables, d’alléger le quotidien de patients souffrant de pathologies invalidantes et d’accroître l’espérance de vie de chacun. Les enjeux de la Heathtech sont considérables :

  • 1 personne sur 6 dans le monde meurt d’un cancer, il y aura 233 millions de nouveaux cas d’ici à 2030.
  • 7000 maladies orphelines sont recensées affectant 300 millions de personnes sur la planète, dont plus de 95% sans traitements curatifs.
  • 175 000 patients sont actuellement sur liste d’attente d’organes aux Etats-Unis et dans l’Union Européenne et font face à un manque chronique de greffons.

La santé représente ainsi une part très conséquente de l’innovation : la Healthtech regroupe un tiers des start-up fondées sur des technologies de rupture. En 2017, les innovations dans le pipeline des biotechs/medtechs françaises comptaient 459 produits en développement ou commercialisés. Ces innovations pourraient ainsi soigner jusqu’à 250 millions de patients dans le monde, 11 millions sur le seul territoire français, d’ici à 2030.

Le potentiel économique de la Healthtech française est considérable : elle pourrait générer un chiffre d’affaires annuel de 40 milliards d’euros représentant plus de 130 000 nouveaux emplois (portant le secteur de la santé à 1,7% de la population active) d’ici à 2030.