Forum 5i® : 12 innovations DeepTech à l’honneur le 31 mai à Grenoble

Forum 5i® : 12 innovations DeepTech à l’honneur le 31 mai à Grenoble
Actu IA
DeepTech Grenoble Innovation

Grenoble-Alpes Métropole organise le 31 mai prochain la 21ème édition du Forum 5i® (Innovation, Industrie, Inclusion, Investissement, International). L’événement se tiendra au Centre de Congrès du WTC sur les DeepTech. La vitrine technologique du Forum 5i®, un des temps forts de la manifestation, dévoilera les projets technologiques issus de l’écosystème d’innovation de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur cette thématique. Elle témoigne chaque année, de la vitalité de la recherche régionale, de sa pluridisciplinarité et de sa présence dans les domaines porteurs d’innovation. Depuis 1998, ce sont plus de 180 projets qui ont été dévoilés dans la vitrine technologique.

Les DeepTech mobilisent autour de nombreux axes de développement (Energie, Environnement, Médecine, Intelligence artificielle, Numérique…), 12 prototypes et démonstrations seront mis en scène par le Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle de Grenoble (La Casemate) et présentés au public dans un espace dédié.

Projets 2018

iExec

LIP/INRIA/STIMERGY/ ENS Lyon/CNRS – Plateforme de cloud computing décentralisée pour un marché libre et écoresponsable de la puissance informatique : iExec, en partenariat avec Stimergy, développe la première plateforme de cloud computing distribué autorisant la mise en relation automatique entre fournisseurs et consommateurs de puissance de calcul informatique. Issu de nombreuses années de recherche scientifique dans le domaine du cloud distribué, iExec combine la brique technologique XtremWeb, capable de gérer l’allocation dynamique des tâches à effectuer en fonction d’un réseau de machines, avec la technologie blockchain pour une contractualisation automatique et sécurisée entre les utilisateurs de puissance de calcul et les serveurs informatiques de Stimergy chauffant l’eau chaude des bâtiments résidentiels et sportifs. Le partenariat permet ainsi de répondre au besoin croissant de calculs de manière simple, performante et écoresponsable.
Domaines d’application : Secteurs de l’intelligence artificielle, des objets connectés, des data sciences, de la finance, des rendus 3D et calculs intensifs pour la production de contenus cinématographiques, du fog & edge computing

WIMAGINE® for BCI

LETI/CLINATEC/ UGA/ CHU Grenoble Alpes – Compenser le handicap moteur grâce à une neuroprothèse innovante associée à du machine learning : Le projet BCI (Brain Computer Interface, ou interface cerveau-machine) a pour objectif d’apporter la preuve qu’il est possible de piloter un exosquelette 4 membres à partir de signaux corticaux (ECoG) mesurés par un implant, nommé WIMAGINE®, afin d’offrir, à terme, des perspectives d’avenir aux personnes en situation de handicap moteur. Le principe du BCI repose sur le fait qu’imaginer un mouvement ou l’exécuter provoque la même activité électrique cérébrale au niveau du cortex moteur. L’objectif du projet BCI est de capter ces signaux électriques appelés ElectroCorticoGrammes, de les décoder afin de piloter des objets complexes, comme par exemple bouger les membres d’un exosquelette.
Domaines d’application : Le sujet étant placé dans l’exosquelette pourra le piloter en imaginant les mouvements comme s’il allait les effectuer lui-même. Ce projet offre des perspectives de solutions innovantes de suppléance fonctionnelle, permettant l’amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap moteur sévère.

ab Initio : urban solar

LOCIE/USMB/INES/ SATT Linksium – Outils d’analyse diagnostique à distance pour améliorer la productivité et la durabilité des systèmes solaires intégrés au bâtiment : Le projet Ab Initio, aujourd’hui en phase de développement technologique, s’adresse aux propriétaires, développeurs et gestionnaires d’installations solaires photovoltaïques en milieu urbain pour accroitre la productivité et la durabilité de ces technologies. L’application développée permet d’identifier et de comprendre les effets impactant les performances de ces centrales solaires urbaines. En phase de conception, une évaluation des choix de configuration est proposée. En phase opérante, l’application fournit un diagnostic des systèmes afin d’identifier les causes de pertes de production et de proposer des voies d’amélioration, voire anticiper sur de futures défaillances. Durant cette période du projet, des démonstrateurs seront développés et validés grâce à la collaboration établie avec des partenaires testeurs.
Domaines d’application : Bâtiments et villes solaires : diverses configurations d’installations photovoltaïques intégrées. Opportunité de déploiement PV en régions avec climat pénalisant.

APIOS

LMGP/CNRS/G INP/ IAB/ CHU Grenoble Alpes/ CHU Annecy/ SATT Linksium – Dispositif médical pour stimuler la reconstruction osseuse : La reconstruction de défauts osseux de taille critique est un challenge clinique. L’autogreffe est limitée en source, et aux multiples inconvénients. A ce jour les encombrements osseux synthétiques (implants) ne sont que partiellement satisfaisants car ils ne permettent pas d’induire la régénération osseuse.
Une équipe du Laboratoire des Matériaux et du Génie Physique (LMGP) a développé un film biomimétique contenant des protéines ostéo-inductrices. Ce film joue le rôle de « nano-réservoir » et permet de délivrer une dose bien définie de protéines à partir de la surface de n’importe quel type d’implants. Ceci permet de réparer efficacement et en toute sécurité des défauts osseux. Ce projet fait l’objet du dépôt de deux brevets sur la méthode de fabrication du film bioactif et sur le procédé du revêtement d’objets par ce film.
Domaines d’application : Réparation osseuse dans tous les domaines concernés : chirurgie maxillo-faciale, orthopédique, du rachis et dentaire

BLUEBAT

ATIM – Ultrasons et intelligence animale au service de l’industrie : BLUEBAT met au point un boitier intégrant des capteurs ultrasonores, notamment pour capturer les signaux émis par les chauves-souris. En effet le logiciel intégré se veut être un modèle du cerveau de la chauve-souris du point de vue des neurosciences computationnelles. Cette rupture technologique permettrait d’apporter des données collectives à l’innovation industrielle dans le domaine des neurosciences auditives, en particulier sur le sujet de la perception active pour lesquelles les performances actuelles des drones et des véhicules autonomes restent encore balbutiantes.
Domaines d’application : Sono surveillance, robotique autonome, son 3D spatial, imagerie acoustique 3D, monitoring de la biodiversité, biomimétisme

HYMAG’IN

ISTERRE/UGA/CNRS/SATT Linksium – Des déchets industriels au service de l’environnement : Le projet HYMAG’IN développe un procédé industriel de production de magnétite – oxyde de fer Fe3O4 – pour le traitement des eaux usées et la protection électromagnétique. Ce procédé s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire en proposant un procédé basé sur le recyclage de déchets ferreux. Produit dans des tailles inférieures au micromètre, la magnétite est un matériau très convoité par un large panel d’applications en devenir mais dont le développement est aujourd’hui limité par les coûts et volumes mis en jeu. C’est sur toute cette problématique que se positionne le projet HYMAG’IN.
Domaines d’application : La technologie HYMAG’IN rend accessible l’utilisation en quantité industrielle de magnétites pour le traitement des eaux usées (arsenic, pesticides, hydrocarbures, autres métaux lourds…) et la protection électromagnétique.

Inbioz

SyNaBi/TIMC IMAG/UGA/CNRS/ SATT Linksium – Le corps devient sa propre source d’énergie et de soin : Inbioz est un dispositif bio-embarqué. C’est un micro générateur implantable et autonome destiné à la lutte contre la maladie d’Alzheimer. Son principe actif est actuellement confidentiel. Sa composante micro générateur électrique le rend autonome. Ce dernier puise son énergie dans le glucose physiologique. Ce générateur électrique peut aussi alimenter un dispositif médical implantable actif (stimulateur cardiaque, implant de stimulation neurologique, organe artificiel, puce de monitoring, …). Il est une alternative aux actuelles piles chimiques. Le micro générateur Inbioz est biomimétique, biocompatible et miniaturisé. Le corps devient sa propre source d’énergie et de soin, notamment dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. Ce projet a fait l’objet du dépôt de 7 brevets.
Domaines d’application : La lutte contre les maladies neurodégénératives et particulièrement la maladie d’Alzheimer. L’alimentation électrique de dispositifs médicaux implantables actifs, tant en santé humaine qu’en santé animale.

MagIA diagnostics

G2ELAB/ G INP/ CNRS/ IAB/ LMGP/ Institut Néel/ SATT Linksium – Votre analyse de sang en 15 minutes : La start-up MagIA diagnostics développe un dispositif d’analyse de sang d’à peine 15 minutes, avec seulement une goutte de sang, tout en offrant la sensibilité des tests en laboratoire traditionnel. L’émergence de nouvelles maladies hautement contagieuses, et l’engorgement des urgences hospitalières, requièrent de nouveaux dispositifs d’immuno-analyse rapide, qui soient simples, sensibles et abordables. MagIA diagnostics est issu de 15 ans de collaboration entre 4 laboratoires grenoblois appliquant aux biotechnologies leur savoir- faire unique en micro-magnétisme. Ces travaux ont engendré la technologie MagIA, qui permet désormais de simplifier les 10 étapes opérées par les automates d’immuno-analyse en une unique étape, sans lavage, au sein d’un dispositif portable. La technologie est générique et permet donc l’analyse de tout paramètre immunologique déjà établi : pour son premier produit, MagIA développe un test multiplex de 3 paramètres de l’hépatite B. Domaines d’application : Diagnostic in-vitro : de maladies infectieuses, urgence médicale/ Diagnostic alimentaire et vétérinaire – Lifesciences : aide à la bioproduction, recherche préclinique et clinique.

mars:hello!

INRIA/XEROX/ IT Translation/ Trasys/ ESA/ Safe/ Gate1/ BPI – Coordonnez vos opérations en réseau agile : mars:hello! édite operationNetworks, un service web de coordination d’imprévus impliquant des acteurs répartis entre bureaux et terrain. operationNetworks permet la diffusion continue d’informations et de données au sein d’organisations multidisciplinaires, avec une grande diversité d’acteurs, d’outils et de processus métier. operationNetworks facilite les décisions éclairées pour les activités exploratoires, par collecte d’informations d’intérêt, instantanément synthétisées dans un espace structuré indépendant. mars:hello! propose cet outil complémentaire aux outils en place pour faciliter la collaboration dans un contexte d’interdépendance et de reconsidération régulière des objectifs. Pour l’Agence Spatiale Européenne, l’utilisation de operationNetworks par les équipes qui implémentent la mission d’exploration du futur robot martien ExoMars a grandement amélioré la connaissance instantanée de l’état de l’opération et de la dynamique des échanges. Lors d’expérimentations, cela a accéléré la parallélisation des tâches et la prise de décision.
Domaines d’application : Contrôle d’opérations dans le domaine spatial -Sécurité des procédés en exploitation pétrolière, autour de la maintenance – Gestion de crise et de risque pour portefeuille de projets

Pumag

Institut Néel/CNRS/ Universidade Federal do Parana (Curitiba, Brazil)/ SATT Linksium – Un boitier compact, portable qui génère des champs magnétiques intenses : PUMAG exploite les sources de champs magnétiques intenses pulsées, originellement développées pour la métrologie, en biologie et en médecine : Des circuits électroniques innovants ont été développés pour produire des systèmes de courant pulsé compacts (cm3) et de forte intensité (5kA). Lorsqu’ils sont couplés avec des bobines robustes de taille millimétrique, des champs magnétiques pulsés intenses (jusqu’à 20T, unipolaire ou bipolaire), peuvent être générés tout en ayant une faible consommation d’énergie (<10J). Le caractère compact et sans besoin de fluide cryogénique procure à ces sources de champs une facilité d’installation et d’utilisation dans un équipement de laboratoire – sur un plan de travail ou intégré dans une platine de microscope.
Les champs agiront soit directement sur les cibles (cellules, protéines, tumeurs…), soit sur des micro/nano- particules magnétiques attachées aux cibles. Des intensités de champs 10 à 1000 fois plus grandes que celles utilisées actuellement par les biologistes.
Domaines d’application : Biologie et médecine (études fondamentales et appliquées), métrologie (étude de matériaux pour la spintronique, transformation et gestion de l’énergie …), dispositifs MEMS …

RECUP’TR

Institut Néel/CNRS/ Institut Carnot Energies du Futur/ SATT Linksium – Un aimant pour les recycler tous : Le projet RECUP’TR s’inscrit dans une démarche éco-responsable. Il a pour objectif de recycler les aimants issus des mines urbaines afin d’en extraire les Terres Rares (TR) suivantes : Néodyme, Praséodyme et Dysprosium. L’accès à ces éléments est devenu un enjeu stratégique pour les nouvelles technologies (véhicules électriques, éoliennes, équipements électroniques…). Le marché des aimants à base de TR est en très forte croissance et les sources actuelles d’approvisionnements principalement situées en Chine, ne suffiront pas pour répondre à cette tendance. Ce dispositif de séparation magnétique proposé par le projet RECUP’TR est une voie d’avenir. Le procédé est divisé en deux étapes, un traitement sous hydrogène permet de réduire l’aimant en poudre au sein du disque dur. Puis les Terres Rares sont séparées magnétiquement des autres éléments. Ces Terres rares produites localement pourront ensuite être valorisées dans l’industrie de l’aimant mais également des verres et céramiques.
Domaines d’application : Industrie du verre, de la céramique et de la chimie en Europe.

VULKAM

SiMaP/UGA/CNRS/G INP/ SATT Linksium – Métaux de demain pour les micro-technologies : Les Alliages Métalliques Amorphes présentent des propriétés exceptionnelles parmi lesquelles on peut citer une résistance mécanique extrêmement élevée et une capacité de déformation élastique unique. A travers le projet VULKAM, le laboratoire SIMaP (Sciences Ingénierie des Matériaux et Procédés) développe une technologie de rupture basée sur des compositions d’Alliages Métalliques Amorphes optimisées et couplées à des procédés de mise en forme inédits. Ces procédés permettent de fabriquer des pièces de géométrie complexe répondant à des propriétés personnalisées et d’une précision exceptionnelle. Ces matériaux, bien que présentant un potentiel important dans le domaine des pièces de tailles millimétriques à micrométriques ne sont pas encore industrialisés en Europe. Ils ont un bel avenir devant eux.
Domaines d’application : Horlogerie, médical, capteurs, micro-technologie.