Actualité Focus sur PlantVillage, une solution d'intelligence artificielle développée pour sauver les cultures...

Pour approfondir le sujet

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....

Focus sur PlantVillage, une solution d’intelligence artificielle développée pour sauver les cultures en Afrique

L’une des conséquences du réchauffement climatique en Afrique de l’Est se trouve dans la multiplication de criquets qui ont envahi le Kenya, l’Ethiopie et la Somalie où leur présence était pourtant rare auparavant. Face aux ravages causés par ces acridiens dans les cultures, une solution devait être développée afin de permettre aux agricultures d’empêcher leur invasion sur les plantations et la destruction des récoltes. L’an dernier, des chercheurs ont développé PlantVillage sur la base d’une application déjà existante et de l’intelligence artificielle dans l’optique de contenir et prévenir ces invasions. La solution, mise en oeuvre depuis février 2021, a permis de sauver la vie de près de 34 millions de personnes.

Une solution pour aider les agriculteurs au quotidien

La solution PlantVillage a pour objectif d’augmenter le rendement et la rentabilité de cultures de millions d’agriculteurs, tout en prenant compte les difficultés supplémentaires causées par les changements climatiques. Pour atteindre cet objectif, leurs équipes développent des algorithmes et des systèmes intégrant l’intelligence artificielle permettant de prévenir les risques que peuvent encourir les plantations ou d’apporter une aide à la décision dans des situations prédéfinies.

C’est tout naturellement que l’invasion des acridiens en Afrique de l’Est durant l’année 2020 est devenue une des priorités de PlantVillage. Selon Keith Cressman, responsable au sein de l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), ces pays africains “n’avaient jamais eu à faire face à une menace d’une telle ampleur depuis le début des années 1950”. Une solution a donc été proposée par PlantVillage : utiliser une application déjà existante du nom de eLocust3m et faire en sorte de l’adapter pour qu’elle puisse reconnaître les larves d’acridiens.

David Hughes, le fondateur de PlantVillage, s’est exprimé quant au développement de cette solution :

“Les sauterelles et les criquets montrent comment nous pouvons “collaborer” avec l’intelligence artificielle pour trouver des solutions cohérentes. […] Cela peut changer la donne pour des centaines de millions de personnes tandis que nous essayons de nous adapter au changement climatique”

Géolocaliser les larves et estimer la période d’éclosion

L’application eLocust3m a été modifiée de telle sorte que les agriculteurs n’aient qu’à photographier les larves de sauterelles ou de criquets. Ensuite, elle analyse à quel stade de développement se situe la larve afin d’anticiper leur éclosion. Les coordonnées GPS de la larve sont immédiatement envoyées au siège de PlantVillage qui peut ainsi, alerter les autres agriculteurs de la zone, la future présence d’acridiens.

Grâce à cette application et à l’ensemble des processus mis en place pour géolocaliser ces larves, PlantVillage a pu construire, en quelques jours seulement, une carte complète de l’éclosion des criquets. Les agriculteurs ont pu être prévenus à temps de la période d’éclosion de ces larves et donc adopté des stratégies de fumigation afin de protéger leurs récoltes et leurs plantations.

Avec ce nouveau processus d’identification et de géolocalisation de larves, le FAO estime que depuis février 2021, 1 500 millions de dollars ont été économisés en produits agricoles. De plus, on estime que cette économie a permis de sauver la vie de 34 millions de personnes qui auraient pu potentiellement mourir de faim.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....