Intelligence artificielle Focus sur les 17 lauréats du cinquième APP destiné à la recherche...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Sanofi et Owkin associés dans la lutte contre le cancer avec l’intelligence artificielle et l’apprentissage fédéré

La semaine dernière, Sanofi a annoncé un investissement de 180 millions de dollars dans le capital d’Owkin. Cette start-up franco-américaine, spécialisée dans l’IA et...

Belgique : 20 millions d’euros supplémentaires pour l’intelligence artificielle en Wallonie

Le programme DigitalWallonia4.AI, lancé en juillet 2019, a pour but d'accélérer l'adoption de l'intelligence artificielle et de développer l'écosystème wallon. Il accompagne les entreprises...

Deep IA : Milestone Systems et Nvidia annoncent un partenariat technologique en France sur la vidéo

C'est un partenariat important qu'ont signé Milestone Systems, fournisseur de logiciel de gestion de vidéo IP VMS sur plateforme ouverte et Nvidia. Cette nouvelle...

Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et Archeon en lice

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est un organisme public placé sous la tutelle du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique...

Focus sur les 17 lauréats du cinquième APP destiné à la recherche Hospitalo-Universitaire en santé

L’annonce des 17 lauréats du cinquième appel à projets destiné à la recherche hospitalo-universitaire (RHU) a été réalisée par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement. Cet APP visait à soutenir des projets de recherche translationnelle en santé ou de recherche clinique, qui pourront s’appuyer sur des recherches fondamentales en biologie, en épidémiologie, en sciences sociales ou en économie de la santé.

L’appel à projets « Recherche Hospitalo-Universitaire en santé » du Programme d’investissements d’avenir, opéré par l’Agence nationale de la recherche, vise à soutenir des projets de recherche innovants et de grande ampleur dans le domaine de la santé. Focalisés sur la recherche translationnelle, c’est-à-dire entre la recherche fondamentale et la recherche clinique, les projets RHU associent acteurs académiques, hospitaliers et entreprises et ont la possibilité de recevoir entre 4 et 10M€.

Avec ce cinquième appel à projets RHU, l’État continue à contribuer à cet effort de
structuration des équipes de recherche en santé. En effet, en stimulant l’innovation et en
facilitant la recherche hospitalo-universitaire en santé, l’action RHU vise à créer un écosystème conduisant à l’établissement d’un partenariat durable et productif entre équipes académiques et industrielles. Elle entend également favoriser le transfert de l’innovation dans la pratique médicale courante, lui permettant d’améliorer la prise en charge des patients, la compréhension des maladies, de trouver des traitements plus efficaces et mieux tolérés.

Les éditions précédentes de l’appel à projets RHU ont confirmé que la recherche française était capable de faire émerger des projets de recherche translationnelle de grande ampleur, d’excellente qualité, associant intimement des activités de recherche aux activités de soin, avec le soutien de partenaires industriels.

Les 17 lauréats du cinquième APP

Les candidats à ce cinquième appel à projets RHU devaient démontrer une expertise reconnue pour les recherches pré-cliniques, la physiopathologie, la création et l’étude de systèmes modèles cellulaires ou animaux, l’identification et la validation de cibles thérapeutiques et de biomarqueurs. Ils devaient également posséder un savoir-faire de haut niveau pour la constitution et l’exploitation de cohortes de patients richement documentées, hautement stratifiées, associées à des centres de ressources biologiques, et rapidement disponibles pour des études cliniques.

Le jury international a examiné 89 dossiers sur des critères de qualité scientifique,
d’innovation mais aussi sur leur potentiel en matière de retombées médicales et socio-économiques. Dix-sept projets ont été retenus concernant des aires thérapeutiques et des besoins médicaux variés, et vont pouvoir bénéficier d’une aide exceptionnelle de 142M€ du programme d’investissement d’avenir.

Fortement collaboratifs, les projets lauréats mobilisent 150 partenaires dont 28 établissements de santé. Cinquante-deux entreprises partenaires vont être aidées à hauteur de 32M€, dont 28M€ pour les start-up et PME.

Ces résultats démontrent l’excellence de la recherche biomédicale publique française et au-delà, sa capacité à proposer des innovations pour améliorer la prise en charge des patients. Depuis 2015, le programme d’investissement d’avenir a permis de financer 56 projets RHU, représentant environ 447M€ d’aide.

Liste des lauréats

CASSIOPEIA

  • Cibler les fibroblastes associés au cancer pour lutter contre les métastases et la résistance au traitement dans les cancers du sein triple négatifs
  • Responsable scientifique : Mechta-Grigoriou Fatima
  • Ville : Paris
  • Aide accordée : 9 966 428 €

CONDOR

  • Médecine de précision et immunothérapie des sarcomes
  • Responsable scientifique : Italiano Antoine
  • Ville : Bordeaux
  • Aide accordée : 9 801 144 €

COVIFERON

  • Covid-19 et interférons : de la découverte à la thérapie
  • Responsable scientifique : Casanova Jean-Laurent
  • Ville : Paris
  • Aide accordée : 9 988 289 €

DELIVER

  • Apporter de l’innovation thérapeutique pour les maladies hépatiques avancées
  • Responsable scientifique : Baumert Thomas
  • Ville : Strasbourg
  • Aide accordée : 6 660 393 €

Digital Urology 3D

  • Chirurgie augmentée du cancer du rein par les technologies digitales et tridimensionnelles
  • Responsable scientifique : Bernhard Jean-Christophe
  • Ville : Bordeaux
  • Aide accordée : 6 122 736 €

ENDOVX

  • Nouvelles technologies pour une prise en charge rapide et personnalisée des lésions de l’aorte
  • Responsable scientifique : Haulon Stephan
  • Ville : Paris
  • Aide accordée : 7 587 640 €

EpCART

  • Reprogrammation épigénétique des cellules CAR T dans les tumeurs solides
  • Responsable scientifique : Amigorena Sebastian
  • Ville : Paris
  • Aide accordée : 9 920 937 €

FAME

  • Améliorer l’expérience des familles des patients de réanimation
  • Responsable scientifique : Azoulay Elie
  • Ville : Paris
  • Aide accordée : 9 776 656 €

ICELAND

  • Dispositif de réparation de la valve mitrale par voie transcatheter incorporant une sonde d’échographie intra cardiaque coaxiale (ICE) pour effectuer une annuloplastie mitrale directe
  • Responsable scientifique : Vola Marco
  • Ville : Lyon
  • Aide accordée : 5 529 116 €

IMMUNOLIFE

  • Interventions thérapeutiques centrées sur le microbiote pour contourner la résistance primaire aux inhibiteurs des points de contrôle lymphocytaires en oncologie
  • Responsable scientifique : Zitvogel Laurence
  • Ville : Villejuif
  • Aide accordée : 9 180 497 €

LySAIRI

  • Radio-immunothérapie à visée d’épargne lymphocytaire guidée par l’intelligence artificielle
  • Responsable scientifique : Deutsch Eric
  • Ville : Villejuif
  • Aide accordée : 9 380 152 €

OPERANDI

  • Optimisation et amélioration de l’efficacité des thérapies ciblées par radionucléides dans les cancers digestifs par imagomics
  • Responsable scientifique : Vilgrain Valérie
  • Ville : Paris
  • Aide accordée : 8 555 732 €

ORGANOMIC

  • Organoides dérivés de patients pour une médecine personnalisée de type fonctionnelle
  • Responsable scientifique : Jaulin Fanny
  • Ville : Villejuif
  • Aide accordée : 9 069 437 €

PrediMAP

  • Développement et évaluation clinique d’un dispositif médical innovant pour prédire l’accouchement prématuré : de la recherche fondamentale aux urgences obstétricales
  • Responsable scientifique : Goffinet François
  • Ville : Paris
  • Aide accordée : 4 819 134 €

Primus

  • Projection dans la sclérose en plaques
  • Responsable scientifique : Edan Gilles
  • Ville : Rennes
  • Aide accordée : 8 271 646 €

REVEAL

  • Vers une évaluation plus efficace et précise du suivi des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules
  • Responsable scientifique : Besse Benjamin
  • Ville : Villejuif
  • Aide accordée : 8 362 762 €

SMART

  • Thérapie réparatrice pour l’atrophie musculaire dans la SMA
  • Responsable scientifique : Schaeffer Laurent
  • Ville : Lyon

Au-delà des projets lauréats, le jury a identifié 11 projets prometteurs qui seront invités à se rapprocher de leurs tutelles afin de mettre en œuvre les recommandations du jury visant à améliorer les propositions.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

La finale de « Ma thèse en 180 secondes » aura lieu à Lyon le 31 mai prochain

« Ma thèse en 180 secondes » concours qui s'inspire de « Three minute Thesis », conçu à l'Université du Queensland, en Australie, est...

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...

RAFAEL vise à devenir la plateforme dédiée au post-Covid de référence en francophonie

La Haute Autorité de Santé, à la date du 19 novembre 2021, déclarait que 10% des malades du Covid-19 développent un covid long, syndrome...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci