Intelligence artificielle Exakis Nelite lauréat du projet «Data lake for Nuclear» du Plan de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Sauver des vies grâce à l’Intelligence Artificielle

Une nouvelle technologie développée à l'Université de Tel Aviv permettra, grâce à l'intelligence artificielle, d'identifier les patients à risque de maladie grave en raison...

Le Ministère de la Justice abandonne le développement de DataJust, l’algorithme devant aider au calcul de l’indemnisation des préjudices corporels

Selon Acteurs Publics, le Ministère de la Justice aurait décidé l'abandon du développement de DataJust jeudi 13 janvier. L'objectif de ce projet était la...

L’ensemble des ministères de France ont été mobilisés afin de définir leur stratégie en matière de gestion de la data

15 stratégies ministérielles et 500 actions pour accélérer la politique publique de la donnée, des algorithmes et des codes sources : c'est le résultat...

Cas d’usage : ALTIR, organisme de santé à but non lucratif, migre vers AWS avec l’aide de SCC France

ALTIR, association lorraine pour le traitement de l'insuffisance rénale, développe des moyens de traitement pour les malades atteints d'insuffisance rénale. Présente sur les quatre...

Exakis Nelite lauréat du projet «Data lake for Nuclear» du Plan de Relance

Exakis Nelite, entité du groupe Magellan Partners, premier partenaire pure-player Microsoft en France, a annoncé début janvier sa nomination au projet «Data Lake for Nuclear» dans le cadre du programme France Relance du Gouvernement Français. Exakis Nelite a formé un consortium avec Heverett Group, Nuclear Valley, Limos et Aquilla, dont l’objectif est de permettre aux acteurs français du nucléaire de partager leurs «données dormantes» et de collaborer à l’entrainement d’algorithmes d’IA. Le financement sera assuré par BpiFrance et le Crédit Impôt Recherche (CIR).

Le Gouvernement a lancé en septembre 2020 un plan de relance économique exceptionnel de 100 milliards d’euros afin de redresser rapidement et durablement l’économie française. Le secteur nucléaire a bénéficié d’un investissement de 470 millions d’euros et en a consacré 200 millions d’euros aux fonds de soutien aux investissements. C’est ainsi que le projet Data Lake for Nuclear a pu être formé, soutenu par EDF et le GIFEN, syndicat professionnel de la filière nucléaire française réunissant plus de 200 adhérents, «pour appliquer les techniques de l’IA au profit de la qualité et de la performance des réalisations nucléaires.»

Mettre en commun les «données dormantes»

Les entreprises du secteur nucléaire peuvent avoir recours, comme bon nombre d’entreprises d’autres secteurs, aux collectes de données. Exploitées à usage unique pour un contrôle spécifique, ces données stockées deviennent ensuite des données dormantes. L’ambition de ce projet est la mise en commun de ces données afin de les valoriser dans l’entrainement d’algorithmes et l’objectif d’Exakis Nelite, la création d’une plateforme cloud dans le respect des exigences de sécurité et d’anonymisation associées au monde du nucléaire. Didier Zetoun, président d’Exakis Nelite, explique:

«Ce projet permet aux équipes d’Exakis Nelite de mettre en œuvre une architecture cloud mutualisée et sécurisée au service des besoins de digitalisation de la filière du nucléaire française.»

C’est naturellement la plateforme Microsoft Cloud Azure qui sera utilisée pour cette mise en œuvre, elle servira également de socle technologique pour utiliser ses spécificités dans les domaines de la Data, de l’intelligence artificielle, de la gouvernance et de la sécurité. Les verrous technologiques à lever concerneront l’utilisation d’un chiffrement homomorphe pour les données, le cloisonnement et l’étanchéité des environnements d’intelligence artificielle ainsi que la conception d’un Data Lake capable d’adresser l’hétérogénéité des données. Selon Exakis Nelite :

«Une fois déployé, ce projet sera un véritable accélérateur mais aussi un incubateur pour l’ensemble des projets de la filière.»


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Enquête Premier emploi 2022 de Telecom Paris : des ingénieurs recherchés et bien rémunérés

Télécom Paris, école de l'Institut Mines-Télécom et membre fondateur de l'Institut Polytechnique de Paris, forme des ingénieurs généralistes du numérique. Elle a récemment publié...

Canada : l’utilisation de l’intelligence artificielle reste faible au sein des entreprises selon les RH

Les ressources humaines (RH) ont un rôle important au sein des entreprises. Au Canada, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CHRA) a mené...

Focus sur le projet de recherche européen HosmartAI « Hospital Smart development based on AI »

Le projet de recherche européen HosmartAI a pour objectif de doter l'Europe d'un système de santé fort, efficient, durable et résilient, bénéficiant des capacités...

Prédire la mortalité et la durée du séjour en unité de soins intensifs grâce au machine learning

Les unités de soins intensifs (USI) assurent une continuité des soins et une surveillance continue aux patients atteints de maladies graves. Une équipe de...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci