Intelligence artificielle EvidenceB et Techné lancent la seconde version du module d'apprentissage du français...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Bpifrance et IFC veulent booster la Deeptech pour apporter des solutions aux défis du 21e siècle

Bpifrance et la Société Financière Internationale (IFC) présentent une nouvelle note sectorielle visant à dynamiser le financement des deeptechs, entreprises et start-ups qui offrent...

Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et Archeon en lice

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est un organisme public placé sous la tutelle du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique...

Levée de fonds de 2,5 millions d’euros réalisée par AI Verse, start-up spécialiste du Deep Learning, auprès d’Innovacom et de Bpifrance

Basée à Sophia Antipolis, AI Verse développe une nouvelle technologie afin d'aider les entreprises à former de manière efficace leurs réseaux de Deep Learning...

L’intelligence artificielle en soutien aux cardiologues pour la détection précoce de l’arythmie cardiaque

Le logiciel d'intelligence artificielle VX1 de Volta médical est actuellement en phase de test dans 18 services de cardiologie, dans plusieurs pays européens, dont à...

EvidenceB et Techné lancent la seconde version du module d’apprentissage du français ELLA

Adaptiv’Langue est une application destinée à la maîtrise des langues qui propose à chaque élève un apprentissage personnalisé. Développée par EvidenceB, elle utilise les espaces numériques de travail (ENT) d’un lycée d’enseignement général et technologique et d’un lycée professionnel de la région académique Nouvelle-Aquitaine. Techné, le laboratoire de recherche des technologies numériques de l’éducation de l’université de Poitiers, s’est associé au projet pour développer ELLA (expérimentation Adaptiv’langue au lycée pour renforcer l’autonomie des élèves dans l’apprentissage de la langue française). 

EvidenceB est une EdTech créée en 2017 par Thierry de Vulpillières, ex-directeur des partenariats éducatifs chez Microsoft, Catherine de Vulpillières, ENS, ex-professeure agrégée de Lettres, et Didier Plasse, multi-entrepreneur. La startup compte désormais une trentaine de collaborateurs collaborant avec tous les acteurs du service éducatif en France et à l’étranger pour créer des assistants pédagogiques intelligents à destination des élèves de la primaire au secondaire. Elle accompagne également les enseignants dans la transformation digitale numérique et a pour objectif un parcours personnalisé pour chaque élève.

L’équipe travaille au développement de nouveaux modules d’apprentissage adaptatifs au bénéfice de l’ensemble des systèmes éducatifs. Ces modules combinent de manière unique sciences cognitives et une IA développée en collaboration avec l’INRIA Bordeaux. La start-up a été lauréate en février 2021 de l’appel à projet “Expérimentations de solutions numériques pour la formation et l’éducation” impulsé par le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, Grand Poitiers et sa Technopole, Réseau Canopé et le SPN.

Expérimenter l’innovation numérique en situation réelle

Les deux entreprises se sont donc associées pour répondre en 2020 à l’AAP de la région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du dispositif Edlab. Ce dernier permet d’expérimenter l’innovation numérique en situation réelle et ainsi de valider les apports pédagogiques, l’expérience utilisateur et le modèle économique. Plusieurs thèmes transverses sont privilégiés : l’éducation au numérique, la transformation des pratiques pédagogiques et l’accompagnement lors des parcours d’apprentissage.

Edlab permet aux lauréats d’accéder aux services suivants :

  • Un accompagnement par des experts (en numérique, innovation et ingénierie pédagogique) pour la construction, le suivi et l’évaluation de l’expérimentation.
  • Un protocole d’expérimentation encadré par un laboratoire de recherche.
  • Des séances de users tests grâce aux terrains d’expérimentation identifiés.
  • Des services de prototypage pour les projets moins matures.
  • Un comité externe procèdera à la sélection de projets et aux évaluations ex-post.
  • Une aide au déploiement de la solution par l’organisation d’un comité des acheteurs et le référencement de l’innovation sur une plateforme dédiée.

L’appropriation d’ELLA par les élèves

Techné a mis en œuvre un protocole pour analyser et documenter les usages d’Adaptiv’Langue au lycée pour l’améliorer et booster son utilisation. Adaptiv’Langue propose aux élèves de développer leur pratique de la langue française à travers :

  • Des parcours d’activités de difficulté progressives qui s’adaptent à leur niveau grâce à un algorithme conçu pour adresser à chaque élève les exercices qui l’aideront à progresser.
  • À partir des recherches en linguistique, une grande variété d’objectifs d’apprentissage et de types d’activités qui conduisent l’élève à explorer progressivement différentes approches des notions de langue.
  • Un tableau de bord qui permet au professeur de visualiser rapidement le travail de la classe, de groupes d’élèves, et de chaque élève en particulier.

Les élèves ont trouvé l’application ELLA intéressante, facile d’utilisation et pour les enseignants :

“Elle ne vient pas en contradiction avec le cours mais en complément et les tableaux de bord qu’elle propose sont très utiles pour le suivi des élèves et le pilotage pédagogique.”

Suite à l’expérimentation menée dans les deux lycées, Techné a remis un rapport à EvidenceB qui a pu ainsi ajuster son projet et réétudier l’interface élève pour permettre à celui-ci de gagner en autonomie.

Une expérimentation élargie

Après la région Île-de-France, qui a mis le module Adaptiv’Langue à disposition de tous ses lycées en septembre, EvidenceB élargit l’expérimentation d’Adaptiv’Langue dans la région Nouvelle-Aquitaine. Une seconde expérimentation de terrain a donc été lancée afin de valider les choix de réingénierie.

Catherine de Vulpillières, directrice d’innovation et co-fondatrice d’EvidenceB déclare :

“Chez EvidenceB, la recherche scientifique sur les usages numériques pédagogiques est au cœur de notre processus d’innovation ‘evidence-based’. L’étude effectuée par Jean-François Cerisier et les équipes du laboratoire Techné de l’université de Poitiers était indispensable pour la bonne évolution des écrans pour l’élève dans Adaptiv’Langue. Le projet de recherche ELLA nous a permis de mettre au point des fonctionnalités pour l’élève afin d’améliorer sa perception des progrès et de son parcours individualisé, indispensables pour maintenir sa motivation et son engagement dans l’apprentissage de la langue.”

Jean-François Cerisier, directeur de l’unité de recherche Techné à l’université de Poitiers souligne l’importance de cette collaboration avec EvidenceB :

 “cette démarche de recherche-développement commune est précieuse. D’une part, elle a permis l’amélioration de l’application en mobilisant des méthodes de recherche pour une analyse scientifique de son utilisation en conditions réelles. D’autre part, elle permet de formaliser de nouvelles questions de recherche, notamment sur la façon dont les techniques d’intelligence artificielle peuvent enrichir pratiques pédagogiques.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Aurélie Lorot

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci