Intelligence artificielle Deepmind Technologies annonce ses premiers bénéfices en 2020 après des années déficitaires

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Recevez le magazine de l’intelligence artificielle ActuIA N°3

Le magazine de l'intelligence artificielle, ActuIA N°3 du 15 février 2021, paraîtra très prochainement. En ce contexte de pandémie, nous vous recommandons fortement de...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Quels sont les contours de la législation UE envisagée par les députés autour de l’intelligence artificielle ?

Les députés européens travaillent actuellement sur la législation qui sera adoptée autour de l'intelligence artificielle (IA). Innovation, accès aux données, protection des citoyens, éthique,...

Le programme Confiance.ai dévoile de premiers résultats significatifs avec 6 cas d’usage pratiques

Lancé en janvier 2021, le programme Confiance.ai est un pilier technologique du Grand Défi « sécuriser, certifier et fiabiliser les systèmes fondés sur l'intelligence...

Deepmind Technologies annonce ses premiers bénéfices en 2020 après des années déficitaires

DeepMind Technologies est une entreprise anglaise spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA). Fondée en 2010 par Denis Hassabis, Mustafa Suleyman et Shane Legg, elle a été rachetée par Google en 2014 pour plus de 628 millions de dollars. Alors qu’elle avait essuyé d’énormes pertes ces dernières années (plus de 560 millions d’euros en 2019), la société a annoncé un bénéfice de 51,5 millions d’euros en 2020.

DeepMind déclare poursuivre des recherches pour trouver “les meilleures techniques de l’apprentissage automatique et des neurosciences des systèmes pour de puissants algorithmes d’apprentissage généraliste”. L’entreprise s’est imposée comme l’une des plus réputées du domaine grâce à ses nombreuses publications mais aussi et surtout à AlphaGo. Ce dernier a été développé à partir de l’algorithme de Monte-Carlo et des réseaux de neurones. Depuis 2015, AlphaGo est parvenu à battre plusieurs champions de Go avant de remporter une victoire définitive sur le n°1 mondial en 2017. La société a également récemment créé une carte des protéines humaines très précise permettant d’accélérer la recherche biologique grâce au logiciel Alphafold.

DeepMind travaille en parallèle sur une forme de calcul baptisée la Machine de Turing neuronal et sur les raisonnements rationnel et prédictif, ainsi que sur les méthodes d’apprentissage de type deep learning et deep reinforcement learning. La société a fait part de sa fierté quant à son évolution :

“Nos recherches alimentent désormais des produits et des infrastructures qui améliorent la vie de milliards de personnes”.

Pourtant, la société ne vend ni aux particuliers ni aux entreprises privées. Elle ne commercialise pas ses produits sauf aux sociétés du groupe Alphabet (Google, YouTube…) dont elle fait elle-même partie. C’est peut-être une des explications des difficultés économiques des débuts de DeepMind aux côtés de Google.

L’entreprise emploie désormais un millier de personnes entre sa branche anglaise et la Californie. Dans ses bureaux de Kings Cross, à Londres, travaillent environ 140 collaborateurs. En 2020, le chiffre d’affaires de DeepMind a fait un bond spectaculaire, passant en un an de 312,5 millions d’euros à 972,5 millions et le bénéfice réalisé annoncé par la société a été de 51,5 millions d’euros.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

Le groupe Manutan investit dans la Robotic Process Automatisation pour dynamiser son département Finances

Manutan, fournisseur européen de produits et services aux entreprises et aux collectivités et spécialiste du e-commerce BtoB, investit dans la Robotic Process Automatisation (RPA)...

Spice AI veut faciliter l’intégration de l’intelligence artificielle dans les applications

Spice AI, startup basée à Seattle, a pour objectif de faciliter le travail des développeurs lors du développement d'applications intelligentes. Bien que l'IA ait...

Podcast : L’université Paris Dauphine-PSL dévoile le premier épisode de « EX MACHINA, l’ère des algorithmes »

"IA : qui sont les humains derrière la machine ?", c'est le titre du tout premier podcast d'EX MACHINE, lancé par l'université Paris Dauphine-PSL....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau - Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des...