DeepMind installe un nouveau laboratoire à Paris qui sera dirigé par Rémi Munos

DeepMind installe un nouveau laboratoire à Paris qui sera dirigé par Rémi Munos
Actu IA

Alors que le Sommet AI For Humanity se tient aujourd’hui au Collège de France, DeepMind de Google, annonce sa décision d’ouvrir un premier laboratoire en Europe continentale. Réputé pour être à la pointe en matière de recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle, c’est à Paris que DeepMind a choisi pour cela.

Basé à Londres depuis 2010, DeepMind a été acquis par Google Alphabet en 2014. Deux laboratoires ont été créés par la suite, à Edmonton et Montreal au Canada, et une équipe spécialisée s’est installée à Mountain View en Californie. Ce nouveau laboratoire à Paris est une nouvelle étape pour la société. Il sera dirigé par le français Rémi Munos, l’un des principaux chercheurs de DeepMind et auteur de 150 articles scientifiques.

Comme l’indique la société dans son communiqué, “le laboratoire DeepMind de Paris se consacrera à la recherche fondamentale en intelligence artificielle, en s’appuyant sur les précédentes contributions scientifiques de Rémi Munos. Ces travaux portent aussi bien sur les méthodes d’apprentissage permettant à un algorithme unique d’apprendre à exécuter plusieurs tâches différentes – un élément-clé de l’intelligence – que sur les découvertes algorithmiques fondamentales comme l’apprentissage par renforcement distributionnel”.

Demis Hassabis, Co-Fondateur & CEO de DeepMind sera présent au Sommet AI For Humanity où il échangera avec Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, sur le thème « Faire émerger des champions de l’IA ». Il a déclaré au sujet du choix de Paris et de la France pour l’installation de ce nouveau laboratoire :

“Certains établissements de recherche en intelligence artificielle, parmi les plus renommés au monde, dont des organismes publics de recherche comme l’INRIA, où Rémi Munos est directeur de recherche, le CNRS et les Grandes Écoles, sans parler d’un exceptionnel réseau d’universités, ont déjà élu domicile à Paris. Avec l’intérêt que porte le gouvernement français à la fois à l’intelligence artificielle et à l’excellence en matière de recherche, l’Hexagone est devenu une destination privilégiée pour les scientifiques et ingénieurs de stature internationale, contribuant à créer une communauté de recherche prospère et performante.

Nous nous réjouissons que Rémi Munos et son équipe aient ainsi la chance d’apporter plus encore leur contribution aux communautés de recherche dans lesquelles ils ont débuté leur carrière. Comme nous l’avons fait dans d’autres laboratoires de recherche à Londres et au Canada, où nos scientifiques ont apporté leur soutien à des cours universitaires ainsi qu’à des chaires universitaires indépendantes, nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec les chercheurs en intelligence artificielle de Google France mais aussi avec une communauté plus large, la capitale regorgeant de start-ups et de scientifiques prometteurs”.