Actualité DeepLab disponible au sein du framework Tensorflow en open source

Pour approfondir le sujet

TheraPanacea, lauréate du programme européen Horizon 2020 SME Instrument, obtient un financement de 2,5 millions d’euros

Créée en 2017, la société TheraPanacea, spécialiste des technologies médicales, a obtenu un financement de 2,5 millions d’euros. Lauréate du programme européen Horizon 2020 SME...

Le MIT crée une puce spéciale pour IA consommant jusqu’à 95% d’électricité en moins

Le marché des puces et les fabricants de smartphones, entre autres, s'intéressent de très près aux puces dédiées à l'intelligence artificielle. Le 13 février...

Des chercheurs du LabSix du MIT piègent l’IA de Google

Des chercheurs du LabSix du MIT ont publié la V2 de leur étude "Synthesizing Robust Adversarial Examples". Anish Athalye, Logan Engstrom, Andrew Ilyas et...

Google, l’Intelligence Artificielle et nous – France Culture reçoit Olivier Bousquet

Ce 29 mars, France Culture s'intéressait à l'intelligence artificielle dans la deuxième partie de son émission L'INVITÉ DES MATINS par Guillaume Erner avec Olivier...

DeepLab disponible au sein du framework Tensorflow en open source

Google Research a annoncé la mise en disposition en open source sur GitHub de sa technologie DeepLab-v3+ au sein de son framework TensorFlow. Développée à partir de réseaux de neurones convolutifs, elle sera désormais accessible aux développeurs.

DeepLab est un modèle de segmentation sémantique d’images qui a été utilisé dans la création des modes ‘portrait’ des smartphones Pixel2 et Pixel 2 XL. Cette technologie développée par Google permet d’assigner une étiquette d’identification à chaque pixel d’une image contenant des éléments tels que le ciel, un chien ou encore une personne. Les applications de cette technologie sont donc multiples car elle peut par exemple être utilisée pour identifier une personne, la détourer ou flouter le reste de l’image afin de simuler une photo prise sur un appareil doté d’une grande ouverture, capable de produire un effet bokeh.

blank
Google Research Blog – Semantic Image Segmentation with DeepLab in TensorFlow

“Cet étiquetage sémantique nécessite d’identifier le contour des objets”, explique Google Research sur son blog.

DeepLab avait été développé il y a 3 ans et a connu depuis d’importantes évolutions :

“l’amélioration des feature extractors des réseaux de neurones convolutifs, une meilleure modélisation des objets, une assimilation minutieuse des informations contextuelles, des procédures d’apprentissage améliorées et un hardware et software de plus en plus performants entre DeepLab-v2 et DeepLab-v3.

Avec DeepLab-v3 +, nous étendons DeepLab-v3 en y ajoutant un module décodeur simple mais efficace pour affiner les résultats de la segmentation, en particulier le long des contours des objets”.

Par ailleurs, cette technologie est également utilisée dans la segmentation des vidéos mobiles temps réel grâce à sa précision de localisation particulièrement stricte par rapport aux autres tâches de reconnaissance visuelle en matière, entre autres, de classification d’images.

DeepLab-v3+ est donc désormais disponible en open source au sein du framework TensorFlow et inclut des modèles construits sur une architecture de réseau neuronal convolutif, ce qui lui permet de fournir des résultats plus précis sur les déploiements du côté serveur.

Transcription : comment Bertin IT accompagne Crédit Agricole CIB pour renforcer la conformité de ses salles de marché

Des solutions de traitement automatique du langage sont actuellement utilisées dans de nombreux secteurs dont le trading. C'est notamment le cas de MediaSpeech® de...

Appel à contributions pour la CAID (Conference on Artificial Intelligence for Defense) qui se tiendra à Rennes

Dans le cadre de la cinquième European Cyber Week et de la 26e conférence C&ESAR, se tiendra la deuxième conférence CAID (Conference on Artificial...

Recherche médicale : Owkin clôture sa série A avec un total de 70 millions de dollars levés

La start-up Owkin a annoncé clôturer sa série A avec un total de 70 millions de dollars levés. Cette levée de fond se conclut...

Nouvelle-Aquitaine : SATT Aquitaine Science Transfert lance chrysa-link, son incubateur deep-tech

La SATT Aquitaine Science Transfert a officiellement lancé chrysa-link, son incubateur deep tech. En activité depuis l'an dernier, il est opéré par Bpifrance et...