Coopération franco-québécoise : plusieurs projets s’articulent autour du numérique et de l’intelligence artificielle

projets numérique intelligence artificielle France Québec investissement

Dans le cadre de la 68e programmation de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) et de la 11e programmation du Fonds franco-québécois de coopération décentralisée (FFQCD), un investissement de 2,2 millions de dollars canadiens sera dédié au soutien de la réalisation de 107 projets de coopération franco-québécois. Ces deux programmations s’articulent autour de plusieurs domaines, dont l’IA et l’innovation.

La 68e session de la commission permanente de coopération franco-québécoise

Pendant deux ans, l’ensemble des projets retenus chercheront à enrichir et à renforcer les relations entre la France et le Québec dans plusieurs domaines : le développement économique, l’innovation dont l’innovation sociale, l’environnement, la mobilité durable, le numérique, l’IA, la langue française et la culture, l’éducation, la jeunesse et le sport ainsi que l’égalité entre les femmes et les hommes.

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides, s’est exprimée sur la teneur de cette collaboration interétatique :

“Cette coopération bilatérale, qui constitue un élément essentiel de la relation directe et privilégiée entre le Québec et la France, est celle qui bénéficie des plus importants investissements du ministère des Relations internationales et de la Francophonie.
Je suis très fière de cette 68e programmation qui démontre toute la richesse, la qualité et la diversité de cette relation et témoigne de la capacité de la CPCFQ et du FFQCD à évoluer et à s’ajuster en fonction des enjeux et des défis contemporains auxquels font face la France et le Québec. Je souhaite beaucoup de succès aux porteurs de projets du Québec et de la France.”

Plusieurs projets liés au numérique et à l’intelligence artificielle

Dans le cadre de la 68e session de la CPCFQ, trois projets ont été retenus autour de la thématique du numérique et de l’intelligence artificielle :

  • Colloque et symposium internationaux sur l’intégration du numérique dans l’Éducation : le 19 mai dernier, un colloque en distanciel a été proposé avec comme problématique “Comment les établissements d’enseignement peuvent-ils contribuer à favoriser l’inclusion numérique ?”. Le symposium international sur l’intégration du numérique dans l’enseignement (SIINE) est différé en mars 2022. Ces évènements ont été conjointement organisés par le Cégep de La Pocatière et l’Académie de Normandie.
  • Guide méthodologique “mégalodeste” pour la tenue de rencontres internationales en ligne (RILs) : la conception de ce guide sera codirigée par Katalizo, une association à but non lucratif qui vise “à catalyser des échanges d’idées et leur transformation en actions en s’appuyant sur le potentiel créatif des communautés” et Dialogues en Humanité, une initiative qui vise à proposer de nombreuses activités de rencontres pour discuter de nombreux sujets autour de la citoyenneté par exemple.
  • IotA – L’Extension/Upload : cet escape game conçu par ART’M, avec le soutien de Calcul Québec, aborde des sujets liés à l’intelligence artificielle, aux infox, au piratage, à la programmation ou aux données personnelles tout en permettant aux participants d’apprendre en s’amusant.

D’autres projets ne faisant pas partie de la catégorie “numérique et intelligence artificielle” abordent ou exploitent toutefois ces deux points. C’est le cas de “la formation et l’exercice du leadership des directions d’établissement à l’ère du numérique”, mené par l’association québécoise du personnel de direction des écoles et l’Institut des Hautes Études de l’Éducation & Formation ou alors du projet “mutualiser les énergies pour des systèmes énergétiques intelligents, levier de relance et résilience” de la ville de Lac-Mégantic en Estrie, en collaboration avec le pôle de compétitivité Cap énergies de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Depuis 1965, la CPCFQ est chargée d’élaborer et d’assurer un plan biennal d’activités en fonction de plusieurs thèmes sélectionnés dans le cadre des Rencontres alternées des Premiers ministres français et québécois. L’ensemble des projets évoqués ci-dessus font partie de la programmation 2021-2022 et 2022-2023.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
SCOP - Plateforme d'optimisation de la supply chain par EURODECISION

La plateforme scop regroupe plusieurs modules en optimisation de la supply chain : - module de network design, pour l’optimisation de la localisation...

 
Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.