Intelligence artificielle Challenge Crop Data Challenge 2018 : 1er prix pour Amine Chemchem, post-doctorant...

Pour approfondir le sujet

Andrew Ng lance Landing.AI pour amener l’intelligence artificielle aux industries

Andrew Ng est l'une des figures de l'intelligence artificielle les plus réputées. Professeur à l'Université de Stanford, fondateur de deeplearning.ai et co-créateur de Coursera,...

Le machine learning dans le monde de demain : 12 secteurs qui vont connaître de grandes évolutions

Le machine learning, ou apprentissage automatique, connait d'importants développements et son impact potentiel dans différentes branches risque bien de surprendre d'ici quelques années. Le...

Atos IT Challenge 2019 : Le machine learning au service du développement durable

Atos a annoncé le lancement de la 8ème édition de son IT Challenge. Pour ce nouveau concours, les équipes devront proposer des concepts innovants...

Challenge Crop Data Challenge 2018 : 1er prix pour Amine Chemchem, post-doctorant à l’université de Reims

Organisé par l’Institut de convergence CLAND, et l’université de Paris-Saclay, le premier Challenge Crop Data Challenge s’est déroulé cette année.

Ce challenge vise à comparer les performances de méthodes statistiques et d’apprentissage automatique pour prédire les rendements agricoles et à promouvoir les échanges de connaissances autour des méthodes de prédiction pour l’enseignement et les applications agricoles. Deux challenges étaient proposés, l’un sur le blé, l’autre sur le maïs.

L’objectif de ce challenge est de développer des approches numériques permettant d’anticiper les rendements du mais en France. Le fait de disposer de prédictions fiables en amont de la récolte offre la possibilité aux opérateurs économiques régionaux de mieux planification des récoltes, gérer les stocks et optimiser leurs contrats (achats et ventes de grains).

Les prédictions de rendement constituent également une information stratégique utilisée par les acteurs opérants sur les marchés internationaux. Des prédictions de récoltes abondantes ou, au contraire, des prédictions de pertes importantes, peuvent fortement impacter les cours des marchés agricoles mondiaux.

Amine Chemchem, post-doctorant dans le cadre de la chaire C2I2 du CReSTIC de l’université de Reims Champagne-Ardenne, a notamment participé au challenge Crop Data Challenge 2018 : Prédiction des rendements agricoles.

Comme l’indique l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Amine Chemchem a proposé une approche originale reposant d’une part sur la méthode des forets aléatoires, et d’autre part, sur la puissance de calcul offerte par le centre de calcul régional ROMEO de l’université de Reims Champagne-Ardenne. En tirant parti du serveur NVIDIA DGX1 dédié aux applications de l’Intelligence Artificielle, le post-doctorant du CReSTIC a obtenu une précision égale à 84%, ce qui lui a permis d’obtenir la première place dans la catégorie « Professionnel ».

Le prix lui sera remis par le Réseau Mixte Technologique « Modélisation et analyse de données », via l’ACTA. De plus, il obtient la troisième place pour la prédiction de perte de rendement du blé.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...