Intelligence artificielle Challenge "AI for Industry 2021" : Aquila Data Enabler et l'ISAE Supméca...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

La Région Ile-de-France et Dassault Aviation lancent le Paris Region Challenge AI for Industry 2020

La Région Ile-de-France et Dassault Aviation ont lancé le "Paris Region Challenge AI for Industry 2020", un ambitieux concours dans le domaine de l’intelligence...

PIA 2021 : Création d’un Consortium pour déployer la mesure Pack IA de la Région Île-de-France

Suite à la présentation du Pack IA du plan Intelligence Artificielle (PIA) 2021 de la Région Île-de-France, un consortium a été créé pour pouvoir déployer...

21 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets franco-allemand centré sur l’intelligence artificielle

En octobre 2020, l’Agence nationale de la recherche (ANR) et le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) ont lancé un...

L’analyse des données et l’IA au coeur du partenariat entre Altair et Rolls-Royce Allemagne

Altair et Rolls-Royce Allemagne ont signé un protocole d'accord autour de l'intelligence artificielle et de l’ingénierie. Le développement de leur collaboration permettra à Altair...

Challenge “AI for Industry 2021” : Aquila Data Enabler et l’ISAE Supméca vainqueurs

Aquila Data Enabler, cabinet français de conseil spécialisé en intelligence artificielle, en collaboration avec le laboratoire Quartz de l’ISAE Supméca, a remporté le challenge “AI for Industry 2021”. Ce défi était coorganisé par la Région Île-de-France et l’entreprise Dassault Aviation. Pendant deux mois, une dizaine de candidats présélectionnés ont proposé une multitude d’algorithmes pour répondre à un problème défini par les organisateurs.

Un challenge coorganisé par la Région Île-de-France et Dassault Aviation

Le Challenge “AI for Industry 2021” est un évènement organisé par Dassault Aviation et la région Île-de-France, en partenariat avec Startup Inside, les pôles de compétitivité franciliens Astech et Systematic, ainsi que l’Université Paris-Saclay. Il permet à une dizaine de candidats présélectionnés d’exploiter des algorithmes d’IA pour développer, à l’aide de l’apprentissage automatique, des capteurs virtuels capables d’estimer les sollicitations locales subies par un avion d’affaires Falcon, à partir des données fournies par les instruments de bord disponibles.

Entre le 18 novembre 2020 et le 31 décembre, ce sont plus de 1 000 soumissions d’algorithmes qui ont été déployés. Éric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation, avait précisé les attentes autour de ces algorithmes :

“Les algorithmes doivent permettre par une connaissance plus fine du stress mécanique subi par les avions en service d’optimiser nos programmes de maintenance et de proposer des structures plus légères et donc plus économes en carburant.”

C’est dans le cadre de son plan régional IA2021 lancé en 2017 que la Région Île-de-France a décidé de lancer ce challenge d’IA pour l’industrie. Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s’est exprimée sur les liens que tissent les acteurs territoriaux et les entreprises en matière d’IA :

“La Région Île-de-France est décidée à jouer son rôle en donnant à notre tissu économique les clés et les ressources pour accéder aux formidables atouts de l’écosystème IA francilien. Nous devons jouer collectifs pour gagner ; c’est ce que nous avons fait en travaillant avec Dassault Aviation, nos pôles Astech et Systematic, ainsi que l’Université Paris Saclay et Startup Inside.”

Eric Trappier s’est lui aussi exprimé autour de l’organisation de ce challenge avec la Région Ile-de-France :

“Nous sommes très heureux de notre collaboration avec la Région Île-de-France et son écosystème dédié à l’intelligence artificielle. Nous avons rencontré des équipes très performantes grâce auxquelles ce Challenge a pu atteindre tous ses objectifs. Les algorithmes proposés par les lauréats permettront, par une connaissance plus fine du stress mécanique subi par les avions en service, d’optimiser nos programmes de maintenance et de proposer des structures plus légères et donc plus économes en carburant. […] C’est par l’innovation que l’industrie en général et l’aéronautique en particulier surmonteront la crise d’aujourd’hui et relèveront les défis de demain.”

Un challenge remporté par Aquila Data Enabler et l’ISAE Supméca

Le consortium composé du cabinet de conseil R&D Aquila Data Enabler et du laboratoire Quartz de l’ISAE-Supméca est le vainqueur du challenge “AI for Industry 2021”. Ils succèdent à Quantmetry, le lauréat du challenge “AI for Industry 2019”, dont la SNCF et Michelin étaient les coorganisateurs.

Les algorithmes développés par les deux entités ont été considérés comme les plus performants par le jury du défi. Stéphane Georges, président-directeur général d’Aquila Data Enabler, a évoqué la victoire de sa société dans ses propos :

“Cette victoire récompense notre Lab R&D qui travaille depuis plus de 3 ans sur les applications concrètes de l’IA dans le monde de l’ingénierie et de l’industrie. Nous tenons à remercier la Région Île-de-France pour son soutien aux entreprises franciliennes et avons hâte de construire avec Dassault Aviation et Supméca une solution industrielle et concrète permettant de démocratiser l’approche des capteurs virtuels par l’IA, non seulement au secteur aéronautique, mais aussi à toutes les industries.”

Les équipes de l’ISAE-Supméca et d’Aquila Data Enabler vont travailler pendant 18 mois avec Dassault Aviation sur ce projet, avec un soutien financier de la Région Île-de-France à hauteur de 500 000 euros. Grâce à cette dotation, les chercheurs de ces deux organismes pourront accélérer le développement d’outils de traitement des données temporelles en exploitant l’IA. Ils pourront également mener une recherche de pointe autour de ce sujet.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :

Fondée en 2011 avec un esprit pionnier, Quantmetry se développe dans un marché où les mathématiciens et les informaticiens ont un impact qui transform

Découvrir Quantmetry

 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Canada : l’Alberta teste « Heads-Up », la solution de détection de téléphone au volant d’Acusensus

L'usage du téléphone au volant, bien que réprimandé par la loi, est une des principales causes de distraction des conducteurs. Malgré toutes les campagnes...

IA et génomique : la perte de l’homéostasie neuronale joue un rôle central dans la maladie de Huntington

La maladie de Huntington est une maladie génétique et héréditaire rare qui conduit à une dégénérescence progressive des cellules nerveuses dans le cerveau, entraînant...

Les Etats membres de l’OMS/Europe adoptent le tout premier plan d’action pour la santé numérique de la Région

Du 12 au 14 septembre dernier, après deux années en ligne, les 53 Etats membres de toute l’Europe et d’Asie centrale ont été...

PyTorch renforce sa gouvernance avec la création de la PyTorch Foundation, qui sera gérée par la Linux Foundation

PyTorch est l'un des frameworks ML open source les plus utilisés, il a été développé par Meta AI. Soumith Chintala, l'un de ses créateurs,...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci