Retrouvez le magazine de l'intelligence artificielle
Actualité Atos IT Challenge « Chatbots & IA » : l'INSA Lyon, les...

Pour approfondir le sujet

ThoughtSpot lève 145 millions de dollars pour sa technologie de data crunching basée sur l’IA

La start-up IA ThoughtSpot a annoncé ce mardi avoir levé, en Serie D, 145 millions de dollars, soit plus de 121 millions d'euros, pour...

« Neurones, les intelligences simulées » – la nouvelle exposition du Centre Pompidou

Le Centre Pompidou à Paris proposera du 26 février au 20 avril 2020 une exposition intitulée « Neurones, les intelligences simulées » dans le...

La méthode scientifique – Art et IA : ceci n’est pas un bit

La méthode Scientifique était consacrée ce 26 novembre au lien de plus en plus étroit qu'entretiennent art et intelligence artificielle. Nicolas Martin était entouré,...

Atos IT Challenge « Chatbots & IA » : l’INSA Lyon, les universités de Columbia et du Texas parmi les gagnants

Atos vient de dévoiler les trois finalistes du Atos IT Challenge ainsi que le projet qui a remporté le Prix spécial du Jury. Cette année, le challenge portait sur les chatbots et l’intelligence artificielle. Le projet gagnant, de l’Université de Columbia, facilite la gestion de l’approvisionnement en électricité des objets connectés, réduisant ainsi les coûts et l’impact écologique. (CP)

Atos, leader international de la transformation digitale, a consacré les vainqueurs de son concours international étudiant, l’Atos IT Challenge, à l’occasion d’une cérémonie présidée par Thierry Breton, Président-directeur général du groupe. Pour sa septième édition, la compétition a vu s’affronter 204 équipes en provenance du monde entier autour de la thématique « Chatbots & IA ».

Avec plus de 650 étudiants répartis dans 204 équipes venant de grandes écoles et d’universités d’Afrique, d’Asie, d’Europe ou d’Amérique du Nord, l’édition 2018 de l’Atos IT Challenge a confirmé l’engouement généralisé des chatbots à travers le monde.

Après une première pré-sélection distinguant 20 projets d’applications, soumis depuis les Etats-Unis, la France, l’Angleterre, l’Allemagne mais aussi l’Inde, la Russie, Taiwan ou encore Hong Kong, le jury de l’Atos IT Challenge, composé d’experts et de dirigeants d’Atos, a retenu trois finalistes, dont voici le classement définitif :

1er prix et vainqueur de la compétition : Université de Columbia (Etats-Unis)

La solution gagnante, appelée « BTM » (Behind The Meter) et développée par deux étudiants de l’université de Columbia – l’un français et l’autre indien -, facilite la gestion de l’approvisionnement en électricité des objets connectés grâce à des technologies d’automatisation. L’utilisation de l’IA permet de gérer la consommation énergétique des appareils connectés en les connectant en temps réel aux prix du marché, réduisant ainsi les coûts énergétiques et l’impact écologique.

L’équipe remporte 10 000 euros et chaque étudiant se voit offrir la possibilité d’effectuer un stage ou une première collaboration au sein d’Atos.

2ème prix : Université d’état de Voronezh (Russie)

« Masterpiece », le chatbot créé par quatre étudiants russes, permet d’échanger autour du domaine de l’art. Il permet notamment de trouver de nouvelles expositions à visiter, de payer en ligne son entrée via une application, et fournit toutes les informations nécessaires sur une oeuvre d’art grâce à la reconnaissance d’image.

L’équipe remporte 5 000 euros et chaque étudiant se voit offrir la possibilité d’effectuer un stage ou une première collaboration au sein d’Atos.

3ème prix : Université du Texas à Dallas (Etats-Unis)

Deux étudiants de l’Université du Texas ont développé un chatbot, hébergé dans le Cloud, pour l’industrie des « utilities » afin de réduire les coûts d’exploitation du service client et de fournir une expérience client plus personnalisée.

L’équipe remporte 3 000 euros et chaque étudiant se voit offrir la possibilité d’effectuer un stage ou une première collaboration au sein d’Atos.

Prix spécial du Jury : INSA Lyon (France)

Cette année, le jury remet également un prix spécial à un projet « coup de coeur » qui s’est démarqué grâce à l’investissement des membres de l’équipe et l’à-propos du sujet traité.

Les trois étudiants ont développé un chatbot et compagnon personnalisé, ALZ-E, qui maintient les personnes atteintes d’Alzheimer actives et alertes. Le chatbot permet aux malades d’utiliser une vaste gamme de technologies et d’outils, y compris les interactions vidéo, les jeux de mémoire et les rappels d’agenda pour limiter l’impact de la maladie sur leur quotidien.

À l’issue de la cérémonie, Thierry Breton, Président-directeur général d’Atos, a déclaré :

« Je suis impressionné par la qualité des contributions des finalistes récompensés aujourd’hui. Ces centaines de jeunes étudiants scientifiques du monde entier ont fait preuve d’une formidable créativité tout au long de la compétition.

L’Intelligence artificielle révolutionne déjà tous les secteurs de l’économie et de la société. En proposant des solutions innovantes et concrètes qui répondent notamment aux besoins exprimés par les particuliers comme les entreprises, les participants de l’Atos IT Challenge ont démontré de véritables qualités d’entrepreneurs, qui sont au coeur des valeurs d’Atos. »

Depuis sa création en 2012, l’Atos IT Challenge a permis aux étudiants du monde entier, encadrés par les membres de la Communauté scientifique d’Atos leur prodiguant conseils et encouragements, de développer des applications liées aux grandes tendances de la révolution numérique, comme la mobilité (2012), la voiture connectée (2013), les médias interactifs (2014), la vie connectée (2015), le droit à l’oubli (2016) ou encore la blockchain (2017).

Johanna Diaz

Partager l'article

Gestion de la relation client : C3.ai, Microsoft et Adobe lancent C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365

C3.ai, Microsoft et Adobe ont annoncé ce 27 octobre le lancement de C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365. Il s'agit de leur...

L’ANR dévoile les 9 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel franco-germano-japonais

La France, l'Allemagne et le Japon ont lancé en 2019 l'appel à projets IA ANR-DFG-JST visant à renforcer leurs collaborations de recherche dans le domaine...

L’Appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle est ouvert jusqu’au 21 décembre 2020

L'appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle a été ouvert le 22 octobre dernier et sera clôt le 21 décembre 2020. Deux instruments...

Le Parlement européen ouvre la voie à une première série de règles sur l’intelligence artificielle

Le Parlement européenne a adopté une première série de propositions visant à l'établissement d'une réglementation sur l'intelligence artificielle (IA) dans l'Union européenne (UE). Les objectifs...