Intelligence artificielle ABBYY enrichit sa bibliothèque de développement open source dédiée au machine learning

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Copilot, TabNine : le défi des outils d’autocomplétion basés sur l’IA pour aider les développeurs à écrire leurs codes

La plateforme de développement logiciel GitHub a annoncé, à la fin du mois de juin, le lancement de son dernier outil : GitHub Copilot....

La start-up Ponicode propose sa nouvelle solution pour accompagner les développeurs dans la création d’un code de qualité

Ponicode, spécialiste de l’intelligence artificielle et de la qualité du code, annonce la sortie de sa nouvelle solution avec pour but d'accompagner au quotidien...

Mayflower Autonomous Ship, un bateau autonome pour mener des expériences scientifiques en haute mer

Sur les 510 millions de km2 définissant la superficie de la Terre, 70% correspond aux mers et aux océans. Une immensité d'eau qui regorge...

Intelligence artificielle pour le contrôle et la gestion des frontières : Focus sur le rapport de Frontex

Frontex, l'agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes, est en charge du contrôle et de la gestion des frontières extérieures de l'espace Schengen. Dans...

ABBYY enrichit sa bibliothèque de développement open source dédiée au machine learning

ABBYY, une multinationale spécialisée dans la conception de logiciels et dans “l’intelligence digitale”, étend les capacités de sa bibliothèque de développement open source NeoML. Cette initiative a pour objectif d’accompagner les développeurs dans la conception et le déploiement de modèles d’intelligence artificielle et plus particulièrement de machine learning. Selon l’entreprise, sa librairie offre des performances accrues de 50 % par rapport à d’autres bibliothèques open source dédiées au machine learning.

NeoML : Une bibliothèque de développement open source pour le machine learning

La bibliothèque NeoML permet aux développeurs de créer, former et déployer des modèles de machine learning. Il est notamment utilisé par les ingénieurs d’ABBYY pour les tâches de vision par ordinateur et de traitement du langage naturel comme le prétraitement d’images, la classification, l’analyse de la mise en page des documents, la reconnaissance optique de caractère ou encore l’extraction de données à partir de documents structurées et non structurées.

Les équipes d’ABBYY ont annoncé l’arrivée de nouvelles fonctionnalités dans le framework. Bruce Orcutt, Senior Vice President of Product Marketing d’ABBYY, précise :

“L’Open Source est un puissant moteur d’innovation technologique aujourd’hui. Notre collaboration avec la communauté des développeurs nous permet d’améliorer sans cesse NeoML afin de leur apporter les outils nécessaires au bon développement des technologies de demain. Les possibilités offertes par cette mise à jour conduiront, nous l’espérons, les développeurs à imaginer, créer et mettre en place des initiatives hors du commun à fort impact. Nous invitons les développeurs, scientifiques et universitaires à travers le monde à la rejoindre pour contribuer au développement de la plateforme.”

La prise en charge du langage Python, de Linux, de la Puce M1 d’Apple et des GPU Intel

Dans sa nouvelle mise à jour permettant d’étendre ses capacités, voici les deux nouvelles fonctionnalités principales que l’on peut retrouver dans NeoML :

  • Prise en charge du langage Python, en plus des langages de programmation C++, Java et Objective-C.
  • Prise en charge de la puce M1 d’Apple et les GPU Intel, ainsi que le système d’exploitation Linux. L’outil est désormais disponible sur Windows, macOS, iOS, Android, et Linux.

La firme précise également d’autres fonctions :

“La nouvelle mise à jour de la bibliothèque offre des performances 5 à 10 fois supérieures ainsi que la disponibilité de plus de 20 nouvelles fonctions de Machine Learning, dont 10 nouvelles couches réseau et un algorithme d’optimisation amélioré. […] Toutes ces améliorations ouvrent les perspectives des développeurs qui peuvent ainsi créer de nouvelles applications alimentées par l’IA. […] Les améliorations apportées à la nouvelle version de NeoML offrent des performances technologiques accrues. De fait, le développement d’algorithmes classiques est 10 fois moins long qu’auparavant et celui de réseaux de neurones artificiels est plus rapide de 30 %.”

Il est à noter que le réseau de neurones artificiel de NeoML prend en charge plus d’une centaine de types de couches de développement différents et plus d’une vingtaine d’algorithmes ML, dont les modèles de classification, de régression et de regroupement. Disponible sur GitHub, la bibliothèque est associée une communauté de développeurs répartis dans plusieurs pays : États-Unis, Canada, Allemagne, Pays-Bas, Brésil, Chine, Inde et Corée du Sud.

À l’avenir, ABBYY prévoit d’ajouter de nouveaux algorithmes et de nouvelles architectures dans NeoML.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci