Le deep learning ou comment la magie opère par Emmanuel Mogenet

On entend beaucoup parler de la distinction entre l’informatique classique et le Deep Learning, qui est essentiellement un apprentissage approfondi grâce à l’utilisation des réseaux neuronaux. Si ces concepts vous paraissent compliqués, je vous invite à découvrir (ou à écouter, en utilisant notre vidéo ci-dessus) les explications apportées par Emmanuel Mogenet, lors du deuxième sommet des start-ups, un événement co-organisé par Sciences et Avenir et Challenges. Le directeur de Google Research Europe expliquait à cette occasion ce qu’est le deep learning et quel est son intérêt dans l’intelligence artificielle.

Il en a également profité pour décrire les domaines de recherche qui étaient au cœur des activités de Google Research Europe, basée à Zurich, en Suisse : “Nous axons principalement nos recherches fondamentales sur trois thématiques clés : l’interprétation du langage naturel, la perception assistée par ordinateur et, en dernier lieu, le Deep Learning”, précise-t-il.

Quelques extraits de son entretien que vous pourrez retrouver dans son intégralité dans la vidéo ci-dessus :

“Lorsqu’un internaute nous soumet une requête, pour répondre le mieux possible nous devons la comprendre. Or jusqu’à peu, même si on parvenait à y associer une réponse, le sens profond de la question nous échappait.”

“Notre plus grand défi, c’est d’enseigner aux ordinateurs le sens commun, auquel notre langage naturel fait en permanence référence. Nous partageons une représentation du monde grâce à laquelle nous nous comprenons, mais que ne partagent pas les ordinateurs. Pour nous, il est implicite de trouver une vache dans l’herbe, ou de ne jamais rencontrer de girafe sur les ailes d’un avion.”

“Au cours des 10 dernières années, le deep learning a considérablement changé la donne en informatique. Auparavant, c’est à dire dans les années 1980 et 1990, apprendre quelque chose à un ordinateur, c’était le programmer.”

“Lorsque je marche, je suis incapable de décrire précisément le mouvement de chacun de mes muscles. La vraie révolution du deep learning, c’est l’apprentissage par l’exemple […]. Par exemple, en montrant à l’algorithme des images comportant un chat, puis d’autres sans, et en lui signalant à chaque fois la bonne réponse attendue, l’ordinateur apprend à reconnaître les chats parmi une bibliothèque d’images. Au bout d’un certain nombre d’images, la magie opère : le système se met à généraliser, et sait reconnaître l’animal sur des photos qu’il n’a jamais vues.”

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
VIZIAA Monitoring par GOODALGO

Viziaa est une application développée en interne par goodalgo, elle a pour vocation la vulgarisation graphique des résultats de data science et ainsi ...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.