Intelligence artificielle Voitures autonomes : une transformation massive alimentée par l'IA est en cours

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Motional et Via lancent leur service de robots taxis à la demande à Las Vegas

Le 27 octobre 2020, Motional, un leader mondial des technologies sans conducteur, et Via, pionnier des solutions de mobilité publique, annonçaient un partenariat qui visait à...

Informatique en mémoire : Samsung Electronics publie une étude sur les semi-conducteurs IA de nouvelle génération avec la technologie MRAM

Les fabricants de micro-processeurs s'intéressent à la MRAM (Magnetoresistive Random Access Memory) depuis les années 1990. Des chercheurs du Samsung Advanced Institute of Technology...

Focus sur le projet DEEL : l’IA pour l’aéronautique, l’espace et les systèmes embarqués

Le projet DEEL vise le développement d’une intelligence artificielle (IA) interprétable, robuste, sécuritaire et certifiable, appliquée aux systèmes critiques dans le domaine de l’aérospatiale...

Focus sur la stratégie d’accélération “Digitalisation et Décarbonation des Mobilités” et de l’appel à projets “Logistique 4.0”

Au cours d'un déplacement à l'UTAC, dans l'Essonne, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l'investissement ont lancé la...

Voitures autonomes : une transformation massive alimentée par l’IA est en cours

Yole Développement, société d’études et de conseil en stratégie et son partenaire System Plus Consulting analysent depuis plusieurs années l’industrie des semi-conducteurs, et plus particulièrement dans le domaine des applications automobiles. Ils ont publié, le 23 mars dernier, une étude intitulée « Automotive industry : a massive AI-powered transformation is ongoing » qui révèle le rôle décisif du marché automobile pour le développement d’innovations en matière de semi-conducteurs.

Les analystes de Yole et de System Plus Consulting collaborent au quotidien pour une compréhension globale de l’industrie, interrogeant tendances techniques et évolution du marché. S’appuyant sur une méthodologie dédiée et une expertise dans les technologies des semi-conducteurs appliquées au secteur automobile, les deux sociétés publient de nombreuses analyses, notamment des rapports technologiques et des études de marché.

Le marché des voitures autonomes

La mobilité routière représente un marché de 10 000 milliards de dollars américains. Les mégatendances CASE (connectées, autonomes, partagées et électrifiées) ont pris d’assaut l’industrie. Les voitures vendues aujourd’hui adoptent de nouveaux équipements de technologie d’imagerie pour prendre en charge de nouvelles fonctionnalités, et en particulier soutenir la transition des systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) vers la conduite autonome (AD).

Cette technologie s’appuie sur les caméras, les radars, les LiDAR, l’informatique en périphérie et dans le cloud. Les analystes automobiles de Yole prévoient que la technologie ADAS à AD augmentera à un TCAC de 12 % pour la période 2021-2027, atteignant, au niveau des modules électroniques, 25 milliards de dollars américains en 2027.

Pierrick Boulay, Senior Technology & Market Analyst, Lighting and Display chez Yole, explique :

« Aujourd’hui, seulement 12,3 % des 1 300 millions de voitures en circulation dans le monde sont équipées de la technologie ADAS. Ce chiffre passera à 49 % des 1 800 millions de voitures en circulation estimées pour 2030. Cette évolution est due à l’énorme augmentation de la pénétration de la technologie dans les voitures produites chaque année. De 21 % il y a cinq ans, l’ADAS est désormais installé sur 65 % de toute la production de véhicules en 2022, et ce nombre atteindra 86 % d’ici 2027. »

La commercialisation des voitures autonomes demandera encore du temps, cependant l’étude prévoit que les dépenses en modules électroniques pour la technologie ADAS vers AD vont doubler dans les cinq prochaines années. Jusqu’à présent, la technologie ADAS se concentre sur le radar, qui devrait atteindre 9,3 milliards de dollars américains, puis les modules de caméra comprenant un capteur d’image, une optique et un boîtier de caméra représenteront 8,9 milliards de dollars américains.

Selon le rapport, l’imagerie utilisant le CIS standard est poussée aux limites de ses capacités de perception. « Force brute » sont les mots utilisés par certaines entreprises pour décrire la stratégie à haute puissance de calcul développée par les sociétés d’IA pour résoudre les défis de la DA grâce à des approches « caméra uniquement ».

D’autres acteurs ont une approche différente, notamment grâce à l’introduction de LiDAR et de solutions d’imagerie thermique, voire de solutions d’imagerie SWIR dans un futur proche.

Adrien Sanchez, analyste technologie et marché, informatique chez Yole, commente :

« La technologie AD n’est pas encore totalement là pour les consommateurs automobiles, tandis que les flottes de taxis robotiques utilisant un ensemble différent de matériel et de logiciels commencent à se développer dans un certain nombre de villes. À un chiffre de 100 000 $ US par voiture, il y a déjà quelques milliers de voitures robotisées qui font le travail. La technologie AI combinée à des chipsets extrêmement puissants nécessitera également différentes modalités de capteur ; ce sont là les principaux facteurs favorisant l’autonomie. »

Un marché très disputé

Les sociétés de semi-conducteurs comme Mobileye, Nvidia et Qualcomm se sont fait une place dans le marché des systèmes de conduite automatisés et fournissent les puces nécessaires au traitement des données des caméras, des radars et des LiDAR. Parallèlement, des acteurs du marché grand public, comme Sony, Huawei, Alibaba, Baidu…, se sont associés à des équipementiers établis pour construire une nouvelle voiture et fournir la technologie de conduite autonome/automatisée.

Le récent partenariat entre Honda et Sony en est un exemple : Honda fabriquera la voiture et Sony apportera son expertise dans le développement et l’application des technologies d’imagerie, de détection, de télécommunication, de réseau et de divertissement.

Ces deux dernières années, de nombreux nouveaux équipementiers sont apparus dans le secteur automobile et construisent des voitures électriques autour des semi-conducteurs et des logiciels d’IA pour l’AD. Parmi eux, XPeng, Nio, Link&Co, IM motors et Arcfox, intègrent en moyenne six caméras ADAS et quatre caméras de visualisation  à leur voiture plus deux caméras en cabine, cinq radars, et jusqu’à cinq LiDAR…


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci