Intelligence artificielle "VictorIA" : le projet en intelligence artificielle de la Chambre des Notaires...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

La société montpelliéraine ITK lève 10 millions d’euros pour une agriculture connectée

ITK, société montpelliéraine spécialisée dans l'IA appliquée à l'agriculture, a annoncé cette semaine une levée de fonds de 10 millions d’euros auprès d’EDF Pulse Holding,...

Chine : une province utiliserait l’intelligence artificielle pour cibler les journalistes et les étudiants étrangers

Selon un article de la BBC News, la province chinoise du Henan serait en train de développer un système de surveillance doté de reconnaissance...

Un neurone artificiel pourrait servir au développement de la mémoire électronique de demain

Des chercheurs du CNRS et du Laboratoire de physique de l’ENS-PSL ont développé un prototype de neurone ionique ayant les mêmes propriétés de transmission...

Avec sa Cookie Factory, l’UNESCO propose de « hacker » les algorithmes des cookies

Une nouvelle extension a fait son apparition sur Chrome Web Store : Cookie Factory, à l'initiative de l'UNESCO. L'organisation veut ainsi sensibiliser de manière...

“VictorIA” : le projet en intelligence artificielle de la Chambre des Notaires de Paris et de Hyperlex

La semaine prochaine, la Chambre des Notaires de Paris présentera “VictorIA”, son projet en intelligence artificielle lancé en partenariat avec la société Hyperlex. Il entre dans le fonds d’innovation créé en 2018 par la Chambre pour accélérer ses capacités de recherche et développement.

Ce mardi 11 février, des représentants de la Chambre des Notaires de Paris, de la Société HYPERLEX et de la Banque des Territoires présenteront officiellement le projet VictorIA. Au sein de ce fonds, le projet VictorIA regroupe tous les chantiers d’intelligence artificielle, avec l’ambition d’explorer tout le potentiel de cette technologie pour développer de nouveaux outils numériques.

Le premier chantier de VictorIA concerne les milliers de datarooms électroniques constituées par les notaires pour gérer les cessions d’actifs immobiliers. Le traitement de ces masses documentaires diversifiées, en croissance constante, constitue au quotidien un défi organisationnel.

Le recours aux algorithmes de l’IA facilitera l’identification et la classification de ces documents. De même, l’utilisation de l’extraction automatique des contenus pertinents et les contrôles de cohérence associés permettront aux notaires de gagner en efficacité pour se concentrer sur leur expertise : la sécurité juridique de leurs dossiers pour leurs clients.

Avec le projet VictorIA, qui permettra d’optimiser son développement, tant en termes de précision de données que de temps nécessaire à son traitement.

La Chambre dispose d’atouts essentiels pour mener à bien ce projet : sa capacité à fédérer tous les notaires de Paris, Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne et l’accès à un volume de données gigantesque.

La CINP s’est associée à la société HYPERLEX experte dans les technologies d’Intelligence Artificielle. La Chambre des Notaires de Paris a déjà collaboré avec succès avec la société HYPERLEX pour l’application VIDOC qui référence au sein d’une base de données unique, l’usage de tous les biens immobiliers localisés à Paris.

La Banque des Territoires, partenaire historique du notariat (Groupe Caisse des Dépôts), apporte également son expertise dans l’accompagnement de ce projet ambitieux.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

La société montpelliéraine ITK lève 10 millions d’euros pour une agriculture connectée

ITK, société montpelliéraine spécialisée dans l'IA appliquée à l'agriculture, a annoncé cette semaine une levée de fonds de 10 millions d’euros auprès d’EDF Pulse Holding,...

Chine : une province utiliserait l’intelligence artificielle pour cibler les journalistes et les étudiants étrangers

Selon un article de la BBC News, la province chinoise du Henan serait en train de développer un système de surveillance doté de reconnaissance...

Un neurone artificiel pourrait servir au développement de la mémoire électronique de demain

Des chercheurs du CNRS et du Laboratoire de physique de l’ENS-PSL ont développé un prototype de neurone ionique ayant les mêmes propriétés de transmission...

Avec sa Cookie Factory, l’UNESCO propose de « hacker » les algorithmes des cookies

Une nouvelle extension a fait son apparition sur Chrome Web Store : Cookie Factory, à l'initiative de l'UNESCO. L'organisation veut ainsi sensibiliser de manière...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci