USA : la NHTSA publie les données concernant les accidents impliquant les véhicules équipés des systèmes ADS ou ADAS de niveau 2

En juin 2021, La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a émis une ordonnance générale permanente obligeant les fabricants et les exploitants à lui signaler certains accidents impliquant des véhicules équipés de systèmes de conduite automatisés (ADS) ou de systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) SAE de niveau 2. Début juin, elle a rendu publiques les données des rapports d’accident, qui sont mises à jour mensuellement.

L’ordonnance générale de la NHTSA vise les accidents impliquant les véhicules équipés de systèmes ADS ou ADAS de niveau 2 circulant sur des routes accessibles au public aux Etats-Unis et ses territoires. Toutefois, les conditions pour lesquelles ils doivent être signalés diffèrent en fonction du système.

La publication de ces données a été bien accueillie puisqu’elle vise à réduire le nombre d’accidents alors que 9 560 personnes seraient mortes dans des accidents de la route aux Etats-Unis durant le premier trimestre de 2022, soit une hausse de 7% par rapport à la même période l’an passé.

le Dr Steven Cliff, administrateur de la NHTSA, a déclaré :

« Les données publiées aujourd’hui font partie de notre engagement envers la transparence, la responsabilité et la sécurité publique. Les nouvelles technologies des véhicules ont le potentiel d’aider à prévenir les accidents, à réduire la gravité des accidents et à sauver des vies, et le Ministère est intéressé à favoriser les technologies qui ont fait leurs preuves ; la collecte de ces données est une étape importante dans cet effort. Au fur et à mesure que nous recueillons plus de données, la NHTSA sera en mesure de mieux identifier les risques ou tendances émergents et d’en savoir plus sur les performances de ces technologies dans le monde réel. »

Les données concernant les véhicules équipés de systèmes ADS

Un véhicule équipé d’ADS ne nécessite pas la présence d’un conducteur. De nombreux constructeurs testent actuellement ces systèmes sur les routes publiques, souvent en Californie où le climat, les conditions de circulation et le cadre réglementaire sont les plus favorables à l’introduction de la conduite autonome.

Les fabricants doivent signaler un incident survenu dans les 30 secondes après l’enclenchement du système ADS, qu’il ait entraîné des dommages matériels ou des blessures. Il est important de noter que ces accidents sont classés en fonction du système d’automatisation de la conduite signalé comme équipant le véhicule, et non du système signalé comme étant activé au moment de l’incident.

130 accidents impliquant des véhicules entièrement autonomes ont été signalés

Aucun n’a causé de décès; des blessures superficielles, modérées ou graves, ont été constatées dans 12% d’entre eux. Si la plupart impliquaient d’autres véhicules à quatre roues, quelques-uns ne concernaient pas des automobiles mais des cyclistes ou des objets fixes.

  • 62 incidents ont été signalés par les taxis autonomes de Waymo;
  • 34 par Transdev Alternative Services, fabricant de bus, chariots et d’autres véhicules de transport en commun autonomes;
  • 23 par Cruise, qui fabrique des systèmes de conduite autonome pour Chevrolet.

Les données concernant les véhicules équipés de systèmes ADAS de niveau 2

Les systèmes avancés d’aide à la conduite de niveau 2 comme Autopilot de Tesla apportent une automatisation partielle de la conduite. Ils contrôlent la direction, l’accélération et le ralentissement, mais le conducteur humain reste pleinement engagé dans la conduite et peut reprendre le contrôle du véhicule à tout moment.

Les fabricants doivent signaler un accident si l’ADAS de niveau 2 a été utilisé dans les 30 secondes précédant l’accident et si celui-ci a impliqué un usager vulnérable de la route, a entraîné un décès, le remorquage d’un véhicule, un déploiement d’airbag ou le transport d’une personne à l’hôpital pour qu’elle y reçoive un traitement médical.

392 accidents impliquant des véhicules équipés d’ADAS de niveau 2 ont été signalés.

Pour 75% d’entre eux, les rapports ne précisaient pas s’il y avait des blessés ou non. Des blessures ont été signalées dans plus de la moitié des 25% restants, et parmi elles, six mortelles. Les rapports ne précisaient pas la nature de l’objet avec lequel le véhicule équipé d’ADAS de niveau 2 était entré en collision dans 37 % des cas. Les 63% restants concernaient de manière sensiblement égale d’autres véhicules, des poteaux, des arbres ou d’autres objets fixes.

273 accidents concernaient des véhicules Tesla, 90 les véhicules semi-autonomes de Honda. D’autres fabricants ont signalé moins de 10 accidents.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.