Intelligence artificielle Une intelligence artificielle habilitée à poser des diagnostics médicaux : une première...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Zoom sur les quatre nouveaux projets du Health Data Hub

Le Health Data Hub (HDH) a annoncé cette semaine la CNIL avait autorisé quatre nouveaux projets. Deep.Piste, DeepSarc, HUGO SHARE et Rexetris rejoignent donc...

Covid-19 : Focus sur le projet de recherche STOIC pour créer une base de données inédite et des outils IA

Le projet STOIC a reçu le soutien de GE Healthcare, Orange Healthcare et TheraPanacea. Ces trois acteurs collaboreront avec l’AP-HP et la Société d’Imagerie...

La Suisse se dote d’un centre pour l’intelligence artificielle dans la médecine à Berne

Le Center for Artificial Intelligence in Medicine (CAIM) sera inauguré officiellement en janvier 2021 à Berne, en Suisse. Le centre, fondé par l’Université de...

L’Institut Curie signe un partenariat avec Ibex Medical Analytics pour améliorer la détection du cancer du sein grâce à l’IA

L'Institut Curie a annoncé cette semaine son partenariat de recherche avec Ibex Medical Analytics pour améliorer le diagnostic du cancer du sein grâce à...

Une intelligence artificielle habilitée à poser des diagnostics médicaux : une première mondiale

C’est une première mondiale qui marque un précédent dans l’histoire de la pratique de la médecine. La U.S. Food & Drug Administration (FDA) vient d’annoncer l’autorisation de l’utilisation du logiciel IDx-DR pour l’établissement de diagnostic sans médecin. Il s’agit d’un système basé sur une intelligence artificielle permettant de détecter la rétinopathie diabétique à partir d’une analyse d’images de la rétine d’un patient.

La FDA a annoncé que cette autorisation a notamment pour objectif de faciliter l’accès aux soins :

« Le IDx-DR est le premier appareil autorisé à la commercialisation qui fournit une décision de dépistage sans qu’un clinicien interprète également l’image ou les résultats, ce qui le rend utilisable par des professionnels de santé qui ne sont normalement pas impliqués dans les soins oculaires. »

« La FDA continuera à faciliter la disponibilité de dispositifs de santé numériques sûrs et efficaces qui pourraient améliorer l’accès des patients aux soins de santé nécessaires »

Cette pathologie liée au diabète peut provoquer la cécité et n’est pas toujours prise en considération. En effet, comme l’indique la FDA dans son communiqué, seulement la moitié des diabétiques américains consultent un ophtalmologue au moins une fois par an. Le dépistage de cette atteinte des vaisseaux de la rétine est donc compliqué et l’utilisation de ce nouveau logiciel pourrait permettre un examen plus rapide et moins contraignant pour les patients.

Avant d’être autorisée, la technologie de l’IDx-DR a dû passer par une série de tests et d’études cliniques. La FDA s’est basée en partie sur les résultats du système quant à l’analyse d’images rétiniennes de 900 patients diabétiques en provenance d’une dizaine d’établissements de santé. Le logiciel est parvenu à détecter les personnes atteintes de rétinopathie diabétique dans 87,4 % des cas et celles qui ne l’étaient pas dans 89,5 % des cas. Le tout sans avoir recours à un spécialiste car le logiciel se veut utilisable aussi bien par des infirmiers que par des médecins non-ophtalmologues.

Comme l’indique le communiqué, le logiciel se base sur l’analyse des images de la rétine pour déterminer la présence ou non de symptômes de la pathologie. Si le diagnostic est positif, il va diriger le patient vers un spécialiste et, dans le cas contraire, le patient devra refaire l’examen l’année suivante.

L’autorisation du logiciel sans médecin spécialiste est soumise bien évidemment à plusieurs restrictions mises en place par la FDA.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci