Intelligence artificielle Une équipe de chercheurs britanniques lutte contre le phishing en élaborant une...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Grâce au ML, des chercheurs ont découvert qu’un fort taux de glycémie favorise les formes graves du Covid

L'École Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est à l'origine, dans le cadre du Blue Brain Project, d'une initiative qui vise à combattre le Covid-19....

Une équipe de recherche exploite le machine learning pour déterminer les indicateurs du risque suicidaire

Chez les 15-24 ans et chez les étudiants, le suicide est la seconde cause de mortalité. En partant de ce constat, une équipe de...

Astek et Craft AI présentent leur solution de machine learning dans le domaine de la cybersécurité

Dans le cadre de leur partenariat, Astek et Craft AI ont présenté leur première solution dans le domaine de la cybersécurité. L'entreprise spécialisée en...

Focus sur les gagnants de la session de pitch du Village Francophone : les 15 meilleures solutions IA

L'édition 2021 du salon Viva Technology (VivaTech) s'étant déroulé du 16 au 19 juin 2021, a vu le lancement du collectif technologique Intelligence Artificielle...

Une équipe de chercheurs britanniques lutte contre le phishing en élaborant une nouvelle technique de machine learning

Plusieurs chercheurs de l’Université de Plymouth et de l’Université de Portsmouth, spécialisés dans la sécurité informatique, se sont penchés sur les modèles de machine learning qui reconnaissent la représentation visuelle du code d’un site web afin de les rendre plus rapides et plus précis. Grâce à cette faculté, ces outils peuvent aider à améliorer la prévision et la vitesse de détection des sites de phishing (ou hameçonnage, en français).

L’arnaque de type phishing est régulièrement pratiquée sur internet et consiste à faire croire à l’internaute qu’il est sur un site réel (comme celui d’un opérateur de téléphone, de fournisseur d’énergie, d’e-commerce, ou du gouvernement, etc.) afin de lui soutirer des données personnelles et/ou bancaires.

Machine learning et visualisation binaire : un duo efficace pour lutter contre le phishing

Afin de lutter contre le phishing, quatre chercheurs en sécurité informatique, Luke Barlow, Gueltoum Bendiab, Stavros Shiaeles et Nick Savage, ont cherché à combler les lacunes des méthodes de détections déjà existantes qui reposent habituellement sur une démarche réactive : lorsqu’un utilisateur tombe dans une arnaque au phishing, le site est ajouté à une base de données de sites malicieux. Le principal inconvénient de cette démarche est qu’elle offre toujours un coup d’avance aux pirates.

L’équipe de recherche a développé une technique qui repose sur la création d’une image RGB sous forme de matrice correspondant à la visualisation binaire du code source d’une page. Lorsqu’un site est visité, la visualisation binaire du site peut être comparée à celles du jeu de données préalablement constitué grâce à un réseau convolutif basé sur TensorFlow, afin de comparer le degré de similarité entre un site connu et un nouveau site.

La publication scientifique détaillant le fonctionnement est consultable sur arXiv.

Des résultats encourageants pour essayer de déposer une demande de brevet

Lors des différentes expérimentations menées par les chercheurs, il a été prouvé que le modèle peut atteindre une précision de 94 % dans la détection de site web de phishing. Utilisable avec les appareils de n’importe quel utilisateur, il fournit des résultats en temps quasi réel et les chercheurs affirment que la technique a été utilisée avec tout type de site.

Après avoir exploité la visualisation binaire et le machine learning pour détecter les logiciels malveillants avec des résultats prometteurs durant l’année 2019, les chercheurs ont réussi à concevoir une solution pour lutter contre l’hameçonnage. Désormais, l’équipe de recherche souhaite travailler sur une nouvelle méthode et essaiera à l’avenir de déposer une demande de brevet.

Avec les résultats d’ores et déjà obtenus, Luke Barlow, Gueltoum Bendiab, Stavros Shiaeles et Nick Savage sont plutôt confiants quant à la suite des évènements.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci