SystemX prévoit dans sa feuille de route 2019-2025 d’apporter des réponses à 3 défis clés de l’IA

SystemX prévoit dans sa feuille de route 2019-2025 d’apporter des réponses à 3 défis clés de l̵
Actu IA
system-x-logo

L’IRT SystemX a placé l’intelligence artificielle au coeur de sa feuille de route pour 2019-2025. Son objectif est d’accélérer davantage le transfert des innovations IA vers l’industrie. L’IRT a d’ores et déjà mis en place des projets et événements autour des 4 secteurs applicatifs jugés prioritaires : Mobilité et Transport autonome ; Industrie du futur ; Défense et Sécurité ; et Environnement et Développement Durable.

À ce titre, SystemX prévoit dans sa feuille de route pour 2019-2025 d’apporter des réponses à 3 défis scientifiques clés de l’IA :

  • la mise en œuvre des protocoles de machine learning pour l’efficience des approches discriminatives, génératives et par renforcement sur les données massives,
  • la gestion des données hétérogènes et du web sémantique pour tenir compte simultanément du qualitatif et du quantitatif,
  • et l’explicabilité et la robustesse des décisions automatisées pour progresser sur l’évaluation des décisions à base d’IA.

Les résultats de ces travaux viendront compléter et enrichir ceux déjà obtenus par l’IRT en matière d’apprentissage automatique, de traitement de données textuelles, de vision et traitement d’images, d’interactions homme-machine, de systèmes multi-agents, etc. Ils s’inscrivent également dans la continuité de plusieurs initiatives auxquelles SystemX à déjà contribué comme la participation à l’élaboration du dossier FranceIA en 2017, la coordination de la réponse des 8 IRT à la mission FranceIA et le lancement de l’initiative inter-IRT EngageAI.

Ce début d’année est donc très riche pour l’IRT SystemX. En effet, il lancera courant 2019 le projet collaboratif de recherche « Intelligence Artificielle et Ingénierie Augmentée » IA2. Son objectif est de développer des approches hybrides qui coupleront calcul scientifique, représentation des connaissances et machine learning afin de prendre en compte la richesse et les spécificités du savoir humain. Le projet orientera ses travaux autour de quatre axes majeurs :

  • Les environnements de simulation augmentés par l’IA (amélioration du fonctionnement des environnements de simulation en les rendant plus intelligents),
  • Les approches d’hybridation de données (utilisation d’un modèle par apprentissage en produisant des données supplémentaires à partir du modèle physique/expert du système),
  • Les approches d’hybridation de modèles (enrichissement des modèles de co-simulation),
  • Les approches d’évaluation, d’interprétation et d’explication des résultats (amélioration de la robustesse des résultats de simulations).

« Notre ambition est d’être au cœur du transfert des résultats de l’IA vers l’industrie, via les PME et les start-up. Pour y parvenir, nous travaillons actuellement à la construction d’un projet emblématique sur ce thème qui part d’un constat : aujourd’hui, l’IA est construite quasi uniquement à partir d’apprentissages sur des données. Or beaucoup d’intelligence vient de la capacité à encapsuler les savoirs humains.

Ainsi, dans le cadre du projet IA2, nous proposerons de développer, sur des cas industriels concrets, des solutions hybridant l’IA basée sur les données et sur les expertises métier. De nombreux partenaires ont déjà exprimé le souhait d’y participer. Nous esperons que d’autres acteurs nous rejoindront », indique Paul Labrogère, Directeur général de IRT SystemX.

 

Par ailleurs, le Président de l’IRT SystemX, Michel Morvan, a été l’une des personnalités invitées à faire partie du groupe d’experts mondiaux AIGO réunis par l’OCDE pour contribuer à un rapport sur l’IA dont la sortie est prévue au printemps 2019. Michel Morvan, Président de SystemX, et Nozha Boujemaa, Présidente du Conseil Scientifique et Technologique de l’IRT jusqu’à la fin d’année 2018, ont ainsi pris part à ce groupe dont l’objectif était de donner des clés aux gouvernements, entreprises ainsi qu’aux citoyens quant à leur utilisation de l’IA.

« J’ai été sollicité pour participer aux discussions qui ont nourri les recommandations que l’OCDE publiera au printemps prochain pour encadrer l’usage de l’IA, limiter les risques liés à son utilisation et tirer parti au maximum de son potentiel. Ma présence, et celle de Nozha Boujemaa, au sein de ce groupe d’experts est une belle reconnaissance au niveau mondial, de l’expertise de l’IRT SystemX en matière d’intelligence artificielle », ajoute Michel Morvan, Président de IRT SystemX.

Enfin, autre temps fort de ce début d’année : l’événement DigiHall Day 2019, qui se tient ce jeudi 28 mars à Nano-INNOV Paris-Saclay. Cette année, le CEA, Inria, l’IRT SystemX, le pôle Systematic et Télécom ParisTech consacrent l’événement DigiHall Day au thème de l’« IA, (r)évolution technologique et sociétale ». Des tables-rondes, keynotes et démonstrateurs technologiques rendent compte de la dynamique d’innovation des acteurs de DigiHall en matière d’Intelligenge Artificielle. À cette occasion, SystemX présente 11 démonstrateurs technologiques sur les thèmes de la Mobilité et du Transport Autonome, de l’Industrie du Futur et de la Défense et de la Sécurité.