Actualité La start-up parisienne PandaScore lève 2,5 millions d'euros pour devenir un acteur...

Pour approfondir le sujet

Le Québec mise sur l’intelligence artificielle pour freiner l’exode des cerveaux

Le domaine de l'intelligence artificielle est en plein développement et plusieurs pays, dont le Canada, n'hésitent pas à y investir fortement. Ce lundi 15...

Baromètre des startups d’intelligence artificielle en France par Capgemini Invent et eCAP PARTNER

Capgemini Invent et eCAP PARTNER se sont associés pour publier la première édition de leur baromètre des start-ups d'intelligence artificielle en France. En se...

Dataiku, spécialisée dans l’analytique prédictif, lève 28 millions de dollars en série B

La start-up franco-américaine Dataiku a annoncé avoir clôturé un nouveau tour de table en série B et levé 28 millions de dollars (23,5 millions...

Facebook ouvre un nouveau laboratoire laboratoire de recherche en intelligence artificielle et investit à Montréal

En 2015, Facebook avait créé à Paris le FAIR, son laboratoire de recherche en intelligence artificielle, dirigé par Yann LeCun. C'est désormais à Montréal...

La start-up parisienne PandaScore lève 2,5 millions d’euros pour devenir un acteur majeur dans l’e-sport

PandaScore, fondée par Flavien Guillocheau et Jonathan Retterer en 2015, fournit des statistiques prédictives e-sport. La start-up parisienne est en effet capable de collecter les statistiques des joueurs professionnels en temps réel.

Un marché en plein essor

Son système repose sur du deep learning et lui permet d’analyser les flux vidéo des plate-formes de streaming en collectant des milliers de data points avant de diffuser ses statistiques via une API à ses clients.

En France, le marché de l’e-sport est en pleine croissance et intéresse de nombreux investisseurs. PandaScore a ainsi pu boucler un nouveau tour de table de 2,5 millions d’euros. Alven Capital y a participé, tout comme 50 Partners, Global Founders Capital, Julien Lemoine (CTO d’Algolia) et John Maloney (ex-CEO de Tumblr).

Devenir l’un des leaders européens dans le e-sport

Ce financement permettra à la start-up d’accélérer son développement, d’agrandir son équipe de data scientists et de pouvoir s’étendre à d’autres jeux. PandaScore cherche ainsi à devenir leader dans son domaine en Europe et à offrir des statistiques prédictives et des cotes dans tous les types de jeux.

Stephane Nachez

Partager l'article

Replay : Le “droit” des robots, réalité ou abus de langage ? avec Nathalie Nevejans et Serge Tisseron

Dans le cadre de son émission Matières à penser, Serge Tisseron avait reçu en 2018 Nathalie Nevejans, maîtresse de conférences en droit privé à...

Le Comité économique et social européen rend son Avis sur le Livre blanc sur l’Intelligence artificielle

À l'occasion de la session plénière du 16 juillet dernier, le Comité économique et social européen (CESE) a rendu son avis sur le Livre...

Données, intelligence artificielle et edge computing : Orange et Google Cloud annoncent un partenariat stratégique

Orange souhaite accélérer sa transformation digitale et annonce avoir signé un partenariat stratégique avec Google Cloud. Cet accord permettra notamment au groupe de développer...

Une équipe de chercheurs présente une intelligence artificielle différenciant les oiseaux d’une même espèce

Une équipe de scientifiques CNRS/ Université de Montpellier/ Université Paul-Valéry-Montpellier/ IRD/ EPHE/ CIBIO à l’Université de Porto ont présenté les résultats de leurs recherches sur...