La start-up parisienne PandaScore lève 2,5 millions d’euros pour devenir un acteur majeur dans l’e-sport

La start-up parisienne PandaScore lève 2,5 millions d’euros pour devenir un acteur majeur dans l’
Actu IA
Couv

PandaScore, fondée par Flavien Guillocheau et Jonathan Retterer en 2015, fournit des statistiques prédictives e-sport. La start-up parisienne est en effet capable de collecter les statistiques des joueurs professionnels en temps réel.

Un marché en plein essor

Son système repose sur du deep learning et lui permet d’analyser les flux vidéo des plate-formes de streaming en collectant des milliers de data points avant de diffuser ses statistiques via une API à ses clients.

En France, le marché de l’e-sport est en pleine croissance et intéresse de nombreux investisseurs. PandaScore a ainsi pu boucler un nouveau tour de table de 2,5 millions d’euros. Alven Capital y a participé, tout comme 50 Partners, Global Founders Capital, Julien Lemoine (CTO d’Algolia) et John Maloney (ex-CEO de Tumblr).

Devenir l’un des leaders européens dans le e-sport

Ce financement permettra à la start-up d’accélérer son développement, d’agrandir son équipe de data scientists et de pouvoir s’étendre à d’autres jeux. PandaScore cherche ainsi à devenir leader dans son domaine en Europe et à offrir des statistiques prédictives et des cotes dans tous les types de jeux.