Intelligence artificielle SANOFI part à la découverte de nouveaux médicaments grâce à l'IA de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Sanofi et Owkin associés dans la lutte contre le cancer avec l’intelligence artificielle et l’apprentissage fédéré

La semaine dernière, Sanofi a annoncé un investissement de 180 millions de dollars dans le capital d’Owkin. Cette start-up franco-américaine, spécialisée dans l’IA et...

Appel à Communication – CNIA 2022 (Conférence Nationale en Intelligence Artificielle)

La Conférence Nationale en Intelligence Artificielle (CNIA), soutenue par le Conseil d’Administration de l’AFIA, s’adresse à l’ensemble de la communauté de recherche en IA. Forum destiné à renforcer les...

Appel à Communication : Rencontres Jeunes Chercheurs en Intelligence Artificielle (RJCIA’2022)

La 20ème édition des Rencontres des Jeunes Chercheurs.ses en Intelligence Artificielle (RJCIA'2022) lance à ces derniers un appel à contribution. Elle se déroulera les...

Les 20 start-ups sélectionnées pour la 12ème édition du Fit 4 Start dévoilées.

Les 20 start-ups sélectionnées pour le douzième Fit 4 Start, le programme d'accélération phare du Luxembourg, créé par le ministère de l'Economie et géré...

SANOFI part à la découverte de nouveaux médicaments grâce à l’IA de EXSCIENTIA

Sanofi et Exscientia collaborent depuis 2016, elles ont récemment signé un accord de licence et de collaboration de recherche en vue de développer jusqu’à 15 nouvelles petites molécules candidates en oncologie et immunologie. La plateforme d’intelligence artificielle (IA) entièrement intégrée d’Exscientia utilisera les échantillons biologiques de patients. Dans le cadre de cet accord, Sanofi versera à Exscientia un paiement initial de 88 millions d’euros suivi de paiements d’étapes qui pourraient faire monter l’accord jusqu’à 4,6 milliards d’euros.

Le développement de médicaments est très long et très coûteux, l’intelligence artificielle peut en rendre le processus plus rapide, moins cher et plus efficace. Elle facilite la sélection des patients en vue des essais cliniques, la recherche de molécules actives pour une cible donnée et accélère l’analyse des informations biomédicales. L’utilisation de bases de données pour la recherche de médicaments n’est pas nouvelle mais à présent, il suffit d’avoir suffisamment de données pour entraîner une IA à identifier de nouvelles pistes.

Collaboration de recherche Sanofi-Exscientia

Pour rester compétitives dans un environnement en évolution rapide, les entreprises pharmaceutiques sont amenées à passer des accords. Ainsi, Sanofi, premier laboratoire pharmaceutique français, a annoncé la conclusion d’un accord de recherche avec Exscientia, le spécialiste britannique de la conception de médicaments grâce à l’intelligence artificielle, pour développer des traitements oncologiques et immunologiques. Alban de la Sablière, responsable des partenariats Sanofi explique:

“Nous sommes constamment à la recherche de médecines qui changent la donne. Notre objectif est la transformation – construire les soins de santé de demain, avec des partenaires qui s’efforcent d’apporter l’innovation aux patients du monde entier.

Créée en 2012 à Oxford, au Royaume-Uni, Exscientia a été l’une des premières entreprises à appliquer la technologie de l’IA à la découverte de médicaments. Son objectif est d’identifier et d’optimiser rapidement les candidats-médicaments qui ont plus de chances de réussir dans les essais cliniques que ceux sélectionnés par des moyens conventionnels.

Sa plateforme médicale permet une approche « prioritaire pour le patient » en intégrant des échantillons de tissus humains primaires dans la recherche précoce sur les cibles et la découverte de médicaments. Grâce à elle, Exscientia et Sanofi vont collaborer dans le but d’identifier et de sélectionner des cibles potentielles. En plus de la découverte de cibles, Exscientia dirigera les activités de conception des petites molécules thérapeutiques et d’optimisation des principales molécules candidates jusqu’à leur éventuel passage au stade de développement. Sanofi se chargera pour sa part de leur développement préclinique et clinique, de leur fabrication et de leur commercialisation. Frank Nestle, Responsable Monde de la Recherche et Chief Scientific Officer de Sanofi  déclare :

“Nous sommes impatients d’approfondir notre collaboration avec Exscientia, une entreprise leader spécialisée dans l’intelligence artificielle et sa mise au service de la modernisation de tous les aspects de la recherche et du développement de médicaments. La collaboration que Sanofi noue avec Exscientia a pour but de transformer la manière dont s’opère la recherche et le développement de nouvelles petites molécules contre le cancer et les maladies immunitaires. Le recours à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage profond (machine learning) permettra non seulement d’écourter les délais de la R&D, mais aussi de concevoir des médicaments mieux ciblés et de qualité supérieure pour les patients.”

Andrew Hopkins, Directeur Général et fondateur d’Exscienta ajoute :

“Nous sommes enthousiasmés par cette collaboration avec Sanofi dont le but est de réaliser tout le potentiel de l’IA afin de concevoir et de produire une nouvelle génération de médicaments contre le cancer et les maladies immunologiques. Notre plateforme d’intelligence artificielle peut être exploitée pour la découverte de médicaments, la recherche translationnelle et le développement, avec des applications allant de l’amélioration de la médecine de précision et de la qualité des candidats-médicaments jusqu’à la sélection la plus précise possible des patients pour les essais cliniques. La collaboration étendue que nous venons d’établir avec Sanofi fera appel à notre plateforme pour tester des candidats-médicaments conçus au moyen de l’IA sur des modèles tissulaires de patients, ce qui pourrait permettre d’obtenir des données beaucoup plus précises que les méthodes traditionnelles, comme les modèles murins. La possibilité de tester des candidats-médicaments sur des échantillons biologiques humains des années en amont de la conduite des essais cliniques représente un changement profond qui transforme véritablement la recherche et développement.”

Exscientia recevra de Sanofi un versement initial de 88 millions d’euros. Si toutes les étapes de l’ensemble des programmes se matérialisent (étapes translationnelles, recherche et développement clinique, étapes réglementaires et commerciales), Exscientia pourrait alors recevoir jusqu’à 4,6 milliards d’euros. Si Sanofi commercialise un médicament fruit de cette collaboration, elle reversera des intéressements à Exscienta.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci