Actualité Salesforce Research se concentre sur le langage naturel pour les bases SQL

Pour approfondir le sujet

IBM et Salesforce renforcent leur partenariat stratégique sur l’intelligence artificielle et les plateformes cloud

IBM et Salesforce ont dévoilé un nouveau renforcement de leur partenariat qui fera se combiner IMB Cloud et Watson avec Salesforce Quip et Einstein....

11 projets français se partageront les 1,56 millions d’euros alloués par Google DNI

A l'occasion de la troisième édition de la Digital News Initiative, Google a annoncé avoir sélectionné 11 projets français qui se partageront les 1,56...

Lancement de « Gravity Insights » par Axionable et l’Alliance data & média Gravity

Axionable et l'Alliance Gravity ont annoncé ce jour le lancement de la plateforme « Gravity Insights ». Le labo IA de la data company...

Talkwalker remporte le Prix de l’intelligence artificielle au Data Festival 2018

Le Data Festival se tenait ce 28 novembre 2018 à l'Aéroclub de France. L'événement a pour objectif de célébrer les marques qui ont fait...

Salesforce Research se concentre sur le langage naturel pour les bases SQL

Salesforce Research a publié cette semaine un article dévoilant ses avancées sur le langage naturel. Intitulé « Seq2SQL : générer des requêtes structurées à partir du langage naturel en utilisant l’apprentissage par renforcement », il a été signé par trois chercheurs du laboratoire, Victor Zhong, Caiming Xiong et Richard Socher.

Un modèle basé sur du reinforcement learning

L’éditeur de solutions cloud s’était déjà intéressé à l’intelligence artificielle via son outil Einstein. Les recherches détaillées dans le récent article de l’équipe de Salesforce Research portent sur le modèle de deep learning Seq2SQL.

Basé sur du reinforcement learning, il permettra d’apprendre en fonction des actions effectuées et des récompenses reçues ou non. Ce modèle sera appliqué en temps réel afin que l’utilisateur puisse interroger la base sans passer par le langage SQL.

De véritables gains pour les clients

Salesforce Research

Seq2SQL choisit en entrée une question et les colonnes d’une table. Il génère ensuite la requête SQL correspondante exécutée sur une base pendant l’apprentissage.

Salesforce Research

A la suite de cette exécution, le résultat est utilisé comme “récompense” afin d’entrainer l’algorithme grâce au reinforcement learning. Le gain de performance est particulièrement important, bien plus qu’avec d’autres méthodes d’apprentissage.

Grâce au langage naturel les utilisateurs pourront entrer leur requête en l’énonçant ou en l’entrant au clavier. Avec Seq2SQL, ils gagneront du temps tout en étant proactifs.

Thierry Maubant

Partager l'article

Replay : Le “droit” des robots, réalité ou abus de langage ? avec Nathalie Nevejans et Serge Tisseron

Dans le cadre de son émission Matières à penser, Serge Tisseron avait reçu en 2018 Nathalie Nevejans, maîtresse de conférences en droit privé à...

Le Comité économique et social européen rend son Avis sur le Livre blanc sur l’Intelligence artificielle

À l'occasion de la session plénière du 16 juillet dernier, le Comité économique et social européen (CESE) a rendu son avis sur le Livre...

Données, intelligence artificielle et edge computing : Orange et Google Cloud annoncent un partenariat stratégique

Orange souhaite accélérer sa transformation digitale et annonce avoir signé un partenariat stratégique avec Google Cloud. Cet accord permettra notamment au groupe de développer...

Une équipe de chercheurs présente une intelligence artificielle différenciant les oiseaux d’une même espèce

Une équipe de scientifiques CNRS/ Université de Montpellier/ Université Paul-Valéry-Montpellier/ IRD/ EPHE/ CIBIO à l’Université de Porto ont présenté les résultats de leurs recherches sur...